IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft rejoint la Fondation Open Infrastructure,
L'objectif est de stimuler l'effort en matière de cloud hybride

Le , par Bruno

12PARTAGES

4  0 
Microsoft a rejoint la Fondation Open Infrastructure (OIF), l'organisation qui aide les communautés open source à créer les outils dont les opérateurs d'infrastructure ont besoin pour la technologie cloud computing des centres de données, la 5G, l'Edge, les conteneurs, le CI/CD et au-delà. L'annonce a été faite par Jonathan Bryce, Directeur exécutif de la fondation, le 7 septembre sur le site Internet de l'organisation. « La Fondation OpenInfra a signé un accord avec Microsoft en tant que nouveau membre platine. Grâce à cet engagement pluriannuel, la communauté OpenInfra travaillera en étroite collaboration avec Microsoft pour faire progresser les cas d'utilisation de l'infrastructure ouverte, notamment le cloud hybride et la 5G, en participant et en contribuant à plusieurs communautés de projets open source ».

La fondation Openstack a changé de nom l’année dernière pour devenir la Fondation Open Infrastructure. La raison étant de mettre en avant l’expansion de sa mission sur le marché de l’infrastructure ouverte évalué à 20 milliards de dollars en 2023. Pour atteindre ses objectifs, l’OIF réunit le soutien de plus de 60 membres fondateurs parmi lesqueles d'Ant Group, filiale de paiement en ligne d’Alibaba, et de Wind River, spécialiste des systèmes embarqués, tous deux membres Platinum aux côtés de AT&T, Ericsson, FiberHome (précédemment membre Gold), Huawei, Red Hat et Tencent.


Une enquête effectuée cette année auprès des utilisateurs d'OpenStack, qui sera disponible à la fin du mois sur Superuser Magazine, révèle que 40 % des utilisateurs d'OpenStack exécutant leur déploiement dans une configuration multi-cloud le font avec Microsoft Azure. Cette forte synergie entre les écosystèmes est un indicateur des connexions techniques et commerciales qui existent déjà entre les deux organisations. Dans une présentation au conseil d'administration d'OpenInfra, Ryan van Wyk, Responsable des partenaires de l'ingénierie logicielle pour Azure chez Microsoft, a déclaré que l'engagement pluriannuel de soutien à la Fondation OpenInfra est la dernière initiative de Microsoft pour soutenir un écosystème dynamique et diversifié de projets et de communautés open source. Comme Engagement de Microsoft auprès de la communauté OpenInfra, Microsoft continuera à collaborer avec la communauté OpenInfra autour des exigences du cloud réseau et à favoriser l'adoption de la technologie cloud pour les charges de travail du réseau central.

En début d’année, Microsoft s’est associé à Google, AWS, Huawei et Mozilla pour créer la Fondation Rust, une autre organisation open source qui, cette fois, intervient plutôt dans le domaine logiciel. Rust est un langage qui donne du pouvoir à tout le monde, mais surtout aux gens qui pensent que la programmation système n'est pas pour eux. « L'une des forces motrices les plus puissantes du projet Rust est la croyance simultanée dans le pouvoir de la programmation système et l'engagement à faire en sorte que ce pouvoir soit utilisable par tous », avait déclaré Ashley Williams lors de son discours d’ouverture de la RustConf 2020. La fondation Rust a pour sa part pour objectif de fournir une orientation au langage Rust. Comme exemple, le nouveau conseil d'administration de Rust comprend cinq directeurs issus des cinq membres fondateurs (AWS, Huawei, Google, Microsoft et Mozilla), ainsi que cinq directeurs issus de la direction du projet.

Grâce à l'adhésion de Microsoft, à la Fondation Open Infrastructure, van Wyk a déclaré que l'entreprise allait :

  • représenter les intérêts de ses clients du secteur des télécommunications au sein d'OpenStack et de la communauté OpenInfra au sens large ;
  • contribuer activement à plusieurs projets OpenInfra ;
  • recherchera les possibilités d'intégrer les projets OpenInfra dans la feuille de route des produits Microsoft Azure au fur et à mesure de leur évolution.

Microsoft rejoint plus de 60 organisations membres de la Fondation, dont la mission est de créer des communautés open source qui développent des logiciels fonctionnant en production. Avec le soutien de plus de 110 000 personnes dans 187 pays, la Fondation OpenInfra héberge des projets open source et des communautés de pratique, notamment des infrastructures pour l'IA, les applications natives de conteneurs, l'edge computing et les clouds de centres de données. Ses projets comprennent Airship, Kata Containers, OpenInfra Labs, OpenStack, StarlingX et Zuul. Plus récemment, la Fondation OpenInfra a commencé à soutenir le projet Magma 5G.


