IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'activité de cloud computing du Chinois Alibaba devient enfin rentable et affiche un chiffre d'affaires de 2,47 Mds $ au 4T20,
Soit une augmentation de 50 % d'une année sur l'autre

Le , par Stéphane le calme

126PARTAGES

4  0 
Alibaba a rendu publics les résultats du troisième trimestre de son année fiscale 2020 qui s'est achevée le 31 décembre 2020. L'entreprise chinoise a indiqué que son chiffre d'affaires pour le trimestre était de 33,8 milliards de dollars, en hausse de 37 % d'une année sur l'autre. Le bénéfice était lui en croissance de 21 % d'une année sur l'autre. Le bénéfice net déclaré pour le trimestre est de 11,95 milliards de dollars.

« La Chine était la seule grande économie à avoir enregistré une croissance positive du PIB l'année dernière. Grâce à la reprise rapide de l’économie chinoise, Alibaba a connu un autre trimestre très sain », a déclaré Daniel Zhang, président et chef de la direction du groupe Alibaba. « Nous avons connu un autre 11.11 Global Shopping Festival réussi en stimulant la consommation, en satisfaisant les demandes des consommateurs et en soutenant la reprise des activités des commerçants en réponse à l'impact de la pandémie. Notre activité de cloud computing continue d’étendre son leadership sur le marché et affiche une forte croissance, reflétant le potentiel énorme du marché naissant du cloud computing en Chine ainsi que nos années d’investissement dans la technologie. Pour l’avenir, nous sommes convaincus que nous continuerons à créer de la valeur pour nos clients, à faire preuve d’innovation et à apporter notre contribution à la société. »

« Nous avons réalisé un autre trimestre solide, avec une croissance des revenus de 37 % d'une année sur l'autre et un BAIIA ajusté de 22 % d'une année sur l'autre, tandis que notre solide flux de trésorerie disponible nous a permis d'investir davantage dans des domaines stratégiques », a déclaré Maggie Wu, Directeur financier du groupe Alibaba. « Nous sommes heureux que notre activité Alibaba Cloud ait atteint un EBITA ajusté positif au cours du trimestre et que Cainiao Network ait enregistré un flux de trésorerie opérationnel positif. Ces progrès reflètent notre approche à long terme d'incubation organique et de développement des entreprises du lancement à la rentabilité. »

Le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements ou résultat avant intérêts, impôts et amortissements) est un élément clé de la comptabilité des sociétés. Il désigne, en finance, le bénéfice d'une société avant que n'en soient soustraits les intérêts, les impôts et taxes, les dotations aux amortissements et les provisions sur immobilisations (mais après dotations aux provisions sur stocks et créances clients).

Comme son nom l’indique, il met en évidence le profit généré par l’activité indépendamment des conditions de son financement (les charges financières), des contraintes fiscales (impôts et taxes), et du renouvellement de l’outil d’exploitation (amortissements). Il est proche de l’excédent brut d'exploitation (EBE) utilisé en France, à la différence que ce dernier est calculé avant écritures relatives aux provisions d'exploitation (dotations et reprises de provisions sur stocks et créances clients). Le BAIIA a donné naissance au bénéfice avant intérêts et impôts, chiffre d'affaires net duquel sont déduites les charges d'exploitation (telles que salaires, cotisations sociales, matières, énergie, etc.).


L'activité de cloud computing de la grande enseigne technologique chinoise, Alibaba Cloud, présente des revenus de 2,47 milliards de dollars, soit une augmentation de 50 % d'une année sur l'autre.

« Alibaba Cloud permet la transformation numérique des entreprises en fournissant des solutions et des services technologiques complets dans le cloud pour un large éventail d'industries. Au cours du trimestre de décembre, les revenus du cloud computing ont augmenté de 50 % d'une année sur l'autre pour atteindre 16 115 millions de RMB (2,470 millions de dollars US), principalement grâce à une forte croissance des revenus des clients des secteurs de l'Internet et de la vente au détail et du secteur public. Pour la première fois, Alibaba Cloud a réalisé un BAIIA ajusté positif au cours du trimestre grâce à la réalisation d'économies d'échelle.

« Lors du 11.11 Global Shopping Festival, Alibaba Cloud a fourni une infrastructure de cloud public hautement évolutive, fiable et sécurisée, qui, à son apogée, traitait 583 000 commandes par seconde. Depuis que nous avons migré nos activités de commerce électronique vers le cloud public il y a un an, ces entreprises sont désormais en mesure de créer, de mettre à niveau et de déployer en toute transparence 5 selon une approche cloud native; et cette capacité était particulièrement importante pendant le festival, nous aidant à améliorer l'efficacité opérationnelle et à assurer la continuité des activités.

« Alibaba Cloud continue d'investir dans la recherche et le développement de technologies cloud de pointe pour aider nos clients à entreprendre une transformation numérique et permettre la croissance de leurs entreprises. Nos technologies exclusives ont toujours été reconnues par les principales organisations de recherche et de conseil telles que Gartner et Forrester. Par exemple, selon le rapport de novembre 2020 de Gartner, parmi les fournisseurs de cloud mondial à grande échelle, Alibaba Cloud est la seule entreprise chinoise classée Leader pour le système de gestion de base de données dans le cadre de la mesure du Magic Quadrant de Gartner »


Des données de Synergy Research Group montrent que les dépenses des entreprises au quatrième trimestre pour les services d'infrastructure cloud se sont élevées à un peu plus de 37 milliards de dollars, 4 milliards de dollars de plus que le trimestre précédent et en hausse de 35 % par rapport au quatrième trimestre de 2019. D’ailleurs, notant que le taux de croissance annuel a augmenté, Synergy Research Group précise que la situation est inhabituelle pour un marché aussi vaste et à forte croissance.

Il n'a fallu que neuf trimestres pour que le marché double de taille. Alors qu'Amazon et Microsoft continuent de représenter plus de la moitié du marché mondial, Microsoft a de nouveau gagné du terrain sur son plus grand rival et a franchi le cap de la réalisation d'une part de marché mondiale de 20 %. Microsoft, Google et Alibaba ont tous régulièrement gagné des parts de marché au cours des quatre dernières années, bien que cela ne se soit pas fait aux dépens du leader du marché Amazon. La part de marché d'Amazon est restée dans la fourchette de 32 à 34 % tout au long de cette période de quatre ans. Les perdants de parts de marché ont été le grand groupe de petits fournisseurs de cloud, qui ont collectivement perdu 13 points de pourcentage de part de marché au cours des 16 derniers trimestres. Parmi la longue traîne de petits fournisseurs de cloud ou de grandes entreprises avec seulement une petite position sur le marché, les entreprises les plus importantes sont IBM, Salesforce, Tencent, Oracle, NTT, Baidu, SAP, Fujitsu et Rackspace.

Synergy estime que les revenus trimestriels des services d'infrastructure cloud (y compris IaaS, PaaS et les services de cloud privé hébergés) s'élevaient à 37,1 milliards de dollars, ce qui se traduirait par un chiffre d'affaires de 129 milliards de dollars pour l'année 2020. Les services publics IaaS et PaaS représentent l'essentiel du marché et ceux-ci ont augmenté de 36 % au quatrième trimestre. La domination des principaux fournisseurs de cloud est encore plus prononcée dans le cloud public, où les cinq premiers contrôlent 80 % du marché. Géographiquement, le marché du cloud continue de croître fortement dans toutes les régions du monde.

« L'année 2020 s'est terminée en beauté pour le marché du cloud, alors que le saut séquentiel de 4 milliards de dollars à partir du troisième trimestre a facilement établi un nouveau record pour la croissance incrémentielle des revenus des fournisseurs de cloud », a déclaré John Dinsdale, analyste en chef chez Synergy Research Group. « Amazon et Microsoft ont tendance à éclipser le marché, la part d'Amazon restant bien au-dessus de 30 % et Microsoft augmentant sa part de 10 % à 20 % sur 16 trimestres. Cependant, après avoir exclu ces deux éléments, le reste du marché continue de croître de plus de 30 % par an, ce qui indique des opportunités de croissance pour de nombreux petits fournisseurs de cloud. »

Source : résultats financiers Alibaba

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !