IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google Poly, la plateforme d'objets 3D que Google a lancée en 2017, sera fermée en juin 2021
Et les utilisateurs ne pourront plus télécharger de modèles à partir d'avril

Le , par Nancy Rey

15PARTAGES

4  0 
Le cimetière de Google s'agrandit cette semaine. Google a annoncé dans un courriel hier qu'il prévoit de fermer sa plateforme de création d'objets 3D et de bibliothèques, Poly, l'année prochaine, ce qui en fait le dernier des projets Réalité Augmentée/Réalité virtuelle de la société à tomber en désuétude. L’entreprise conseille aux utilisateurs de télécharger leur bibliothèque avant de quitter complètement les serveurs. L'application, vieille de trois ans, vise à créer des objets tridimensionnels pouvant être utilisés pour des jeux de sonorisation ou de réalité virtuelle en utilisant la technologie 3D.


Google fermera bientôt sa plateforme Poly 3D du serveur web à ses utilisateurs dans sept mois. L'outil de création 3D en ligne spécialisé dans la technologie de réalité virtuelle cessera bientôt d'exister à partir du site web de Google. Les utilisateurs ont été informés par Google par courrier électronique que la société fermerait définitivement l'outil en ligne de ses serveurs. La fermeture prévue aura lieu le 30 juin 2021. Ce qui laissera aux utilisateurs tout le temps nécessaire pour optimiser leur travail et télécharger toutes les productions sur leur ordinateur local. « Après le 30 juin, poly.google.com et les API associées ne seront plus accessibles. Vous ne pourrez plus télécharger de nouveaux modèles 3D sur poly.google.com après le 30 avril 2021 », peut-on lire dans la déclaration.

« Nous apprécions que vous nous fassiez confiance pour héberger vos créations et leur fournir un espace où ils peuvent briller. Le travail extraordinaire que nos utilisateurs ont téléchargé sur Poly chaque jour nous a surpris et ravis, et nous devons vous en remercier », peut-on lire plus loin dans le courriel.

Le géant de la recherche, de la publicité et du cloud computing n'a pas dit pourquoi il arrêtait la plateforme. Google a déclaré que cette décision fait partie d'un plan visant à déplacer les ressources et à investir massivement dans des expériences de réalité augmentée utiles comme Google Lens, la recheche des itinéraires dans son application Google Map et la navigation interactive dans Google Search.

Cette décision aura tout de même un impact sur les utilisateurs qui dépendent principalement de la plateforme, en particulier pour la création de jeux pour la technologie de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Poly 3D de Google était destiné aux créateurs de réalité virtuelle pour un outil plus simple permettant d'optimiser le contenu et le rendement des jeux de réalité virtuelle. Cet outil est unique en son genre, car il fait partie d'une poignée d'outils disponibles sur le marché dédiés à la création d'objets "low-poly" avec des outils de réalité augmentée particuliers de Google.

Le site web de développement 3D a été créé pour apporter de l'aide et du soulagement à la technologie de réalité augmentée et de réalité virtuelle qui est la plus recherchée actuellement. La réalité augmentée et la réalité virtuelle sont deux des normes préférées dans le monde entier en matière de conception, de présentation, d'industries et de paysage de jeu de l'époque actuelle.

Conçu à l'origine comme un outil de création et une bibliothèque 3D optimisés pour la réalité virtuelle, Poly permettait aux utilisateurs de créer et de visualiser des objets 3D à faible polygone, qui pouvaient ensuite être téléchargés pour être utilisés dans des scènes et des applications. Poly était un élément important du paysage immersif lorsqu'il a été lancé, favorisant un patrimoine créatif ouvert pour la création et le remixage de contenus et de scènes en 3D.

La plateforme de Google est gratuite, et même les résultats téléchargés et créés par ses auteurs sont à la disposition du public. La licence Creative Commons de la plateforme permet cette possibilité, à condition que le créateur soit dûment crédité et reconnu.

Poly 3D est l'un des projets existants de Google en matière de RA et de RV, largement accessible au public. L'entreprise a fermé bon nombre de ces outils ces dernières années, et Poly suit la tendance. La plateforme de Poly est plus orientée vers le jeu et l'expérience que le Tilt Brush et le Medium d'Adobe qui s'appuie davantage sur le côté artistique.


La nouvelle de la fermeture a incité Alban Denoyel, le PDG de Sketchfab, à attirer les utilisateurs de Poly vers son service. L'initiative de Google permet en effet de mieux faire connaître la société Sketchfab, fondée en 2012 par Alban Denoyel. Sketchfab était là avant Google et fournit un service très similaire. Aujourd'hui, l'entreprise est en mesure d'inviter tous les utilisateurs de Google Poly restants tout en bénéficiant de la nouvelle vague d'iPhone et d'iPad capables de capturer et de partager du contenu en 3D.

Dans un fil de discussion sur Twitter du PDG de Sketchfab invitait les gens à télécharger gratuitement un nombre illimité de modèles 3D sur son site, en écrivant que « nous ne comptons pas sur la publicité, et nous venons de devenir rentables, donc nous sommes là pour rester ».

Sources : Google, Twitter

Et vous ?
Vous avez déjà entendu parler de ce produit ? Si oui, quel impact pensez-vous que sa fermeture aura sur vos activités ?
De nombreuses personnes pensent qu'il est difficile pour une entreprise de compter sur les technologies développées par Google, vu que ces dernières disparaissent sans support du jour au lendemain. Partagez-vous vous leurs avis ?

Voir aussi :

Google annonce la fermeture de Neighbourly en mai, son application communautaire permettant de trouver et partager des informations locales

Google annonce la fermeture d'App Maker, son outil de développement d'applications low-code de G Suite, dans au plus un an. La faible utilisation du service serait la cause

Google annonce la mise au rebut de son service Cloud Print, ce qui porte à 109 le nombre de services envoyés au cimetière par l'entreprise depuis 2006

Google annonce qu'il va arrêter son application de messagerie Google Allo en 2019 pour se concentrer sur Messages

Google ferme son outil de gestion de blogues Blog Compass 10 mois seulement après son lancement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/12/2020 à 9:18
j'étais même pas au courant de l’existence de cet outil.
il faut croire que la com de Google a été mauvaise sur cet outil.
ce qui pourrait expliqué qu'elle n'ai pas trouvé son publique..
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/01/2021 à 6:25
A chaque fois que Google ferme un produit, il ya le même genre de réaction, du genre : " je ne ferais plus confiance à Google,, avec des produits qui ne fonctionne pas pendant plus d'un an". Je me demande si vous avez même entendu parler de ce produit. Pour ma part, je n'ai aucune idée de ce que c'est. Combien d'autre outils Google possède t'il et dont vous n'avez jamais entendu parler et qui sont en service ? Va savoir
0  0