Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'IDC note une diminution de 10,2% des recettes tirées de la vente d'infrastructures cloud au 2T19
Qui se chiffrent désormais à 14,1 milliards de dollars

Le , par Bruno

51PARTAGES

6  0 
Le cloud computing est un terme très utilisé aujourd’hui dans le monde de l’informatique. Une des applications les plus concrètes du cloud computing concerne le domaine de stockage. Elle est mise en œuvre aussi bien par les entreprises que les particuliers. Les solutions de sauvegarde et de synchronisation des fichiers à distance telles que Google drive, Microsoft OneDrive ou encore Dropbox reposent sur des espaces de stockage complètement délocalisés et accessibles de n’importe où et à partir de n’importe quel périphérique.

Le cloud computing ne se limite pas au stockage, avec les progrès autour de la virtualisation des systèmes, se sont maintenant des serveurs, des infrastructures réseau qui sont mises à la disposition des entreprises et des particuliers à distance. Selon l'International Data Corporation (IDC), les revenus des fournisseurs tirés de la vente des produits pour les environnements cloud (serveur, stockage d'entreprise et commutateur Ethernet), y compris le cloud public et privé, a diminué de 10,2 % par rapport au deuxième trimestre de 2019 (2T19), pour atteindre 14,1 milliards de dollars.


IDC a également revu à la baisse ses prévisions de dépenses totales en infrastructure cloud en 2019 à 63,6 milliards de dollars, soit une baisse de 4,9 % par rapport aux prévisions du trimestre précédent et une baisse de 2,1 % d'une année sur l'autre, au lieu de la croissance prévue. Le suivi trimestriel du marché de l'infrastructure cloud par d'IDC est réalisé pour permettre aux entreprises et toutes autres personnes intéressées de mieux comprendre le marché des serveurs, des systèmes de stockage d'entreprise et des commutateurs Ethernet en cours de déploiement dans des environnements cloud.

Selon IDC, le chiffre d'affaires des fournisseurs d'infrastructure cloud public a baissé de 0,9 % par rapport au trimestre précédent (1T19) et de 15,1 % sur un an à 9,4 milliards de dollars. Elle s'attend à ce que les dépenses liées aux infrastructures cloud augmentent à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 6,9 % sur cinq ans, atteignant 90,9 milliards de dollars en 2023 et représentant 58,2 % du total des dépenses en infrastructures informatiques. Les centres de données dans le cloud public représenteront 66,0 % de ce montant, avec un TCAC de 5,9 %. Les dépenses consacrées à l'infrastructure cloud privée augmenteront à un TCAC de 9,2 %.


En revanche, les dépenses consacrées à l'infrastructure cloud privée ont présenté une croissance plus stable depuis qu'IDC a commencé à suivre les ventes des produits d'infrastructure informatique dans divers environnements de déploiement. Au deuxième trimestre de 2019, les revenus des fournisseurs dans ce segment ont augmenté de 1,5 % par rapport à l'exercice précédent, atteignant 4,6 milliards de dollars. IDC s'attend à ce que les dépenses dans ce segment augmentent de 8,4 % d'une année à l'autre en 2019.

Plus globalement, IDC indique que le secteur des infrastructures cloud est à la croisée des chemins par rapport aux environnements informatiques traditionnels. Au 3T18, le chiffre d'affaires des fournisseurs d'environnements cloud a franchi pour la première fois la barre des 50 %, mais est passé en dessous de cet important point de basculement depuis lors. Au 2T19, les environnements informatiques dans le cloud représentaient 48,4 % du chiffre d'affaires des fournisseurs. Pour l'ensemble de l'année 2019, les dépenses consacrées aux infrastructures cloud resteront juste en dessous de la barre des 50 %, à 49,0 %.

Toutefois, IDC prévoit que les dépenses consacrées aux infrastructures cloud augmentent pour dépasser le niveau des dépenses consacrées aux infrastructures traditionnelles d'ici 2020. Les ventes de produits dans les infrastructures informatiques traditionnelles (non cloud) ont diminué de 6,6 % par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Pour l'ensemble de l'année 2019, les dépenses mondiales consacrées aux infrastructures informatiques traditionnelles devraient diminuer de 5,8 %.

IDC s'attend à ce que ces infrastructures non cloud ne représentent plus que 41,8 % des dépenses totales en infrastructure informatique dans le monde (contre 52,0 % en 2018) d'ici 2023. La plupart des régions ont accru leurs revenus d’infrastructure cloud au 2T19. Le Moyen-Orient et l’Afrique ont enregistré la croissance la plus rapide, soit 29,3 % d'une année à l'autre, suivi du Canada, avec une croissance de 15,6 % sur douze mois. Les autres régions en croissance au 2T19 comprennent l'Europe centrale et orientale (6,5 %), le Japon (5,9 %) et l'Europe occidentale (3,1 %). Le chiffre d'affaires de l'activité Infrastructures Cloud IT a légèrement baissé d'une année sur l'autre en Asie/Pacifique (hors Japon) (APeJ) de 7,7 %, en Amérique latine de 14,2 %, en Chine de 6,9 % et aux États-Unis de 16,3 %.

Principales entreprises, revenus, part de marché et croissance d'une année sur l'autre des fournisseurs d'infrastructure informatique dans le cloud, T2 2019 (les revenus sont exprimés en millions)




Source : IDC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Synergy Research Group : le marché du cloud ralentit au premier trimestre 2019, malgré une forte croissance de 42 %

Le marché du cloud a représenté plus de 250 MMM $ pour une croissance annuelle de 32%, selon le dernier rapport de Synergy Research Group

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Meseira
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/10/2019 à 6:44
L'IDC prédit beaucoup de choses et leurs contraires, ils finiront bien par tomber juste à un moment ... En juillet dernier, l'IDC nous annonçait que, malgré une légère baisse au premier semestre, ces dépenses allaient décoller avec un TCAC de 22.3% (taux bien supérieur à ceux annoncés dans cet article). Bref, soit un cataclysme a bouleversé le marché pendant l'été, soit l'IDC est membre de l'amicale internationale des joueurs de pipeau.

Sur leur site, je n'ai rien trouvé sur la méthodologie statistique employée pour faire leurs prédictions. Par exemple, l'INSEE publie ses méthodes d'analyses, cela donne confiance et permet de comprendre. En général, si ces explications ne sont pas claires, j'ai plutôt tendance à penser que ces organismes de prédictions sont déjà membres de l'amicale susdite.

Article sur Developpez.com : https://cloud-computing.developpez.com/actu/268427/Les-depenses-mondiales-dans-les-services-cloud-publics-vont-plus-que-doubler-d-ici-2023-avec-un-TCAC-de-22-3-pourcent-sur-cinq-ans-selon-IDC/
1  0 
Avatar de darklinux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/10/2019 à 1:41
Serais ce un début de retournement de tendance ? avec a la clé le début de rapatriement des données sur site ?
0  0