Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OpenText va racheter Carbonite pour 1,42 milliard de dollars,
Afin de renforcer la plateforme cloud d'OpenText et compléter les outils de sécurité dont elle dispose déjà

Le , par Stéphane le calme

45PARTAGES

6  0 
Carbonite, le fournisseur de solutions de sauvegarde et de protection des données dans le Cloud (disponible pour les utilisateurs Windows et macOS) a annoncé avoir accepté la proposition de rachat d'OpenText, un éditeur canadien de gestion des informations dans l’entreprise. OpenText a centré sa stratégie sur la transition vers le Cloud depuis plusieurs années. L’aspect de la sécurité est devenu important pour l’éditeur. Pour se renforcer dans le domaine il a conclu un accord avec Carbonite pour reprendre cette dernière entreprise pour un montant de 1,42 milliard de dollars et propose aux actionnaires 23 $ par action, soit une prime de 78 % par rapport au cours de clôture de l’action Carbonite du 5 septembre 2019, veille de la diffusion d’une « rumeur » de rachat.

« Après avoir manifesté son intérêt pour de multiples parties, le conseil d'administration de Carbonite a mis en place un processus complet et exhaustif, qui comprenait des contacts avec un certain nombre de parties prenantes stratégiques et financières, afin de déterminer le meilleur moyen de maximiser la valeur pour les actionnaires », a reconnu son PDG et PCA Steve Munford. « Le conseil d’administration croit fermement qu’une transaction avec OpenText offre aux actionnaires une valeur marchande attrayante, immédiate et substantielle ».

Munford a poursuivi en expliquant que « Carbonite a étendu ses solutions pour devenir un leader en cyber résilience. Au fil des ans, nous avons connu une croissance grâce à des opportunités tant organiques qu'inorganiques, améliorant nos itinéraires de commercialisation, diversifiant notre clientèle et rassemblant une main-d'œuvre talentueuse, tout en offrant une envergure significative. Rejoindre OpenText est une étape passionnante pour Carbonite ».


Parmi les produits de Carbonite figurent notamment les solutions de cybersécurité de Webroot acquis en mars dernier pour 618 M$, ainsi que l’offre de sauvegarde dans le cloud Mozy rachetée à Dell EMC en février 2018. De son côté, OpenText avait déboursé 1,6 Md$ en 2016 pour s'offrir la division de gestion des contenus d’entreprises Documentum de Dell EMC. Et ce sont les solutions de cybersécurité de Webroot qui intéressent tout particulièrement le Canadien si l’on en croit son communiqué. « Les plateformes cloud et les terminaux sécurisés et intelligents sont des technologies de gestion des informations essentielles au moment où les entreprises se transforment en Industrie 4.0 », affirme Mark Barrenechea, CEO et CTO d’OpenText.

Les solutions rachetées vont venir renforcer la plateforme cloud d’OpenText et compléter les outils de sécurité dont elle dispose déjà et « ouvrir une nouvelle route pour se connecter avec les clients à travers les canaux et produits de Carbonite destinés aux PME et aux consommateurs avertis », a-t-il continué, précisant que « nous sommes très enthousiastes à propos des opportunités offertes par Carbonite et je suis impatient d’accueillir nos nouveaux clients, partenaires et employés chez OpenText ».

Pour OpenText, l’acquisition de Carbonite lui permet de sécuriser les différents types de documents dans l’entreprise et de s’ouvrir vers de nouveaux clients intéressés non seulement par la protection de leurs données, mais aussi par leur gestion. Les solutions cloud de protection, sauvegarde et restauration de données après sinistre de Carbonite vont donc enrichir la plateforme EIM d’OpenText.

La transaction devrait être finalisée en février 2020.

Source : Carbonite

Voir aussi :

Amazon dévoile sa seconde génération de puces Arm x64 conçue en interne et ciblant l'infrastructure Cloud, l'entreprise confirme aussi sa volonté de réduire sa dépendance vis-à-vis du géant Intel
Les professionnels IT sont toujours enthousiastes à l'idée d'adopter le Cloud, 88 % prévoient de transférer au moins une partie de leur charge de travail vers le Cloud, d'après INAP
Contrat JEDI avec le Pentagone : Amazon porte officiellement plainte pour contester la décision d'attribuer le contrat sur le cloud de 10 milliards de dollars à Microsoft
Google annonce la mise au rebut de son service Cloud Print, ce qui porte à 109 le nombre de services envoyés au cimetière par l'entreprise depuis 2006

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !