IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des employés de Microsoft ont dormi dans les centres de données pendant le confinement lors de la pandémie,
Selon un cadre de l'entreprise

Le , par Stan Adkens

30PARTAGES

12  0 
Alors que la pandémie du coronavirus s’étendait au monde entier l’année dernière, les gouvernements ont mis en place des mesures de restrictions, y compris le confinement de la population, afin d’empêcher le virus de progresser. Les employés des grandes entreprises comme Microsoft, Google, Twitter, Facebook et bien d’autres pouvaient travailler depuis chez eux, mais une catégorie de travailleurs devaient se rendre sur les sites de travail pour assurer certaines tâches indispensables en présentielle. C’est ainsi que certains employés de Microsoft ont choisi de dormir dans des centres de données pour éviter les problèmes de déplacement et d'être bloqués à un barrage routier, a déclaré un responsable chez Microsoft cette semaine.

Alors que de nombreuses entreprises technologiques de premier plan ont demandé à leurs employés de travailler à domicile après l'apparition du covid-19 aux États-Unis en 2020, certains employés étaient si importants qu'ils devaient travailler sur place. C'était le cas d'un petit nombre de personnes sélectionnées qui travaillaient sur les sites contenant les serveurs de services en ligne comme Microsoft Teams, ainsi que l'infrastructure du Cloud public alimentant les applications de clients tiers.


« J'ai entendu des histoires incroyables de gens qui dormaient dans des centres de données », a déclaré Kristen Roby Dimlow, vice-présidente de l'entreprise chargée de la rémunération globale, de la performance et de la connaissance des ressources humaines, lors d'une conversation avec Josh Baer et Mark Carlucci, analystes de Morgan Stanley. « Dans certains pays, il y avait un énorme verrouillage, et donc nous avions nos propres employés qui choisissaient de dormir dans le centre de données parce qu'ils craignaient d'être bloqués à un barrage routier, en essayant de rentrer chez eux ».

Le maintien des centres de données était devenu nécessaire alors que les gens confinés chez eux travaillaient, étudiaient et passaient des commandes de vivres et autres articles en ligne. C’est en ligne également que chacun pouvait communiquer avec les amis et la famille, alors qu’il fallait observer la distanciation sociale pour juguler la propagation rapide du covid-19. CNBC a rapporté pour la première fois la conversion de Dimlow.

Les employés du géant américain de logiciels ne sont pas les seuls qui ont dormi sur leur lieu de travail. En commentant la nouvelle sur les réseaux sociaux, un utilisateur a partagé son expérience des nuits passées sur son site de travail.

« C'était le cas dans toutes sortes de grandes installations d'infrastructure. L'année dernière, l'installation de traitement de l'eau ici faisait travailler des équipes 14 heures sur 14. Les gens travaillaient 336 heures d'affilée, dormaient et mangeaient sur place. Ils ne pouvaient pas se permettre de fermer en cas d'épidémie, l'eau devait couler, donc personne n'avait de contact croisé en dehors de son groupe, 2 semaines à la fois, pendant environ 6 mois ».

Il a poursuivi : « Je pense avoir lu que d'autres services publics faisaient des choses similaires, et un centre de données n'est pas différent en termes de personnel et de surveillance d'une installation de traitement ou d'une centrale électrique. Vous avez BESOIN de personnes sur place, et vous ne pouvez pas vraiment vous arrêter pendant un certain temps sans perturber de façon MASSIVE le service pour des milliers et des milliers de personnes ».

Un autre commentateur qui travaillait chez Google a écrit : « J'ai travaillé pour Google il y a quelques années. Il y a eu une tempête de neige au centre de données en Caroline du Nord, et les routes étaient bloquées. Plusieurs personnes sont restées pendant au moins une semaine d'affilée pour que les choses continuent à fonctionner. Ils ont des douches et des buanderies pour cette raison précise ».

Des aménagements dans les centres de données de Microsoft lors de la pandémie

CNBC a fait remarquer que les centres de données ne sont pas des endroits où l'on dort en général – les allées pouvant être soit chaudes à cause de l'air qui s'échappe des serveurs, soit froides à cause de la climatisation qui empêche les machines de surchauffer. Un porte-parole de Microsoft n'a pas fourni de détails sur l’endroit où les employés dormaient dans les centres de données ni combien d'entre eux le faisaient.

Toutefois, selon Data Center Dynamicsles, les grands centres de données sont construits en tenant compte exactement de cette éventualité, et disposent de certaines installations d'hébergement, de nourriture, et souvent de douches. En particulier, les installations construites dans des zones sensibles aux catastrophes naturelles sont conçues pour des séjours prolongés, selon DCD.


Lorsque la tempête Uri s'est abattue sur le Texas au début de l'année, les employés des centres de données se sont préparés à se terrer dans leurs locaux aussi longtemps qu'il le faudrait. « Nous avons deux douches sur place et je crois que quelqu'un est venu faire la vaisselle à un moment donné », a déclaré à DCD le directeur exécutif du Texas Advanced Computing Center, Dan Stazione.

Noelle Walsh, vice-présidente du groupe Cloud Operations and Innovation de Microsoft, a déclaré dans une interview accordée à CNBC en avril que la société a modifié plusieurs aspects du travail dans ses centres de données en raison de la pandémie. Selon Walsh, si les gens ne voulaient pas prendre le bus, l'entreprise assurait le transport vers et depuis les centres de données et permettait même aux gens de rester à l'hôtel. « Dans certains cas, nous avons dû recourir au travail par roulement, de jour comme de nuit, pour que le travail soit effectué selon le même horaire », a déclaré Walsh.

Les employés ont également été autorisés à travailler à domicile s'ils se sentaient anxieux à l'idée de venir dans les centres de données, a expliqué Walsh. En début mars 2020, alors que la pandémie frappait de plein fouet les États-Unis, l’entreprise a autorisé et encouragé ses employés, à travailler à domicile. Cette mesure devrait durer en principe jusqu'au 25 du même mois. Mais un retour en mars n’a pas été possible, la pandémie continuant à sévir.

Au lieu de cela, en octobre, Microsoft a annoncé que même lorsque les mesures de maintien à domicile pour la pandémie du nouveau coronavirus seront levées, les employés de Microsoft ne seront pas obligés de revenir au bureau. Certains employés seront autorisés à travailler à domicile pendant moins de la moitié de leur semaine de travail, tandis que d’autres seront autorisés à travailler à domicile à plein temps.

« J'allais juste dire que les centres de données sont des endroits ouverts 24 heures sur 24 (la plupart du temps) et qu'il y a presque toujours quelqu'un dans le personnel selon les besoins de l'installation. Le personnel dormant sur place n'est pas une chose anormale pour ce type de travail », a écrit un commentateur.

En mai, Microsoft a publié une vidéo montrant ce à quoi ressemble, selon l’entreprise, l'avenir du travail hybride. Elle a notamment installé des caméras à hauteur des yeux sur les tables des salles de réunion afin que les participants en personne puissent établir un contact visuel avec leurs coéquipiers virtuels.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà dormi sur votre lieu de travail ? Racontez votre expérience ?

Voir aussi :

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
Microsoft Viva : un pari sur l'avenir du travail à distance, et une nouvelle plateforme qui tente de résoudre les problèmes liés à l'engagement des travailleurs
Microsoft permet à un plus grand nombre d'employés de travailler à domicile de façon permanente, les employés de Microsoft pourront également délocaliser
Satya Nadella, PDG de Microsoft, met en garde contre le travail permanent à domicile, cela pourrait entraîner plusieurs conséquences négatives pour la santé mentale et l'interaction sociale, dit-il

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/06/2021 à 10:40
CNBC a fait remarquer que les centres de données ne sont pas des endroits où l'on dort en général – les allées pouvant être soit chaudes à cause de l'air qui s'échappe des serveurs, soit froides à cause de la climatisation
Le bruit par contre c'est pas un problème
1  0 
Avatar de Thibsim
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 17/06/2021 à 16:51
Ce petit mot pour rappeler aux plus jeunes que beaucoup de pionniers de l'informatique ont dormi au pieds des machines pour attendre que les programmes se déroulent correctement et intervenir rapidement, sans parler des pupitreurs et analystes d'exploitation qui dans les années 80 et début 90 passaient leurs nuits à alimenter les ordinateurs en bandes et autres disques...ce avant l'arrivée des robots, puis de l'automatisation, du temps réel, du cloud...
1  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/06/2021 à 19:52
Bonsoir,

Qu’en pensez-vous ?
Le fait de "dormir" peut être le signe d'un roulement pour de l'astreinte tout simplement.

Qui plus est en temps de crise . On peut pas arrêter les installations vitales ... Cela doit fonctionner H24 et J7

Avez-vous déjà dormi sur votre lieu de travail ? Racontez votre expérience ?
Non
0  0