Facebook a développé Magma pour aider les opérateurs de télécommunications à déployer des réseaux mobiles rapidement et facilement. Le projet, que Facebook a rendu open source en 2019, y parvient en fournissant un noyau de paquets mobiles distribués centré sur le logiciel et des outils pour automatiser la gestion du réseau. Cette fonction de réseau conteneurisé s'intègre à l'arrière-plan d'un réseau mobile existant et permet de lancer facilement de nouveaux services en périphérie du réseau.

En début d’année, la Linux Foundation a annoncé qu’elle s'associera au projet Magma, dans l'intention de construire une plateforme de réseau mobile open source de base fondée sur le projet logiciel. « L'objectif est de créer une structure de gouvernance neutre pour le projet qui encouragera davantage d'organisations à participer et à déployer la plateforme », a déclaré Arpit Joshipura, directeur général de networking and edge à la Linux Foundation.

Jusqu'à cette annonce, Magma était régi par Facebook. La gouvernance est passée de Facebook à la Linux Foundation, qui gerait déjà une série de projets de logiciels libres, dont, depuis novembre dernier, le moteur de navigation expérimental Servo, dont l'équipe a été dissoute par Mozilla l'année dernière, et le Consortium R, qui abrite le langage de programmation statistique.

Toujours cette année, AT&T, le plus grand fournisseur de services téléphoniques locaux et longues distances et de xDSL des États-Unis, également 2ᵉ opérateur de services mobiles et Microsoft ont annoncé la migration du réseau mobile 5G d'AT&T vers le cloud Microsoft. Azure for Operators aidera les opérateurs du monde entier à fournir des services 5G hautement fiables, rentables et sécurisés aux consommateurs et aux entreprises en utilisant à la fois Azure et des technologies open source comme Airship. Azure for Operators répondra également aux clients là où ils sont aujourd'hui en prenant en charge OpenStack déployé sur Kubernetes, et en permettant une évolution contrôlée des déploiements SDN (Software Defined Network Infrastructure)
des opérateurs, des machines virtuelles et des containers.

« Microsoft rejoint un groupe impressionnant d'entreprises en tant que membre platine de la nouvelle OpenInfra Foundation, dont Ant Group, Ericsson, Facebook, FiberHome, Huawei, Red Hat, Tencent et Wind River, qui apportent tous leur expertise en matière d'exploitation d'infrastructures à grande échelle à la communauté qui écrit des logiciels open source pour la prochaine décennie d'OpenInfra », a déclaré Mark Collier, COO de la OpenInfra Foundation. « Des logiciels comme OpenStack, qui alimente aujourd'hui 9 des 10 premiers réseaux de télécommunications au monde, Kata Containers qui sécurise le plus grand réseau de paiement au monde, et Airship qui alimente les réseaux 4G et 5G d'AT&T en production aujourd'hui. »

« Microsoft se joint à cet effort pour soutenir la construction de la prochaine décennie de technologie d'infrastructure ouverte parce que le cloud hybride est un élément important de notre portefeuille technologique », a déclaré van Wyk. « Nous croyons en une variété de clouds : publics et privés, de l'hyperscale à la périphérie, chacun adapté aux charges de travail uniques que nos clients doivent fournir et nous ne pouvons pas le faire sans open source. Nous sommes ici à la Fondation OpenInfra pour participer à la communauté et travailler ensemble pour construire et intégrer des technologies open source afin de fournir une infrastructure Microsoft Azure pour opérateurs de qualité opérateur. »

Bien que Ant Group et Tencent aient tous deux de l'expérience dans le domaine du cloud, Collier a souligné que Microsoft était une avancée majeure étant donné qu'il s'agit du premier des trois grands fournisseurs américains de cloud à rejoindre l'OIF. Il a noté qu'une récente enquête auprès des utilisateurs d'OpenStack a révélé que 40 % des utilisateurs effectuant des déploiements dans une configuration multi-cloud utilisent déjà Microsoft Azure.

Source : OIF

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Quelle technologie de Cloud computing preferez-vous ?

Voir aussi :

La Linux Foundation prend le contrôle de Magma, un kit logiciel open source pour les réseaux mobiles, pour soutenir la tech open source 5G et incuber les futurs cas d'utilisation de réseaux mobiles

Microsoft, Google, AWS, Huawei et Mozilla s'associent pour créer la Fondation Rust, une organisation à but non lucratif chargée de gérer le langage de programmation

Google, Microsoft et d'autres rejoignent la Linux Foundation pour lancer l'Open Source Security Foundation, afin d'améliorer la sécurité des logiciels open source

Microsoft prévoit de construire 50 à 100 nouveaux centres de données chaque année et propose une expérience immersive pour montrer comment fonctionne un centre de données Microsoft « typique »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !