Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le grand groupe allemand de distribution Schwarz Group, société mère de Lidl, prépare un concurrent d'AWS
Après le rachat stratégique du spécialiste en logiciels Camao IDC

Le , par Stéphane le calme

14PARTAGES

7  0 
Le grand groupe allemand de distribution Schwarz Group travaille d'arrache-pied pour faire de sa division informatique un domaine d'activité stratégique. Au début du mois, Schwarz Group a racheté le spécialiste en logiciels Camao IDC et développe actuellement sa division informatique pour en faire une branche tout à fait stratégique : tout comme AWS, la société mère de Lidl entend offrir ses services IT à des clients externes. Le groupe s’engage dans la numérisation des entreprises et veut, en tant qu’acteur européen, se distinguer d’Amazon en se concentrant sur la protection de la vie privée et des données, un point sur lequel Amazon est régulièrement critiqué, particulièrement dans l’Union européenne.

Malgré la crise actuelle de Corona, Gerd Chrzanowski, le successeur désigné du chef d'entreprise Klaus Gehrig, poursuit la stratégie de numérisation du groupe Schwarz. Le rachat de Camao IDC GmbH, basé à Heilbronn, achevé le 1er mai, fait entrer 70 spécialistes dans l'entreprise. L'accord sécurise « les ressources dans un domaine important de la numérisation », explique Christian Müller, directeur informatique, notamment dans le cloud.

En clair, la crise du coronavirus a accéléré le plan au lieu de l’entraver, rapporte le Lebensmittel Zeitung : en raison du besoin en solutions de télétravail pour des dizaines de milliers d’employés, le service a immédiatement multiplié par dix le nombre de postes de travail mobiles. « La crise du coronavirus accélère la numérisation », affirme un porte-parole.

Ce fut également un bon test de stress pour Schwarz IT, qui compte déjà 3 000 employés et 20 000 serveurs. En outre, le groupe prévoit d’ouvrir d’autres centres de données, dont un de 10 000 m2 en cours de développement. Bien que l’entreprise elle-même ne donne aucune information sur son coût, les experts l’estiment à plusieurs centaines de millions.


« En tant qu'épine dorsale technologique du groupe Schwarz, nous augmentons constamment les capacités de l'organisation informatique », explique Müller. Siemens, Telekom mais aussi Rewe Group font partie des clients de la nouvelle holding. La société continuera à opérer sous la marque Camao et continuera à servir des clients externes.

L'informatique devient ainsi un domaine d'activité stratégique, le groupe Schwarz ayant décidé de sortir de son cœur de métier. En tant que responsable de la stratégie et de la gestion d'entreprise, Stefan Herold (52 ans) et son équipe doivent lancer des services informatiques sur le marché. Herold n'est en poste que depuis mars, mais apporte avec lui deux décennies d'expérience informatique à Lidl et Kaufland. Les premières applications, comme l'application «Two Go», qui a été reprise de SAP et permet aux groupes d'organiser des covoiturages pour les employés, sont déjà en cours d'exécution sur la nouvelle plateforme. Elle serait utilisée par de nombreuses grandes sociétés externes.

Alors que Schwarz IT a l'intention d'utiliser les lois améliorées de protection des données en Europe comme facteur de différenciation clé du service dominant d'Amazon, beaucoup ont exprimé leur inquiétude sur des éléments comme les réserves de trésorerie AWS et les bas prix qui pourraient être des obstacles majeurs à la sécurisation des clients.

En janvier, des rapports ont révélé que Lidl pourrait lancer un service de livraison en ligne ici au Royaume-Uni d'ici le milieu de l'année. En octobre, Lidl faisait de la publicité pour les gestionnaires numériques pour « de nouveaux projets de commerce électronique passionnants », tandis que son directeur numérique britannique Alex Murray a fait allusion aux plans en ligne lors d'une conférence de l'industrie en mars 2018.

La même année, Lidl a lancé Lidl Digital Logistics Great Britain Ltd, ajoutant encore plus de poids à la spéculation selon laquelle un lancement au Royaume-Uni pourrait être proche.

Source : Lebensmittel Zeitung

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !