IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

AWS Mainframe Modernization, le service de migration des charges de travail mainframe vers le cloud, est disponible.
Des analystes redoutent que la dette technique finisse par vous rattraper

Le , par Stéphane le calme

2PARTAGES

9  0 
Lors de l'édition 2021 de son événement re:Invent, qui s'est tenu du 29 novembre au 3 décembre à Las Vegas au Nevada, AWS a fait une flopée d'annonces, dont une a particulièrement retenu l'attention : le leader mondial des services de cloud computing a présenté AWS Mainframe Modernization, un nouveau service géré qui permet aux entreprises de migrer leurs charges de travail mainframe vers le cloud. Rendu en juin 2021, Amazon annonce sa disponibilité générale

AWS essaie d'aider les organisations à migrer leurs charges de travail basées sur le mainframe vers le cloud et potentiellement à les transformer en services cloud natifs modernes. L'initiative Mainframe Modernization a été dévoilée lors de la conférence Re:Invent de la grande enseigne du cloud à la fin de l'année dernière, où le PDG Adam Selipsky a affirmé que « les clients essaient de quitter leurs mainframes aussi vite qu'ils le peuvent ».

Que cela soit basé sur la réalité ou non, AWS admet qu'une telle migration impliquera inévitablement que le client passe par un processus long et complexe qui nécessite plusieurs étapes pour découvrir, évaluer, tester et exploiter les nouveaux environnements de charge de travail : « Aujourd'hui, de nombreux clients dans divers secteurs souhaitent moderniser leurs applications basées sur le mainframe pour tirer parti du cloud, mais pour ce faire, ils doivent passer par un processus long et complexe ».

Pour y parvenir, le service Mainframe Modernization propose un environnement de développement et d'exécution complet destiné à faciliter la modernisation et l'exécution de leurs charges de travail mainframe sur AWS. Alternativement, les clients peuvent conserver les applications existantes telles quelles et les reformer sur AWS avec des modifications de code minimales, explique AWS :

« Ce processus de modernisation des charges de travail mainframe à exécuter dans le cloud nécessite plusieurs étapes pour découvrir, évaluer, tester et exploiter les nouveaux environnements de charge de travail. Chaque étape peut être difficile et nécessite des outils personnalisés ou tiers qui doivent être calibrés pour chaque environnement client individuel, avant que les équipes de projet de modernisation puissent commencer la tâche complexe de transformer les programmes mainframe en services cloud. En raison de la complexité de la modernisation des applications mainframe, les entreprises se tournent généralement vers des consultants et des intégrateurs de systèmes (IS) pour mener des projets de modernisation mainframe. Les organisations sont également confrontées au défi de devoir configurer, exécuter et exploiter des systèmes mainframe avec les meilleures pratiques modernes de développement et de déploiement d'applications dans les nouveaux environnements cloud. Alors que de plus en plus de clients souhaitent moderniser leurs applications basées sur mainframe, ils peuvent tirer des avantages démesurés de meilleurs outils qui leur permettent d'exécuter plus facilement leurs charges de travail dans le cloud pour réaliser des coûts et une agilité améliorés ».


L'environnement d'exécution géré intégré au service Mainframe Modernization est conçu pour fournir le calcul, la mémoire et le stockage nécessaires pour exécuter des applications refactorisées et reformatées. Il automatise également le provisionnement des capacités, la sécurité, l'équilibrage de charge, la mise à l'échelle et la surveillance de l'état des applications.

Cette fonctionnalité est apparemment alimentée par Micro Focus Enterprise Server, un environnement de déploiement d'applications existant pour l'exécution d'applications mainframe IBM sous Linux ou Windows.

Phil Dawson, vice-président de Gartner Research, a averti que les entreprises qui migrent des charges de travail mainframe vers le cloud devront presque certainement les refactoriser ou les recoder à un moment donné dans le futur : « Un passage au cloud pour les applications COBOL peut sembler attrayant, mais la dette technique finira par vous rattraper », a-t-il déclaré.

On ne s'attend pas à ce que les clients fassent tout le travail eux-mêmes; AWS indique qu'avec les outils de modernisation du mainframe, les intégrateurs de systèmes peuvent découvrir les charges de travail du mainframe, évaluer et analyser la préparation à la migration, puis planifier des projets de migration et de modernisation.

L'un de ces intégrateurs est Infosys, qui a déclaré que le nouveau service lui permet d'aider les clients à obtenir les avantages du cloud tout en conservant les années de connaissances commerciales intégrées à leurs systèmes mainframe.

« Le service de modernisation du mainframe d'AWS nous permet d'offrir ces avantages à nos clients. Il a renforcé nos capacités déjà étendues de modernisation du mainframe et nous permet de créer plus rapidement des applications numériques natives modernes, évolutives, et à moindre coût et risque », a déclaré le président d'Infosys et le PDG Eric Paternoster dans un communiqué.

Pour le refactoring, AWS offre des capacités automatisées acquises grâce à l'achat du spécialiste de la migration Blu Age l'année dernière. Selon AWS, il peut convertir des applications écrites dans des langages tels que COBOL, PL/1, NATURAL, RPG/400 et COBOL/400 en services Java et en frameworks Web.

« AWS Mainframe Modernization fournit un environnement de développement et d'exécution complet qui permet aux clients de moderniser et d'exécuter plus rapidement et plus facilement leurs charges de travail mainframe sur AWS. AWS Mainframe Modernization intègre les outils nécessaires pour moderniser les applications mainframe à l'aide d'un environnement unique qui crée un pipeline de modernisation de bout en bout. Avec AWS Mainframe Modernization, les clients peuvent refactoriser leurs charges de travail écrites pour les mainframes vers des services cloud modernes. Ou bien, les clients peuvent conserver les applications existantes telles qu'elles ont été écrites et les reformer sur AWS avec des modifications de code minimales. Que les clients choisissent de refactoriser ou de reformater leurs charges de travail, AWS Mainframe Modernization fournit un environnement d'exécution géré et basé sur le cloud pour les applications modernisées qui permet d'automatiser le provisionnement de capacité, la sécurité, l'équilibrage de charge, la mise à l'échelle automatique et la surveillance de la santé des applications sans infrastructure sous-jacente pour y parvenir. AWS Mainframe Modernization fournit également des capacités d'intégration continue et de livraison continue (CI/CD) pour permettre les meilleures pratiques de développement et de déploiement d'applications modernes, afin que les clients puissent exploiter leurs charges de travail modernisées en production de manière continue avec l'agilité, l'élasticité et les économies supérieures de AWS. Les clients et les SI peuvent également utiliser AWS Mainframe Modernization pour aider les équipes à mieux évaluer la modernisation des applications mainframe et réduire les risques et accélérer la modernisation des charges de travail mainframe à l'aide d'AWS ».

« Les clients nous disent souvent qu'AWS est le meilleur endroit pour exécuter n'importe quel type d'application en raison de son étendue et de sa profondeur inégalées de services spécialement conçus. Cependant, les entreprises d'une grande variété d'industries se sont appuyées sur des mainframes pour exécuter des applications critiques pendant des décennies. Ces entreprises souhaitent naturellement moderniser leurs applications basées sur mainframe pour réduire les coûts et éliminer la dette technique, mais elles ne savent pas comment ni par où commencer », a déclaré William Platt, directeur général des services de migration chez AWS. « Avec AWS Mainframe Modernization, les clients et les intégrateurs de systèmes peuvent désormais refactoriser ou changer de plateforme plus rapidement et plus facilement aux applications mainframe pour qu'elles s'exécutent dans le cloud. AWS Mainframe Modernization fournit les outils nécessaires aux organisations pour tirer pleinement parti de l'élasticité, de l'évolutivité et de la fiabilité d'AWS, tout en économisant du temps et de l'argent ».


Mais existe-t-il vraiment une telle demande pour migrer les applications des systèmes mainframe vers AWS ?

De nombreux mainframes ont été acquis afin d'exécuter des services critiques dont dépendent les organisations, tels que CICS pour la gestion des transactions, et il est peu probable qu'ils soient déplacés vers une plateforme de cloud public.

L'analyste en chef d'Omdia, Roy Illsley, est d'accord, affirmant que le service de modernisation du mainframe s'adressera probablement principalement aux clients qui utilisent déjà AWS pour d'autres charges de travail et qui ont peut-être des applications mainframe qu'ils voudront peut-être moderniser.

« Le cloud n'est pas adapté à la plupart des charges de travail mainframe, et nos données ne montrent pas de migration massive de l'héritage vers le cloud. Je pense que c'est une offre dont ils ont besoin pour être complet », a-t-il déclaré.

Le vice-président directeur de Gartner, Mike Chuba, a déclaré que de nombreux projets de migration mainframe qu'il a vus ne se sont jamais achevés, ainsi que ceux qui ont tendance à être de plus petits ateliers mainframe ou des applications qui ne sont pas critiques.

« Le défi pour presque tous les utilisateurs de mainframe est que de nombreuses charges de travail sont souvent des applications critiques pour l'entreprise qui ne peuvent pas tomber en panne, car si elles le sont, l'entreprise est gravement menacée. En tant que tel, ils doivent être sûrs à 100% qu'une migration pourrait être faite, tout en veillant à ce que les SLA soient respectés », a-t-il expliqué.

Le service AWS Mainframe Modernization est généralement disponible dès maintenant dans les régions AWS couvrant les États-Unis, l'Asie-Pacifique (Sydney), le Canada, l'Europe et l'Amérique du Sud, avec des régions supplémentaires qui seront ajoutées dans les mois à venir, a déclaré AWS.

Source : AWS

Et vous ?

Que pensez du service géré AWS Mainframe Modernization ?
Pensez-vous que les mainframes vont effectivement disparaître ou resteront-ils encore longtemps ? Pourquoi ?

Voir aussi

AWS présente une flopée de nouveaux services de bases de données et de ML, et annonce en Preview version RDS Custom pour Microsoft SQL Server et AWS DMS Fleet Advisor
98 % des responsables informatiques envisageraient de migrer des mainframes vers le cloud, même si 96 % d'entre eux considèrent que les applications mainframe sont importantes, selon LzLabs
AWS présente Proton, le service de gestion des conteneurs, pour automatiser le développement et le déploiement des conteneurs et d'applications "serverless"

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Portekoi
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/06/2022 à 17:26
Bonjour à tous,

J'ai fait 12 ans de banque et à mon arrivée, j'ai découvert COBOL via l'AS400 et les écrans 52/50. Au début, je me disais que c'était vieillot, ayant une vision de développeur web à l'époque (Asp, Php, .Net naissant).

Puis je m'y suis mis par curiosité et j'ai adoré le langage COBOL.

Quand je lis ceci de @thamn :
> C'est important pour éviter ce qu'on appelle les bases de code monolithique et permettre la réutilisation. Base de code monolithique qui sont, d’après ce que j'ai pu lire, particulièrement typique du COBOL.

Oui et non : Cobol hérite de son histoire avec les cartes perforées. Mais cela n'en reste pas moins un langage de programmation : il y avait des développeurs qui faisaient des appels à des sous programmes (que l'on pourrait apparenter à des méthodes réutilisables) et d'autres qui codaient tout d'un bloc. Mais ça, cela ne dépend pas du langage mais bien du dev et pour terminer sur ce hors-sujet, JPLAROCHE a bien expliqué les tenants et aboutissants du Cobol moderne.

Maintenant, le souci de migration : en 12 ans, il a été évoqué une dizaine de fois et à chaque fois abandonné. Pourquoi ? Parce que le coût est trop important, le risque trop grand, que personne n'a connaissance de tous les programmes Cobol et qu'il faudrait en réalité retranscrire ligne à ligne chaque programme. Par exemple, les distributeur de billets ont un windows en front mais discutent en cobol en back.

On a quand même fait une "demi" migration : on a exposé des endpoints (exposant du XML de mémoire) depuis l'AS400 et recréé certains écrans sur du MVC C#. Cela fonctionnait très bien mais le coeur "métier" est resté en Cobol... au moins, nous n'avions plus à gérer les écrans.
Mais avec cette migration, on s'est aperçu que nos agents au comptoir perdaient énormément de temps avec la souris, qui n'existe pas vraiment sur les écrans 52/50 quand on maitrise les raccourcis.
On a donc ajouté des raccourcis clavier qui se rapprochaient un maximum des anciens écrans mais le mal était fait : la nouvelle génération clique, l'ancienne ignore le mulot

Maintenant pour la partie "réelle migration", la question était : où iront nos données ultra-sensibles (banque). Des acteurs comme Microsoft nous avaient contactés mais le fait que les données soient stockées à l'extérieur de la banque était impensable.

Donc la seule solution a été de former des jeunes au Cobol ou de prendre des prestataires chez SOPRA de mémoire et il en est encore aujourd'hui ainsi d'après mes collègues même si la question de migration revient encore très souvent dans les discussions au siège.
2  0 
Avatar de orfraie
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 19/06/2022 à 13:26
Très bien, c'est ce que j'ai vu dans la réalité, ton intervention "éclaire cruement" le discours un peu commercial et un peu marketing de AWS.

Il a aussi été indiqué par un ponte du Gartner que les migrations MainFrame --> Open se plantent toutes ?!?
C'est faux , il y a des exemples, celui auquel je pense (Confidential, sinon, je citerais) qui a marché , c'est grâce au portage des points de fonction avec récriture complète pas une migration basée sur des moulinettes de code.
Et c'est vrai, car si celles qui marchent sont des reprises à partir de la fonctionnelle, est ce vraiment une migration technique ?

Enfin, dernier détail , le code sur MainFrame ( je ne connais pas du tout AS400) est rapide, voire très rapide, un portage doit non seulement fonctionner à l'identique , être épuré de dette technique mais aussi pédaler aussi vite que la version originelle y compris en cas de mode dégradé.
Bref , ce n'est pas simple.
Bonne journée à tous
0  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/06/2022 à 21:44
Attention, si vous votez "mal", si votre Gouvernement devient "agressif', alors vous subirez les mêmes sanctions que la Russie.
1  3