Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France sollicite Dassault Systèmes et OVH pour retenter l'aventure du cloud souverain
Elle s'attend à avoir « les premiers résultats en décembre 2019 »

Le , par Stéphane le calme

26PARTAGES

14  0 
Après les échecs de Cloudwatt et Numergy lancés à l'initiative de Nicolas Sarkozy en 2012, le gouvernement est bien décidé à retenter l’aventure d'un cloud souverain.

À l’occasion de la conférence Criteo IA Labs qui se tenait à Paris ce 3 octobre, le ministre des Finances Bruno Lemaire a annoncé que la France a engagé les sociétés Dassault Systemes et OVH pour élaborer des plans visant à briser la domination des entreprises américaines en matière de cloud computing et s'attend à avoir « les premiers résultats en décembre 2019 ».

« Sur la base de ces résultats, nous voulons construire un cloud digne de confiance pour stocker les données les plus sensibles de nos entreprises », a-t-il déclaré, ajoutant que le projet serait réalisé au niveau franco-allemand dans un premier temps et éventuellement au niveau européen ultérieurement.

Paris s'inquiète du fait qu'une loi américaine de 2018 intitulée CLOUD Act (Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act, soit loi clarifiant l’utilisation légale des données à l’étranger) permette aux autorités américaines de disposer des outils juridiques adéquats pour obliger les entreprises sises aux États-Unis de fournir les données stockées sur leurs serveurs, y compris ceux situés à l’étranger, en cas de mandat ou d’assignation en justice.

Les prestataires de service doivent communiquer les « contenus de communications électroniques et tout enregistrement ou autre information relatifs à un client ou abonné, qui sont en leur possession ou dont ils ont la garde ou le contrôle, que ces communications, enregistrements ou autres informations soient localisés à l’intérieur ou à l’extérieur des États-Unis ». Ces autorités américaines peuvent obtenir des données, notamment personnelles ou de contenu, sans que la personne « ciblée » ou que le pays où sont stockées ces données n’en soit informé.

Le Cloud Act renforce les pouvoirs des agences de surveillance américaines, en facilitant leur accès aux données stockées dans des datacenters appartenant à des sociétés d’origine américaine, peu importe que ce soit en France, en Europe ou aux États-Unis.

« C'est totalement inacceptable », a déclaré Le Maire, ajoutant qu'une solution devait être trouvée de toute urgence entre Washington et l'Union européenne.

Du côté de Dassault Systèmes, c'est 3DS Outscale qui est à la manœuvre. « Nous sommes directement concernés et prêts pour amorcer cette nouvelle phase », souligne David Chassan, chief communications officer de la filiale de Dassault Systèmes. 3DS Outscale fait partie du comité stratégique sur la souveraineté numérique du groupement Exatrust, qui vise à fédérer les champions français du cloud. Aux côtés d'OVH, entre autres, elle est aussi membre du Cispe qui affiche la même vocation, mais au niveau européen. « Notre stratégie consiste à proposer une offre de cloud industrielle, sécurisée et de confiance », insiste David Chassan. Dans cette optique, 3DS Outscale a créé, parallèlement à son cloud historique, un cloud taillé pour le secteur public ciblant à la fois l'administration, les sociétés publiques et les opérateurs d'importance vitale.


L'offre pour les institutions publiques

Du côté des institutions publiques (services de l’État, collectivités locales, etc.), l'État désignera en décembre parmi trois candidats le revendeur informatique chargé de fournir des services de cloud. Trois groupes informatiques ont répondu à l’appel d’offres de l’État, Capgemni, SoftwareONE, et un regroupement d’Atos et SCC, ont indiqué des sources à l'AFP. Le revendeur qui sera choisi proposera aux administrations et aux collectivités locales, via l’Ugap, la centrale d’achat publique, des offres de cloud à un prix négocié, opérées par une petite dizaine d’acteurs du cloud.

Les opérateurs américains - AWS, Google, Microsoft notamment - feront partie des fournisseurs, comme les exploitants français OVH, Scaleway ou Outscale. La liste définitive dépendra du revendeur sélectionné par l’État, les trois candidats n’ayant pas exactement la même offre.

Le marché potentiel de ces services, qui ne concerneront que les données non sensibles, représente «de 350 à 450 millions d’euros», selon une source industrielle. Pour les données les plus stratégiques, l’État aura recours à un cloud interne, géré par ses propres services sur ses propres machines.

Ce cloud interne doit être constitué courant 2020.

Pour des données un peu moins sensibles, mais qu’il faut protéger de regards indésirables, l’État aura recours à un cloud «dédié», géré par un ou plusieurs opérateurs sans doute exclusivement européens, avec un strict cahier des charges.

L’objectif est d’ouvrir ce ou ces clouds « dédiés » au premier trimestre 2021.

OutScale

Sources : Reuters, AFP

Et vous ?

