Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IDC : les dépenses en infrastructure cloud ont dépassé les dépenses en infrastructure informatique traditionnelle
Pour le troisième trimestre consécutif

Le , par Stéphane le calme

5PARTAGES

5  0 
Selon le cabinet de recherche IDC, le total des dépenses des utilisateurs finaux en produits d'infrastructure informatique (serveur, stockage d'entreprise et commutateur réseau) pour les environnements cloud, y compris le cloud public et privé, a renoué avec la croissance au quatrième trimestre 2019 après deux trimestres consécutifs de baisse. La croissance de 12,4 % d'une année sur l'autre au 4T19 a généré 19,4 milliards de dollars de dépenses. Les résultats du quatrième trimestre ont également permis de faire passer l’année au vert avec une croissance annuelle de 2,1 % et des dépenses totales de 66,8 milliards de dollars pour 2019.

Parallèlement, le marché global des infrastructures informatiques a éprouvé de la difficulté après sa solide performance en 2018, en hausse de 3,3 % à 38,1 milliards de dollars au 4T19 mais en baisse de 1,1 % à 134,4 milliards de dollars pour l'ensemble de l'année. L'infrastructure informatique non cloud a baissé de 4,6 % à 18,7 milliards de dollars pour le trimestre et a baissé de 4,1 % à 67,7 milliards de dollars pour l'année.

Au 4T19, la croissance des dépenses en infrastructure informatique cloud a été tirée par le segment du cloud public, qui a augmenté de 14,5 % d'une année sur l'autre pour atteindre 13,3 milliards de dollars; le cloud privé a augmenté de 8,2 % pour atteindre 6,1 milliards de dollars. Comme le segment global est généralement à la hausse, il a tendance à être plus volatil au niveau trimestriel, car une partie importante du segment informatique du cloud public est représentée par quelques fournisseurs de services à grande échelle. Après un milieu d'année plus faible, le cloud public a terminé 2019 à peine en hausse de 0,1 % à 45,2 milliards de dollars. Le cloud privé a augmenté de 6,6 % en 2019 pour atteindre 21,6 milliards de dollars.

Alors que les investissements dans l'infrastructure informatique cloud continuent d'augmenter, avec des fluctuations durant les trimestres intermédiaires, IDC note que ce secteur approche le point où les dépenses en infrastructure informatique cloud dépassent systématiquement les dépenses en infrastructure informatique non cloud. Le quatrième trimestre 2019 a marqué le troisième trimestre consécutif de leadership informatique cloud avec une part annuelle légèrement inférieure au point médian (49,7 %). Désormais, IDC s'attend à ce que l'infrastructure informatique cloud reste au-dessus de 50 % du marché de l'infrastructure informatique aux niveaux trimestriel et annuel, atteignant 60,5 % par an en 2024.

Dans les trois domaines technologiques de l'infrastructure informatique, les plateformes de stockage ont connu la croissance la plus rapide d'une année sur l'autre au 4T19 à 15,1 %, les dépenses atteignant 6,6 milliards de dollars. Les plateformes de calcul ont augmenté de 14,5 % d'une année sur l'autre avec 10,8 milliards de dollars de dépenses, tandis que les commutateurs réseau ont diminué de 3,9 % pour s'établir à 2,0 milliards de dollars. Pour l'ensemble de l'année 2019, les commutateurs réseau ont dominé avec une croissance d'une année sur l'autre de 5,0 % et 8,2 milliards de dollars de dépenses, suivis des plateformes de stockage avec une croissance de 1,9 % et des dépenses de 23,1 milliards de dollars, et des plateformes de calcul avec une croissance de 1,5 % et des dépenses de 35,5 milliards de dollars.


Prévisions du marché de l'infrastructure informatique cloud

Après avoir pris en comptes les répercussions de la pandémie COVID-19 et de la crise économique qui s’en est suivi, IDC estime qu’en 2020 les dépenses en infrastructure informatique cloud vont s’élever à 69,2 milliards de dollars, soit une augmentation annuelle prévue de 3,6 % par rapport à 2019. Les dépenses d'infrastructure informatique non cloud sont devrait reculer de 9,2 % pour atteindre 61,4 milliards de dollars en 2020. Ensemble, les dépenses globales en infrastructure informatique devraient reculer de 2,9 % pour s'établir à 130,6 milliards.

La pandémie de COVID-19 représente une grave menace pour la croissance mondiale. Avant l'épidémie, la croissance mondiale prévue était de 2,3 % (aux taux de change du marché) en 2020. L'émergence de l'épidémie en Chine change la donne et la croissance attendue pour 2020 est désormais de -0,2 %, la plus lente depuis la crise financière mondiale. L'effet négatif sur la croissance proviendra à la fois des canaux de demande et d'approvisionnement. D'une part, les mesures de quarantaine, la maladie et le sentiment négatif des consommateurs et des entreprises vont supprimer la demande dans des domaines spécifiques, tandis que certaines poches de demande feront surface, telles que les plateformes cloud pour les charges de travail de communication et de collaboration. Dans le même temps, la fermeture de certaines usines et la perturbation des chaînes d'approvisionnement créeront des goulots d'étranglement. IDC s'attend à ce que ces effets soient répartis de manière inégale dans le paysage du marché.

« Alors que le début de 2020 a été marqué par des problèmes de chaîne d'approvisionnement qui devraient être résolus avant la fin du deuxième trimestre, l'impact économique négatif affectera les dépenses en CAPEX des entreprises », a déclaré Kuba Stolarski, directeur de la recherche, Infrastructure Systems, Platforms and Technologies. chez IDC. « Alors que les budgets informatiques des entreprises se resserrent tout au long de l'année, le cloud public verra une augmentation de la demande de services. Cette augmentation proviendra en partie de la montée en puissance des employés travaillant à domicile utilisant des outils de collaboration en ligne, mais aussi de la migration de la charge de travail vers le cloud public tandis que les entreprises cherchent des moyens d'économiser de l'argent pour l'année en cours. Une fois la pandémie passée, IDC s'attend à ce qu'une partie de cette nouvelle demande de services cloud reste constante à l'avenir ».

Les nouvelles prévisions quinquennales d'IDC prévoient que les dépenses d'infrastructure informatique cloud atteindront 100,1 milliards de dollars en 2024 avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 8,4 %. Les dépenses d'infrastructure informatique hors cloud diminueront légèrement à 65,3 milliards de dollars avec un TCAC de -0,7 %. L'infrastructure informatique totale devrait croître à un TCAC de 4,2 % et produire des dépenses de 165,4 milliards de dollars en 2024.

Source : IDC

Et vous ?

Qu'est-ce qui pourrait, selon vous, expliquer ce changement ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !