Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les revenus des écosystèmes cloud en hausse de 20 % à 187 milliards de dollars
Pour le premier semestre 2020, selon Synergy

Le , par Sandra Coret

113PARTAGES

7  0 
De nouvelles données du Synergy Research Group montrent que sur quatre segments clés du marché des services et des infrastructures dans le Cloud, les revenus des opérateurs et des fournisseurs pour le premier semestre 2020 s'élevaient à 187 milliards de dollars, soit une augmentation de 20 % par rapport au premier semestre 2019.

La plus forte croissance a été observée dans les services d'infrastructure en cloud, comprenant les IaaS, les PaaS et les services de cloud privés hébergés. Les revenus de ces services ont augmenté de 34 % au cours du premier semestre de 2019. Les revenus des entreprises SaaS ont augmenté de 21 %, tandis que les dépenses en matériel et logiciels pour les infrastructures publiques, privées et hybrides ont augmenté de 10 %. Les dépenses des fournisseurs de cloud computing pour la colocation, la location et la construction de centres de données ont également augmenté de 10 %.

Dans l'ensemble de l'écosystème du cloud, les entreprises qui ont le plus progressé sont Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell et IBM. Parmi les autres acteurs majeurs, on trouve Cisco, Google, Adobe, Oracle, HPE, Inspur, VMware, Huawei et SAP. Au total, ces entreprises représentaient bien plus de la moitié de l'ensemble des revenus liés au cloud.


Au cours du premier semestre 2020, les dépenses totales en matériel et logiciels utilisés pour construire l'infrastructure du cloud ont dépassé les 60 milliards de dollars, répartis de manière assez égale entre les clouds publics et privés. Les investissements d'infrastructure des fournisseurs de services de cloud computing ont permis de générer près de 120 milliards de dollars de revenus provenant des services d'infrastructure de cloud computing (IaaS, PaaS, services de cloud computing privés hébergés) et du SaaS d'entreprise.

Outre ces services aux entreprises, leur infrastructure cloud prend également en charge des services internet tels que la recherche, les réseaux sociaux, le courrier électronique, le commerce électronique, les jeux et les applications mobiles. Ces fournisseurs de services cloud ont besoin d'un endroit pour héberger leur infrastructure, de sorte que leurs dépenses substantielles pour la location de centres de données, les services de colocation et la construction de centres de données ont également continué à augmenter.

"Les marchés associés aux clouds connaissent une croissance allant de 10 % par an à bien plus de 40 % et nous prévoyons que les dépenses annuelles en matière de services cloud doubleront en moins de quatre ans. Au cas où quelqu'un en douterait encore, le cloud domine de plus en plus le paysage informatique", a déclaré John Dinsdale, analyste en chef du Synergy Research Group. "Les technologies et les services de cloud computing continuent à perturber le marché et à ouvrir de nouvelles opportunités pour les opérateurs, les fournisseurs de technologies et les utilisateurs finaux des entreprises. Amazon et Microsoft sont peut-être les enfants de l'affiche de ce mouvement, mais beaucoup d'autres en profitent également et la plupart ont vu relativement peu d'impacts négatifs de la pandémie".

Source : Synergy Research Group

Et vous ?

Que pensez-vous de cette ascension fulgurante des services cloud ?
L'adoption du cloud n'a-t-elle que des avantages ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !