Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google présente Cloud SQL pour Microsoft SQL Server, un service entièrement géré
Qui sera proposé aux clients de Google Cloud Platform

Le , par Stéphane le calme

171PARTAGES

12  0 
Mercredi, Google a annoncé Cloud SQL pour Microsoft SQL Server, un service entièrement géré qui sera proposé aux clients de Google Cloud Platform (GCP) plus tard cette année. Le nouveau service, annoncé lors de la conférence Google Cloud Next à San Francisco, reconnaît que Microsoft SQL Server est omniprésent pour de nombreuses entreprises.

Dominic Preuss, directeur de la gestion des produits, a déclaré

« Chez Google Cloud, nous nous engageons à donner à nos clients des choix quant à la manière dont vous gérez les charges de travail de votre entreprise. Quels que soient votre position et la quantité de données dont vous disposez, il devrait être facile et simple de gérer, de déplacer et d’accéder à ces données lorsque vous en avez besoin.

« Qu'elles soient transactionnelles, opérationnelles ou analytiques, les données que votre entreprise collecte et stocke peuvent créer de nouvelles opportunités. Et lorsque vous exécutez vos charges de travail avec des services de base de données gérées, vous pouvez vous concentrer sur ce que ces données peuvent faire pour votre entreprise, et non sur l'infrastructure sous-jacente ».

Parce qu'il est entièrement géré, les clients utilisant Cloud SQL pour Microsoft SQL Server n'auront pas à s'inquiéter des opérations des machines virtuelles ou des tâches telles que les sauvegardes, la réplication, les correctifs et les mises à jour. Ils seront en mesure de lever et de déplacer des charges de travail SQL Server existantes vers GCP, sans changer d'applications, et de tirer parti des services GCP tels que BigQuery pour les analyses.

Bien que le service entièrement géré soit nouveau, Google permettait auparavant aux clients de déployer SQL Server sur Google Compute Engine avec leur propre licence ou des licences achetées auprès de Google.


Au sujet de Cloud SQL pour Microsoft SQL Server, voici ce qu’avance Dominic Preuss :

« Microsoft SQL Server est omniprésent dans de nombreuses entreprises. Plus tard cette année, vous pourrez transférer vos charges de travail SQL Server existantes vers GCP et les exécuter dans un service de base de données entièrement géré. Nous facilitons la tâche de tout ce que vous utilisez aujourd'hui en local pour qu'il fonctionne comme prévu lorsque vous passez au cloud. Avec cette nouvelle option, vous pourrez exécuter un SQL Server entièrement géré sans vous soucier des opérations de la machine virtuelle ou des tâches fastidieuses telles que les sauvegardes, la réplication, les correctifs et les mises à jour. Les entreprises clientes seront en mesure de lever et de déplacer des charges de travail SQL Server existantes sans modifier les applications et d'utiliser ces données avec divers services proposés par GCP, tels que BigQuery pour l'analyse, l'IA et l'apprentissage automatique. Désormais, outre le fait de pouvoir déployer SQL Server sur Google Compute Engine (apportez votre propre licence ou achetez des licences auprès de Google), vous aurez également la possibilité d’utiliser SQL Server entièrement géré sur GCP ».

Cloud SQL pour PostGreSQL prend maintenant en charge PostgreSQL version 11

Google a également annoncé que Cloud SQL pour PostgreSQL offre désormais le support de la version 11. De plus, Cloud Bigtable, le service de base de données à colonnes étendues NoSQL de Google et NoSQL, offre désormais une réplication multirégionale.

« Cloud SQL pour PostgreSQL est devenu l’une des bases de données sur la croissance la plus rapide sur GCP après sa généralisation l’année dernière. Nous avons entendu dire que vous souhaitiez la dernière version. Nous sommes donc ravis d'annoncer le support de PostgreSQL version 11, qui inclut de nouvelles fonctionnalités utiles, telles que des améliorations du partitionnement, des procédures stockées et davantage de parallélisme ».

Mise en disponibilité générale de la réplication multi-régions Cloud Bigtable

Lorsque vous exécutez des charges de travail dans le cloud, vous souhaitez avoir la possibilité de rendre vos données disponibles dans une région ou dans le monde entier, comme le demande votre application. Cloud Bigtable est le service Google NoSQL clé de base de données à colonnes étendues qui peut être étendu pour gérer des charges de travail d'entreprise de la taille d'un pétaoctet. Les fonctionnalités de réplication généralement disponibles dans Cloud Bigtable facilitent désormais la distribution globale des données.

Selon Google, vous pouvez ainsi:
  • Servir des publics mondiaux avec un temps de latence inférieur en rapprochant les utilisateurs des données générées dans n’importe quelle région, telles que les recommandations personnalisées, où qu’ils se trouvent.
  • Regrouper les données ingérées à partir de sources mondiales (telles que les données de capteurs IdO) vers un seul emplacement pour l'analyse et l'apprentissage automatique
  • Augmenter la disponibilité et la durabilité de vos données au-delà de la portée d'une seule région
  • Isoler les charges de travail batch et serveur

Chaque cluster d'une instance répliquée accepte les lectures et les écritures, offrant ainsi une réplication multi-primaire avec une cohérence éventuelle. Vous pouvez configurer automatiquement la réplication en ajoutant un ou plusieurs clusters Cloud Bigtable, sur le même continent ou à l'autre bout du monde.

Au fur et à mesure que Google élargit ses propres offres de base de données, il élargit également ses partenariats avec des entreprises tierces telles que MongoDB et DataStax.

« L'objectif de notre plateforme est de créer des conditions de concurrence équitables pour les offres tierces et primaires, afin que les clients puissent choisir les avantages de ces solutions », a assuré Dominic Preuss.

Les entreprises clientes, en particulier les grandes entreprises, peuvent avoir des besoins de gestion de bases de données mieux satisfaits par Google, selon Preuss, tels que des exigences en matière de sécurité ou de conformité réglementaire.

Source : Google

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/04/2019 à 15:29
Google et Microsoft deviennent de plus en plus concurrents et en même temps complémentaires sur tous leurs services.

Microsoft propose sur Azure les outils Google ou issus des labo de Google, comme Kubernetes

Google répond avec les outils Microsoft sur Google Cloud.

Reste l'énernelle question de la confiance et sécurité.

J imagine que les pro ici sont nombreux à bosser dans/pour une grande entreprise qui a plusieurs process vers le cloud.
Ceux qui ont un contrat avec Microsoft passent vers Office 365 / OneDrive for Business et Azure DevOps. Microsoft a très bien su se re concentrer vers ses clients entreprise.

Y a t il beaucoup d entreprise qui choisissent de tout avoir chez Google? J imagine plutôt les start up et PME ici.
1  0