IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

88 % des responsables techniques veulent une solution unique pour gérer toutes leurs plateformes et systèmes de cloud
Pour obtenir une visibilité complète de l'utilisation et des dépenses

Le , par Sandra Coret

43PARTAGES

5  0 
L'époque où l'on disposait de systèmes internes faciles à contrôler est révolue. Aujourd'hui, les entreprises dépendent de plus en plus d'une série de solutions en cloud, SaaS et autres, dont la gestion peut s'avérer difficile.

Un nouveau rapport de CloudBolt Software montre que 88 % des plus de 500 responsables techniques interrogés disent vouloir un "gestionnaire de gestionnaires", c'est-à-dire une solution globale permettant de combler les cloisonnements, d'unifier la stratégie globale multi-cloud/multi-outils et de tout gérer activement à partir d'un seul et même endroit.

Ce n'est pas surprenant si l'on considère les difficultés auxquelles les entreprises sont confrontées. 79 % des personnes interrogées déclarent se heurter à un mur en utilisant leurs outils et plateformes existants. Ces limites sont dues au fait que trop de groupes au sein d'une entreprise utilisent trop d'outils et de clouds différents. 80 % d'entre elles ont du mal à obtenir une visibilité complète de l'utilisation et des dépenses liées au cloud.

Jeff Kukowski, PDG de CloudBolt, déclare : "Notre dernier rapport CII révèle le gouffre croissant entre ce dont les entreprises ont besoin dans le nouvel ordre du cloud et ce que leurs plates-formes et outils actuels peuvent fournir. Ce qui a conduit les entreprises multi-cloud et multi-outils à leur état actuel ne leur permettra pas de passer au niveau supérieur alors qu'elles cherchent à automatiser davantage et à accélérer la transformation numérique. Ce qu'il faut, c'est un cadre flexible et global capable de relier toutes les disparités, de les rationaliser, de fournir une réelle visibilité sur l'ensemble des éléments et de gouverner avec des politiques de protection qui ne limitent pas l'innovation. Les entreprises à l'avant-garde de la course au cloud en sont déjà conscientes ; elles adoptent cette nouvelle réalité et étendent ainsi leur avance."


Les trois principales raisons invoquées pour vouloir une solution unique sont les suivantes : trop d'outils de cloud répartis entre des équipes cloisonnées, vulnérabilités en matière de sécurité et coût.

Alors que 78 % d'entre elles pensent avoir réalisé des économies en utilisant le cloud au lieu de leurs centres de données sur site, 80 % disent avoir du mal à obtenir une visibilité complète des coûts et des dépenses pour l'ensemble de leurs outils, ressources et clouds.

Source : CloudBolt

Et vous ?

Pensez-vous que cette étude est pertinente ?
Qu'en est-il au sein de votre entreprise ? trouvez-vous qu'une solution unique pour gérer toutes les plateformes et les systèmes de cloud est l'idéal ?
Quels sont les principaux obstacles à la mise en place de cette solution ?

Voir aussi :

95 % des entreprises font du multi-cloud une priorité stratégique en 2022, mais seuls 54 % d'entre elles sont convaincues de disposer des outils et compétences nécessaires pour le mettre en œuvre

Les équipes chargées de l'infrastructure consacrent 42 % de leur temps à des tâches manuelles de routine, pour surveiller et gérer les environnements multicloud, selon Dynatrace

Illumio lance CloudSecure, une solution destinée à améliorer la visibilité et la sécurité dans le cloud, grâce à des contrôles natifs dans les environnements publics, hybrides et multi-clouds

Le manque de contrôles de sécurité et de visibilité sur l'activité des utilisateurs continue de mettre les organisations en danger, selon une étude de CyberArk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 28/02/2022 à 13:48
Déjà, si j'avais une solution pour monitorer et contrôler les différents serveurs Linux, les conteneurs dockers et des applications populaires, ça m'aiderait.
Il y a peut être des solutions commerciales (à des prix exorbitants pour une dizaines de machines) mais j'ai regardé que du côté de logiciels qui avait une version communautaire pour essayer.
0  0