Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La dépendance du cloud augmente, selon une enquête,
Les entreprises utilisant de plus en plus le cloud pour compenser les pénuries de main-d'œuvre liées à la distanciation sociale

Le , par Stan Adkens

0PARTAGES

3  0 
Technology Business Research (TBR) a publié jeudi une mise à jour de son enquête Covid-19 auprès des responsables informatiques des entreprises. Le cabinet s’est intéressé à la manière dont les entreprises vivent la deuxième vague d'impacts de la pandémie, dans laquelle la perturbation généralisée des activités affecte la demande de produits et services informatiques. La mise à jour du rapport retient que la dépendance des entreprises du Cloud est en hausse.

Lors de l’enquête initiale qui s’est déroulée du 17 et le 24 mars, TBR a demandé à 205 responsables informatiques qui sont des décideurs en matière d'achats du cloud, quel était l'impact du Covid-19 en ce moment-là sur leurs entreprises et leurs attentes pour l'avenir. Selon TBR, l'impact du virus sur le marché des technologies se fait par vagues. La première vague a été la perturbation causée par la fermeture des principaux fabricants de matériel dans la province de Wuhan en janvier. En février et début mars, les principaux fabricants de matériel informatique ont connu des pénuries de composants clés pour leurs offres d'infrastructure de centres de données.


Au moment où ces chaînes d'approvisionnement en matériel commencent à se reconstituer, la deuxième vague d'impact se produit, caractérisée par l'interruption généralisée des activités en Europe et aux États-Unis. Ce qui aura des répercussions sur la demande de produits et de services informatiques des clients, et selon TBR, l'incertitude est encore grande quant à la manière exacte dont cette perturbation se produira, toutefois, elle a amené des fournisseurs comme Oracle et Microsoft à réduire ou à élargir la gamme de leurs prévisions financières pour 2020.

Lors de cette vague, la majorité des organisations informatiques sont touchées par le Covid-19, avec seulement 19 % des répondants qui indiquent qu'ils n'ont pas encore connu de changements dans les opérations informatiques. Alors que 43 % des répondants ont indiqué que les projets existants sont retardés en raison de restrictions liées à la distanciation sociale, les entreprises dépensent pour maintenir leur productivité, car de nombreux employés se tournent vers le travail à distance.

Au cours de ce que TBR appelle la troisième vague de perturbations, le cabinet prévoit des changements à long terme dans les habitudes de dépenses et les stratégies commerciales. Pendant cette vague, la perturbation des processus opérationnels normaux a mis en évidence l'importance de l'accès à distance aux données, aux applications et aux outils de collaboration. Bien que toutes les organisations interrogées utilisent déjà les technologies du cloud, 48 % des personnes interrogées pensent que la pandémie Covid-19 entraînera une augmentation de leur utilisation des technologies du cloud dans le cadre de stratégies informatiques à long terme.

Tandis que seulement une proportion moins importante, 26 %, ne s'attend pas à ce que les stratégies informatiques à long terme soient modifiées pour le moment. Les autres personnes interrogées n’étaient pas sûres des répercussions sur les stratégies à long terme. TBR a conclu en mars qu’à ce stade, il était trop tôt pour dire quel sera l'impact final sur les organisations informatiques en termes de dépenses et d'initiatives technologiques.


Quelque deux semaines après le premier rapport, la mise à jour de la semaine dernière retient trois points :

Les projets globaux restent en mode attentiste

Selon TBR, le retard dans les initiatives informatiques est l'une des tendances émergentes évidentes alors que les entreprises font face à des perturbations du flux de travail des employés et évaluent l'impact financier de la pandémie. Par rapport à la seconde moitié du mois de mars, il n'y a pas eu de changement dans le statut des projets existants au cours de la première moitié d'avril, 42 % des personnes interrogées indiquant que leurs projets sont retardés. Les tendances sont également restées constantes en ce qui concerne les budgets informatiques, avec environ 32 % des personnes interrogées indiquant que les budgets sont gelés et que les nouvelles dépenses sont en attente.

La possibilité de travailler à distance de plus en plus prise en compte chez les répondants

Selon la mise à jour du rapport, les équipes informatiques consacrent de plus en plus de temps à la mise en place de capacités de travail à distance pour les utilisateurs finaux. Dans la seconde moitié du mois de mars, 34 % des personnes interrogées ont déclaré avoir augmenté leurs dépenses en matière de productivité à distance ; à la mi-avril, près de la moitié des personnes interrogées ont indiqué la même tendance. TBR estime que cette tendance est due non seulement aux mesures d’encouragement à travailler à domicile, mais aussi à la reconnaissance générale du fait que la reprise de la vie "normale" sera probablement un processus lent.

L’augmentation de la dépendance au cloud

Bien que les effets de la pandémie du coronavirus impactent la plupart des secteurs d’activité, le SaaS et l'IaaS font partie des quelques segments informatiques qui pourraient connaître une augmentation de la demande au cours du premier semestre 2020, d’après TBR. Les réponses des responsables informatiques dans l’enquête reflètent cette tendance, avec une augmentation considérable des répondants indiquant que l'utilisation des ressources cloud a augmenté par rapport à la précédente enquête réalisée en mars. Selon les nouvelles données de TBR, 30 % des entreprises interrogées augmentent l'utilisation du cloud en raison de la pénurie de centres de données, tandis que 19 % augmentent la consommation de cloud pour compenser les pénuries de main-d'œuvre liées à l'éloignement social.


En outre, la diminution au fur et à mesure du nombre de répondants indiquant que leur utilisation de la technologie du nuage se réduira à long terme suggère que les entreprises s'attendent à ce que cette vague d'adoption des ressources cloud se maintienne à l'avenir, plutôt que de servir de solution temporaire pour les employés qui ont besoin de faire des affaires à distance.

L’autre évolution observée dans les données de TBR, c’est une augmentation simultanée de l'optimisme et de l'incertitude par rapport aux réponses d'il y a deux semaines. En effet, un plus grand nombre de personnes interrogées ont indiqué qu'elles avaient l'intention de revenir à des stratégies informatiques typiques après la pandémie ou qu'elles ne savaient pas comment la pandémie allait façonner leur stratégie informatique, d’après le cabinet. TBR a conclu que bien que les entreprises seront impactées de manière diverse par le Covid-19, l’un des impacts communs sur la plupart d’entre d’elles sera le changement de stratégies et de méthodes de travail informatiques.

L’augmentation de l’utilisation du cloud pendant le Covid-19 a également été évoquée par d’autres rapports. En mars, Microsoft Azure a confirmé qu'il avait enregistré une augmentation de 775 % de la demande de ses services cloud dans les régions qui ont imposé des distanciations sociales ou des abris sur place. Un rapport de Canalys a aussi indiqué que le marché du cloud chinois a connu une croissance de 67 % au dernier trimestre 2019 et que cet essor ne devrait pas freiner par la pandémie Covid-19 qui a commencé en décembre dernier.

Sources : Rapport TBR, Mise à jour du rapport

Et vous ?

Cette étude est-elle pertinente ?
Pensez-vous aussi que le cloud continuera à connaitre un essor durant toute la période de la pandémie ?

Lire aussi

Microsoft Azure note une augmentation de 775% de la demande dans les régions qui ont imposé le confinement, Teams compte désormais plus de 44 millions d'utilisateurs quotidiens
Le marché du cloud chinois a connu une croissance de 67% au dernier trimestre 2019, un essor qui ne sera pas freiné par la pandémie COVID-19 selon Canalys
Le coronavirus pourrait réduire les dépenses technologiques mondiales des entreprises de 4,1 % en 2020, d'après une enquête d'Enterprise Technology Research
Le secteur des services informatiques face à Armageddon, alors que le confinement dû au Covid-19 force les annulations de projets, d'après des analystes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !