IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Red Hat optimise la cohérence et la gestion du cloud hybride grâce à la dernière version d'OpenShift Platform Plus
Dotée de nouvelles fonctionnalités et capacités de stockage et de gestion

Le , par Sandra Coret

36PARTAGES

5  0 
Ces nouvelles fonctionnalités simplifient la pile Kubernetes et permettent de rationaliser et de normaliser le développement et la gestion des applications, du centre de données à la périphérie, en passant par plusieurs cloud publics

Red Hat, Inc, éditeur mondial de solutions open source, annonce l’introduction d’une nouvelle itération sur sa solution Red Hat OpenShift Platform Plus. Elle est désormais dotée de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles capacités, notamment en ce qui concerne les capacités de stockage et de gestion. Red Hat OpenShift Platform Plus devient une plateforme Kubernetes unique qui couvre l’ensemble des scénarios informatiques des entreprises, qu’il s'agisse d’un centre de données traditionnel, d’opérations distribuées en périphérie ou de plusieurs environnements de cloud publics.

Dans son rapport intitulé The Innovation Leader’s Guide to Navigating the Cloud-Native Container Ecosystem, le cabinet de recherches Gartner® recommande vivement aux entreprises « de normaliser leurs activités sur une plateforme cohérente dans la mesure du possible et sur chaque cas d’usage rencontré. » À mesure que les entreprises développent leurs paysages applicatifs pour répondre à l’évolution des besoins, les plateformes de cloud alimentées par Kubernetes doivent non seulement couvrir les empreintes d’infrastructures de cloud hybride ouvertes, ainsi que les divers workloads et applications exécutées sur cette base.

Red Hat Openshift Platform Plus est conçue pour proposer une base plus cohérente aux entreprises afin de favoriser la normalisation informatique transformationnelle. Cette toute nouvelle offre comprend les outils nécessaires pour construire, protéger et gérer plus simplement les applications tout au long du cycle de vie des logiciels et à l’ensemble des clusters de Kubernetes. Ces mises à jour technologiques sous-jacentes comprennent :

  • Red Hat OpenShift 4.11,
  • Red Hat Advanced Cluster Management for Kubernetes 2.6,
  • Red Hat OpenShift Data Foundation 4.11.


Une plateforme complète qui assure une meilleure gestion des workloads situées dans le cloud hybride

Alors que les entreprises continuent de faire évoluer leurs environnements d’exploitation, le besoin d’une plus grande cohérence entre ces empreintes hétérogènes se fait davantage sentir. Basé à la fois sur Kubernetes 1.24 et sur l’interface d’exécution CRI-O 1.24, Red Hat OpenShift 4.11 est conçu pour faciliter la consommation de Kubernetes , et ce quel que soit l’endroit où il est requis, dans le cloud hybride ouvert.

La dernière version de Red Hat Openshift permet aux entreprises d’installer Openshift directement à partir des principales marketplaces de cloud public, notamment AWS marketplace et Azure marketplace. Cette fonctionnalité offre davantage de flexibilité aux entreprises dans la manière d’exécuter OpenShift et permet aux équipes informatiques de mieux répondre aux exigences technologiques et dynamiques requises.

Les nouvelles fonctionnalités et les nouvelles capacités de Red Hat Openshift 4.11 comprennent :

  • Une intégration de l’admission à la sécurité des pods, qui permet aux utilisateurs de définir différents niveaux d’isolation des pods de Kubernetes afin de contribuer à une application de comportements plus clairs et plus cohérents des pods.
  • La prise en charge de l’IPI (Installer Provisioned Infrastructure) sur Nutanix, qui permet aux utilisateurs d’utiliser le processus IPI pour réaliser en un clic une installation entièrement automatisée et intégrée à partir d’OpenShift sur les environnements virtualisés Nutanix pris en charge.
  • Des architectures supplémentaires pour les conteneurs sandboxés, y compris la possibilité d’exécuter des conteneurs sandboxés sur AWS ainsi que sur un OpenShift à nœud unique. En outre, les conteneurs sandboxés fournissent une couche supplémentaire facultative d’isolation pour les workloads, et ce même aux confins du réseau.


Une amélioration de la surveillance et de la conformité dans les environnements hybrides

La gestion de workloads disparates peut fréquemment nécessiter une surveillance et une gouvernance supplémentaires. Pour aider les utilisateurs à mieux gérer les parcs de conteneurs en constante augmentation à la périphérie, Red Hat Advanced Cluster Management 2.6, qui fait partie des fonctionnalités incluses dans Red Hat OpenShift Platform Plus, permet d’améliorer la disponibilité dans les cas d’usage à latence élevée et à faible bande passante.

Grâce à Red Hat Advanced Cluster Management, un seul hub de clusters peut désormais déployer et gérer jusqu’à 2 500 clusters OpenShift à un seul nœud, lesquels peuvent être déployés et gérés à la périphérie grâce à un provisionnement sans contact. En outre, Red Hat Advanced Cluster Management 2.6 fournit des collecteurs de métriques en périphérie conçus spécifiquement pour les workloads à un seul nœud et de petite taille, ce qui permet une meilleure observabilité des opérations à distance.

Red Hat Advanced Cluster Management offre également de nouvelles intégrations avec des outils clés, donnant ainsi aux utilisateurs la possibilité de continuer à utiliser les workflows existants. Ces intégrations comprennent :

  • Une visibilité automatique des applications sur l'ensemble du parc de conteneurs, ainsi qu’une plus grande visibilité sur la topologie des applications, en affichant quelles applications ont été créées directement par OpenShift.
  • Une gestion des clusters effectuée directement à partir de Red Hat Ansible Automation Platform, disponible sous forme d’aperçu technologique, qui permet aux utilisateurs d’Ansible d'interagir avec Red Hat Advanced Cluster Management de manière native.
  • L’intégration de Kyverno PolicySet, disponible sous forme d’aperçu technologique, qui fournit davantage d’options aux utilisateurs pour leur permettre de suivre le rythme du paysage changeant des politiques de Kubernetes.



Des services de données et un stockage constant conçus pour des workloads modernes

Lorsque les entreprises déplacent leurs systèmes vers le cloud hybride, la résilience est une préoccupation essentielle. Pour aider à minimiser la perte de données et l'interruption des activités en cas de panne, Red Hat OpenShift Data Foundation 4.11 inclut l'interface de programmations d’applications (API) OpenShift pour la protection des données. L'API basée sur l’opérateur peut être utilisée pour sauvegarder et restaurer des applications et des données spécifiques, de manière native ou en utilisant des applications de protection des données existantes dans l’ensemble du cloud hybride.

En outre, Red Hat OpenShift Data Foundation offre désormais des capacités de surveillance multi-clusters via Red Hat Advanced Cluster Management. Cela permet non seulement d’avoir une vision unique de l’état de santé de la gestion des données des clusters sur plusieurs clusters, mais également d’aider à réduire les coûts opérationnels en consolidant la gestion des clusters sur les environnements, et ce via un seul outil.

Disponibilité

Red Hat Openshift 4.11 et Red Hat Openshift Data Foundation sont désormais accessibles au grand public. Red Hat Advanced Cluster Management 2.6 sera disponible au grand public au cours du mois à venir.

À propos de Red Hat

Red Hat, éditeur mondial de solutions Open Source, s’appuie sur une approche communautaire pour fournir des technologies Linux, de cloud hybride, de conteneurs et Kubernetes fiables et performantes. Red Hat aide ses clients à développer des applications cloud natives, à intégrer des applications informatiques nouvelles et existantes et à automatiser et gérer des environnements complexes.

Source : Red Hat

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Red Hat renforce les performances et l'évolutivité en matière de développement d'applications Cloud-native, grâce à des mises à jour de son portefeuille

Red Hat annonce Red Hat Ansible Automation Platform 2 qui favorise l'automatisation cloud native, au service des développeurs

Le rapport de Red Hat sur la sécurité de Kubernetes révèle que l'homme est le problème, l'entreprise estime que la complexité de Kubernetes déconcerte le cerveau humain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !