Les dépenses mondiales dans les services cloud publics vont plus que doubler d'ici 2023,
Avec un TCAC de 22,3 % sur cinq ans, selon IDC

Le , par Stan Adkens

48PARTAGES

5  0 
IDC a publié ses prévisions pour la période 2019-2023 ce mercredi. Selon ses prévisions, les dépenses mondiales dans les services et infrastructures pour l’environnement du cloud public feront plus que doubler d’ici 2023. Avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 22,3 % sur cinq ans, les dépenses dans les services cloud publics passeront de 229 milliards de dollars en 2019 à près de 500 milliards en 2023, selon les prévisions d’IDC.


Eileen Smith, directrice du programme Customer Insights and Analysis d’IDC explique :

« L'adoption des services cloud publics (partagés) continue de croître rapidement à mesure que les entreprises, en particulier dans les services professionnels, les télécommunications et le commerce de détail, continuent de passer du logiciel d'application traditionnel au logiciel en tant que service (SaaS) et de l'infrastructure traditionnelle à l'infrastructure en tant que service (IaaaS) afin de renforcer l'expérience client et les initiatives de transformation numérique (DX) dirigée par les opérations ».

Un peu plus en détail, IDC prévoit que, sur les cinq ans, le segment logiciel en tant que service (SaaS) sera la plus grande catégorie dans le cloud computing, représentant plus de la moitié de toutes les dépenses effectuées dans l’environnement cloud public sur toute la période de la prévision. Selon l’IDC, l'achat d'applications dominera sur les dépenses SaaS, qui comprennent les applications et les logiciels d'infrastructure système (SIS). La gestion de la relation client (CRM) et la gestion des ressources de l'entreprise (ERM) seront les principales applications achetées en ce qui concerne le segment application du SaaS. Quant aux dépenses liées au SIS, l'achat de logiciels de sécurité et de logiciels de gestion des systèmes et des services dominera sur la période de prévision, selon l’IDC.

De 2019 à 2023, les dépenses en infrastructure en tant que service (IaaaS) seront la deuxième catégorie de dépenses dans l’environnement cloud public tout au long de la période de prévision, suivie de la plateforme en tant que service (PaaS). Selon les prévisions de l’IDC publié ce mercredi, les dépenses IaaaS, composées de serveurs et de périphériques de stockage, seront également la catégorie de dépenses en cloud public qui connaîtra la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance annuel composé de 32,0 % sur cinq ans. Avec un taux de croissance composé de 29,9 % sur la même période, les dépenses en PaaS augmenteront presque aussi rapidement grâce à l'achat de logiciels de gestion de données, de plateformes d'applications et de middleware d'intégration et d'orchestration.

Toutefois, dans ses prévisions trimestrielles sur les infrastructures de cloud computing publiées le mois dernier, l’IDC a observé une baisse de 4,5 % des dépenses totales en infrastructure informatique pour le cloud au premier trimestre 2019, entraînant un ralentissement de la croissance d'une année sur l'autre de 1,6 %. Par contre, les revenus des fournisseurs tirés de la vente de produits d'infrastructure informatique (serveur, stockage d'entreprise et commutateur Ethernet) pour les environnements cloud, y compris les environnements cloud publics et privés, ont augmenté de 11,4 % d’une année sur l’autre au premier trimestre de 2019, pour atteindre 14,5 milliards de dollars.

Dans les détails des mises à jour trimestrielles du 1T19 d’IDC, les revenus des fournisseurs tirés de la vente d’infrastructures matérielles pour les environnements de cloud publics ont diminué de 13,4 % par rapport au trimestre précédent (4T18), mais ont augmenté de 8,9 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 9,8 milliards de dollars. Toutefois, IDC prévoit une tendance à la hausse des dépenses pour ce segment grâce à la demande d'une poignée de fournisseurs de services de très grande envergure, dont les dépenses en infrastructure informatique pour le cloud ont tendance à augmenter.

Selon les prévisions 2019-2023 des dépenses mondiales pour les environnements de cloud public, trois secteurs, dont les services professionnels, la fabrication discrète et les services bancaires, représenteront plus d'un tiers de toutes les dépenses de services cloud publics tout au long des prévisions. Alors que le SaaS sera la première catégorie d'investissement pour toutes les industries, l'IaaaS verra sa part des dépenses augmenter considérablement pour les industries qui construisent des services intensifs de données et de calcul, d’après l’IDC.

Par exemple, les dépenses IaaaS représenteront plus de 40 % des dépenses en services cloud publics de l'industrie des services professionnels en 2023, comparativement à moins de 30 % pour la plupart des autres industries. Les services professionnels connaîtront également la croissance la plus rapide des dépenses en services cloud publics sur les cinq prochaines années avec un TCAC de 25,6 %, d’après les prévisions de l’IDC.

Source: IDC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Lire aussi

Les revenus de l'infrastructure du cloud computing continuent d'augmenter malgré le ralentissement des dépenses en 2019, selon IDC
USA : les dépenses en cloud dans le domaine de la santé devraient être de plus de 10 Mds $ en 2018, soit plus du double dans le domaine financier
L'IDC annonce 13,8 milliards $ de dépenses pour 2019 dans l'industrie de l'impression 3D, soit une hausse de 21,2 % comparé à 2018
IDC prévoit une croissance à deux chiffres du marché mondial des dispositifs domestiques intelligents, entre 2019 et 2023
Le marché du cloud a représenté plus de 250 MMM $ pour une croissance annuelle de 32%, selon le dernier rapport de Synergy Research Group

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Cloud Computing

Partenaire : Hébergement Web