Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Backblaze B2 Cloud, un service de stockage en ligne, a désormais des API compatibles avec Amazon S3
Pour télécharger et supprimer des fichiers, et gérer la configuration des comptes

Le , par Bill Fassinou

38PARTAGES

4  0 
Backblaze est un fournisseur de stockage proposant deux types de produits : un outil de sauvegarde d’ordinateur pour les particuliers et les entreprises et un service de stockage avancé dénommé B2 Cloud Storage. Ce dernier s’est placé comme un concurrent direct du service de stockage S3 du géant Amazon. Il offre une facilité dans sa prise en main et propose des coûts moins chers qu’Amazon S3. Backblaze a annoncé ce lundi l’arrivée d’une nouvelle mise à jour pour son service B2 Cloud Storage qui prend en charge des API compatibles avec Amazon S3.

Selon Backblaze, le problème majeur avec la plupart des solutions de sauvegarde et d'archivage de serveur est qu'elles sont soit coûteuses, soit peu fiables ou les deux à la fois. Ainsi, l’entreprise affirme que le moyen le plus fiable et le plus abordable consiste à utiliser B2. Backblaze B2 Cloud Storage est un service de stockage de fichiers dans le cloud. Les fichiers peuvent être téléchargés à tout moment, soit via des API, soit via une URL compatible avec un navigateur. Selon sa documentation, c’est un stockage d'objets simple, fiable et abordable.

En utilisant les API fournies par Backblaze, vous êtes en mesure de : charger, télécharger et supprimer des fichiers, créer et gérer les bacs qui contiennent les fichiers, et gérer la configuration de votre compte. Chaque compte bénéficie gratuitement de 10 Go de stockage, de téléchargements gratuits illimités et de 1 Go de téléchargements gratuits chaque jour. Selon certains avis sur la question du stockage, le stockage illimité de Backblaze est généreux, surtout si on le compare au SpiderOak ONE, qui coûte 69 dollars par an pour seulement 150 Go d'espace.


Cependant, il ne faut pas crier victoire trop tôt. Avec le service B2 de Backblaze, chaque Go vous coûte 0,005 $ par mois, peu importe le nombre de serveurs, d’ordinateurs et de disques durs liés. D'autres services, dont SpiderOak et SOS Online Backup, proposeraient d'ajouter plusieurs ordinateurs et appareils mobiles sur un même compte.

Les comptes sont associés à des clés d’application. Selon la documentation de l’outil, ces clés d'application contrôlent l'accès à votre compte B2. Il y a deux types de clés d’application : la clé d’application maîtresse et la ou les clés d’application non maîtresse. La clé d'application maîtresse de votre compte vous donne un accès complet, mais elle devient invalide une fois qu’une nouvelle est générée. Les clés d’application non maîtresse sont des clés que vous avez créées. Elles peuvent être limitées à une tranche, avoir un préfixe de fichier spécifique, des capacités limitées et peuvent expirer.

Avec B2 Cloud Storage, Backblaze entend faire de l’ombre à Amazon. Il a annoncé hier l’arrivée de nouvelles API compatibles avec S3, le service de stockage dans le cloud du détaillant américain. C’est une fonctionnalité en version bêta actuellement, mais selon Gleb Budman, cofondateur et PDG de Backblaze, elle était très attendue par plusieurs personnes et va ravir plus d’un. À présent, vous pouvez vous connecter instantanément au service Backblaze B2 Cloud Storage en ne faisant guère plus que pointer vos données vers une nouvelle destination.

« Il n'est pas nécessaire d'écrire un nouveau code, ni de modifier le flux de travail, ni d'interrompre le service. Nos API compatibles S3 sont prêtes à l'emploi, et notre équipe d'ingénierie des solutions est prête à vous aider à démarrer », a déclaré Budman. Selon lui, Backblaze à d’autres partenaires de lancement qui exploitent également les API compatibles S3. Ces partenaires comprennent IBM Aspera, Quantum et Veeam, Vidispine, Xendata. Elles sont en tout une centaine d'entreprises de logiciels, de matériel et de cloud computing qui proposent déjà B2 pour répondre aux besoins de leurs clients en matière de stockage dans le cloud.

Backblaze n’entend pas s’arrêter là. Budman est serein que sa société et lui sont capables de remettre en question le pouvoir de l’oligarchie qui domine à présent le stockage dans le Cloud computing. « Pendant trop longtemps, le stockage dans le cloud a été une oligarchie, laissant aux clients des choix qui se ressemblent tous : ils sont coûteux, opaques et compliqués. Nous sommes fiers d'être simples, fiables et abordables. Comme l'a récemment déclaré le magazine Inc., le stockage dans le cloud avec B2 est “tout ce que l'AWS d'Amazon n'est pas” », a déclaré Budman.

Selon lui, avec ces API compatibles avec Amazon S3, Backblaze fait le choix de quelque chose de différent, et ce sans hésitation. « S'il existe de nouvelles façons d'utiliser Backblaze B2, nos prix restent inchangés. Nous restons le leader en matière d'accessibilité, et nos prix n'ont rien à cacher. Avec Backblaze, les clients n'ont pas besoin de choisir les données qu'ils utilisent réellement : toutes les données sont disponibles instantanément », a conclu Gleb Budman.

Source : B2 Cloud Storage

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Les clients d'AWS accumulent des lourdes factures pour le transfert de données avec environ 50 millions $ payés par Apple en 2017, selon un rapport

Google Cloud Platform parvient à se rapprocher des performances d'AWS et de Microsoft Azure, selon un rapport

Une erreur de configuration sur un bucket Amazon S3 a exposé des infos de GoDaddy, le plus grand bureau d'enregistrement de noms de domaine du monde

Epic Systems indique à ses clients qu'il va arrêter l'intégration de ses produits à Google Cloud, la société privée de logiciels de santé préfère envisager AWS ou Microsoft Azure

Les cours et tutoriels pour apprendre le Cloud computing

Cloud computing - le tutoriel pour débutant

Le forum Cloud computing

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !