IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les autorités antitrust de l'UE interrogent les rivaux et les clients de Microsoft sur ses activités de cloud computing et ses accords de licence
Ce qui pourrait conduire à une enquête formelle

Le , par Sandra Coret

44PARTAGES

8  0 
Au cours de la dernière décennie, la Commission européenne a infligé à Microsoft des amendes d'un montant total de 1,6 milliard d'euros (1,8 milliard de dollars) pour avoir enfreint les règles antitrust de l'UE et ne pas s'être conformé à son injonction de mettre fin aux pratiques anticoncurrentielles.

L'entreprise s'est retrouvée dans le collimateur de l'autorité européenne de la concurrence après que le fournisseur allemand de logiciels NextCloud, le français OVHcloud et deux autres entreprises ont déposé des plaintes concernant les pratiques de Microsoft en matière de cloud computing.

"La Commission dispose d'informations selon lesquelles Microsoft pourrait utiliser sa position potentiellement dominante sur certains marchés de logiciels pour verrouiller la concurrence concernant certains services d'informatique dans le cloud", indique le questionnaire source.

Les régulateurs ont demandé si les conditions des accords de licence conclus par Microsoft avec les fournisseurs de services en cloud computing permettaient aux rivaux d'exercer une concurrence efficace.

Ils ont également voulu savoir si les entreprises avaient besoin des systèmes d'exploitation et des applications de productivité de Microsoft pour compléter leur propre offre d'infrastructure en nuage afin d'exercer une concurrence efficace.

Les entreprises ont également été interrogées sur les différences de droits de licence et de conditions commerciales entre les accords de licence avec les fournisseurs de services de cloud et un autre programme dans le cadre duquel elles conditionnent et revendent indirectement les services en cloud de Microsoft avec les leurs.


Un autre point d'intérêt était les limitations techniques potentielles des services de stockage en cloud disponibles sur l'infrastructure cloud des entreprises.

"Nous évaluons en permanence la meilleure façon de soutenir nos partenaires et de mettre les logiciels Microsoft à la disposition des clients dans tous les environnements, y compris ceux des autres fournisseurs de services de cloud computing", a déclaré Microsoft dans un communiqué envoyé par courrier électronique.

La responsable antitrust de l'UE, Margrethe Vestager, a déclaré en début de semaine qu'elle n'avait encore aucune inquiétude concernant le cloud computing, et a cité la concurrence de l'initiative européenne Gaia-X.

Source : La Commission Européenne

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'offre de 16 milliards de dollars de Microsoft pour Nuance est approuvée par les autorités antitrust de l'UE, il s'agit de la deuxième plus importante opération de Microsoft après l'achat de LinkedIn

Le cloud souverain n'est pas crédible ? Scaleway abandonne GAIA-X, un projet de développement d'une infrastructure de données compétitive, sécurisée et fiable pour l'Union européenne

Souveraineté numérique de l'UE : les acteurs du secteur du cloud ne sont pas convaincus, les hyperscaleurs américains et asiatiques mènent toujours la danse en Europe

Le géant américain de la technologie Microsoft fait face à une plainte antitrust déposée par trois rivaux européens, dont OVHcloud, concernant ses activités de cloud computing

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/04/2022 à 21:21
Bonsoir,

Les autorités antitrust de l'UE interrogent les rivaux et les clients de Microsoft sur ses activités de cloud computing et ses accords de licence , ce qui pourrait conduire à une enquête formelle

Qu'en pensez-vous ?
La bonne blague ... C'est connu que maintenant n'importe quelle appli sur Microsoft , est de près ou de loin toujours soumis à des "briques" de logiciels Microsoft . Logiciel de reporting, compta,... Ne serait ce que la génération de fichiers au format xls/xlsx ...

C'est seulement maintenant que l'UE s'en rend compte ?

C'est pas comme ci, cela avait toujours été le cas avec Google Play store et Apple Play store
0  0