Que pensez-vous de ces initiatives ?

Voir aussi :

Cloud Act : la loi américaine qui donne aux USA un accès aux données stockées en UE inquiète l'Europe, la France prépare des mesures pour se protéger
USA : le DoJ obtient un nouveau mandat pour contraindre Microsoft à fournir des données stockées en Irlande en vertu du CLOUD Act signé par Trump
CLOUD Act : Donald Trump autorise l'accès aux données stockées à l'étranger pour les forces de l'ordre américaines

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 12:50
Les opérateurs américains - AWS, Google, Microsoft notamment - feront partie des fournisseurs
Oui et du coup il est où l'intérêt ? Parce que si le seul truc européens dans l'histoire c'est le revendeur qui prend sa marge au passage je comprend pas bien le délire.

Que OVH viennent se poser comme concurrent de AWS , GCP ou Azure là Ok
4  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 17:35
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Oui et du coup il est où l'intérêt ? Parce que si le seul truc européens dans l'histoire c'est le revendeur qui prend sa marge au passage je comprend pas bien le délire.
Et oui, on est sur un niveau de connerie stratosphérique, je veux pas que les USA pillent mes data stockées chez eux, donc je demande à un prestataire français de me fournir un service pour lequel il va lui même contracter auprès d'un prestataire US qui est le seul à avoir la techno et le service et qui donc va quand même se voir éventuellement appliquer le pillage US. C'est ridicule.

Au delà de ça, il va de soit que les 3 boites citées (pourquoi celles-ci en particulier d'ailleurs ?) n'ont absolument pas la capacité de sortir un cloud from scratch surtout vu les échéances évoquées. Décembre 2019 c'est juste ridicule.

Et apparemment ça sert de prétexte à la privatisation de la Française des Jeux.

Bref on est sur la ligne classique de la Macronnie : De la comm', de la comm', de la comm', de l'enfumage, de la bouffonnerie, du court-termisme, et du gaspillage d'argent public pour un résultat pitoyable.
3  0 
Avatar de yann2
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 22:55
Ça ne transparait pas bien dans la revue sur developpez.com mais sur le site de l'AFP il y a bien distinction entre données non sensibles et données sensibles. Les premières peuvent être hébergées sur du cloud américain mais pas les secondes.

L'article parle aussi de cloud interne à l'état pour les données les plus stratégiques.

Quoiqu'il en soit le niveau de détail est trop faible pour pouvoir se faire une idée (à mon avis).

L'article sur Reuters est complètement dédiée aux données sensibles.
1  0 
Avatar de heid
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 7:28
L'avance prise par aws azure et gcloud est gigantesque. Ces géants marchent grâce aux entreprises privées qui utilisent leur servies, pas grâce au gouvernement US qui héberge dans un cloud qui leur est dédié. Le marché franco allemand est pas suffisant pour rivaliser, et on a tendence a faire l'inverse : demander au public de s'y installer pour financer le privé...
0  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 18:34
La réforme du baccalauréat incluant les sciences numériques ne peut être qu'à moitié mise en place par manque de profs. Comment font les élèves en contrôle continu ? Ils vont manifester contre l'inaction climatique à la place

Pour le sujet du cloud dit "souverain", la France va devenir le vassal des Etats-Unis à vitesse grand V. Pour négocier un accord diplomatique sur le commerce, ça va être chaud.

Je cite Edward Snowden, Mémoires vives édition du Seuil page 46, chapitre trois :

"Les personnes travaillant dans les nouvelles technologies ont rarement conscience des applications plus larges et des implications politiques de leur projets. Et le travail qui les absorbe a tendance à être tellement spécialisé que s'ils en parlaient lors d'un barbecue, ils ne seraient plus invités la fois suivante parce que ça n'intéresse personne.
Quand j'y repense, c'est peut-être la raison pour laquelle on en est là aujourd'hui."
0  0 
Avatar de matthius
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/10/2019 à 20:13
Le cloud c'est le rafale et la MHD de Jean-Pierre Petit chez les russes.
0  0 
Avatar de darklinux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/10/2019 à 1:54
J ' ai aussi vu la keynote 2019 , que dire ? Que dire ... Oui cela va mal se terminer , mais pas en faveur d ' OVH
0  0 
Avatar de vxlan.is.top
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 14:35
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Décembre 2019 c'est juste ridicule.
La com' est un brin maladroite, il ne s'agit pas de sortir un Cloud souverain d'un chapeau magique en Décembre 2019...
Ça nécessite études de faisabilité, PoC/pilotes, etc. Donc énormément d'interactions entre entreprises qui ont des cultures et des savoir-faire différents...

-VX
0  0 
Avatar de vxlan.is.top
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 14:36
Citation Envoyé par darklinux Voir le message
mais pas en faveur d ' OVH
Ben détrompes-toi, ils sont très bien placés dans ce deal

-VX
0  0