La moitié des entreprises ne font pas confiance au cloud public pour y déplacer des charges de travail critiques
Selon un rapport de FileCloud

Le , par Bruno

65PARTAGES

7  0 
Le cloud est aujourd’hui sur toutes les langues : solutions en mode cloud, hébergement dans le cloud, cloud public, privé… Autant d’éléments qui peuvent créer de la confusion et amener les utilisateurs à se poser de vraies questions.

Le cloud, a-t-il vraiment la capacité de prendre en charge des charges de travail et des applications critiques*? Les utilisateurs précoces, se préparent-ils à l'échec lorsque leurs projets sont victimes d'une fiabilité, d'une disponibilité ou d'une sécurité insuffisantes*? Quels sont les principaux défis liés à l'utilisation de services de partage de fichiers dans le cloud ? Qui a le droit d'accéder aux données cloud de votre organisation ?


En partenariat avec Spiceworks, FileCloud la plate-forme de partage de fichiers d'entreprise a effectué une enquête auprès de 150 représentants d’entreprises. L'enquête portant sur leurs attitudes et leurs approches en matière de sécurité dans le cloud et des données dans les entreprises a révélé que 64 % des entreprises estiment que l'utilisation d'applications de partage personnelles pour stocker et partager des documents bureautiques constitue la principale menace pour la sécurité des données au sein d'une organisation.

De plus, 82 % des administrateurs de l'entreprise pensent que les employés et les utilisateurs sont le maillon faible de la sécurité des données. Cependant, dans l’ensemble, l’utilisation du cloud reste populaire, avec 58 % des entreprises utilisant le cloud public et 42 % utilisant des clouds privés. Un peu légèrement préoccupant, 64 % des administrateurs disent que le GDPR n’affecte pas leur entreprise.

Ce nouveau rapport de FileCloud, qui examine la sécurité des nuages et des données révèle que 50 % des entreprises ne prévoient pas de transférer des charges de travail critiques vers le cloud public. L'enquête menée auprès des professionnels de divers secteurs, dont les soins de santé, les services financiers et les établissements d'enseignement, a également révélé que l'évolution de la perception de la sécurité des données avait une incidence sur le passage au cloud.


Les récentes révélations sur la fragilité de la sécurité des données ont remis en question la manière dont de nombreux chefs d'entreprise envisagent le partage d'informations. Qu'il s'agisse de l'application stricte du règlement général sur la protection des données (RGPD) par l'Union européenne ou de l'actualité des atteintes à la sécurité des entreprises, il semble qu'il y ait un nouvel ordre mondial en matière de protection des données.

« De plus en plus d'entreprises reconnaissent les défis en matière de violations des données, des respects de la réglementation en constante évolution associés à des quantités croissantes de données », déclare Venkat Ramasamy, directeur des opérations de FileCloud. « Les conclusions du rapport révèlent les stratégies en matière de cloud computing déployées par les entreprises pour contrôler, gérer et protéger leurs données, ainsi que la manière dont les entreprises peuvent adapter les technologies pour répondre à leurs besoins en infrastructure ».

Interrogés sur les principaux facteurs de sélection d'un fournisseur de services cloud, les concernés ont cité la fiabilité (68 %), le coût total de possession (50 %) ainsi que la propriété des données et la confidentialité (54 %).

Source : getfilecloud

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Faites-vous confiance au cloud computing ?

Connaissez-vous les liens les plus faibles dans la sécurité des données de votre organisation ?

Voir aussi

85 % du trafic Web de l'entreprise sont des services cloud, d'après un nouveau rapport de Netskope

Près de la moitié des offres de PaaS (Platform as a Service) sont désormais exclusivement basées sur le cloud, d'après un rapport de Gartner

Cisco annonce que le trafic des centres de données cloud représentera 95 % du trafic total des datacenters d'ici 2021, et fait d'autres prévisions

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/08/2019 à 0:26
Mais je donne parfaitement raison à ces entreprises , le cloud privé , via un VPN , aucun problème , mais le cloud public , apporte trop de problème par rapport à un client - serveur traditionelle
2  1 

 
Contacter le responsable de la rubrique Cloud Computing

Partenaire : Hébergement Web