Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Résultats financiers deuxième trimestre 2020 : les revenus de Microsoft dans le Cloud computing s'accélèrent,
Faisant passer les profits au-dessus des estimations de Wall Street

Le , par Stan Adkens

156PARTAGES

3  0 
Microsoft a annoncé mercredi les résultats financiers du deuxième trimestre de l'année fiscale 2020 clos le 31 décembre 2019. Les ventes et les bénéfices trimestriels du fabricant de logiciels ont dépassé les attentes de Wall Street, grâce à la première accélération de la croissance des revenus de l’unité Azure Cloud computing en huit trimestres, alors que la bataille devient rude avec l'unité Amazon Web Service (AWS).

Le chiffre d'affaires et le bénéfice de Microsoft pour le deuxième trimestre se sont élevés à 36,9 milliards de dollars et 1,51 dollar par action, respectivement, contre des estimations des analystes de 35,7 milliards de dollars et 1,32 dollar par action, selon les données IBES de Refinitiv. Les actions de Microsoft ont augmenté de 4,58 % pour atteindre 175,74 dollars après les heures de bourse. Le revenu d'exploitation a été de 13,9 milliards de dollars avec une augmentation de 35 %, tandis que le revenu net s'est élevé à 11,6 milliards de dollars et a augmenté de 38 %. Le chiffre d'affaires du segment d'activité "Intelligent Cloud", auquel appartient l’unité Azure, s'est élevé à 11,9 milliards de dollars et a augmenté de 27 % par rapport à l'année dernière.


Microsoft met ces résultats à l’actif de l'approche du directeur général Satya Nadella, qui depuis cinq ans a recentré Microsoft autour du cloud, louant sa puissance informatique et sa technologie aux grandes entreprises. Comme prévu, ces solides résultats financiers de l’entreprise sont principalement dus aux services de cloud Office 365 et Azure. Nadella, PDG de Microsoft, a déclaré :

« Nous innovons à tous les niveaux de notre pile technologique différenciée et sommes en tête dans des domaines séculaires clés qui sont essentiels au succès de nos clients ». « Parallèlement à l'élargissement de nos possibilités, nous nous efforçons de faire en sorte que la technologie que nous construisons soit inclusive, fiable et crée un monde plus durable, afin que chaque personne et chaque organisation puisse en bénéficier », a-t-il ajouté.

Les faits marquants concernant les services dans les nuages

Microsoft a déclaré qu'Azure, le principal concurrent de l’unité cloud d'Amazon, a connu une croissance de 62 % au cours du deuxième trimestre fiscal qui s'est terminé le 31 décembre, contre 76 % l'année précédente, mais 59 % au cours du premier trimestre fiscal 2020. La directrice financière de Microsoft, Amy Hood, a déclaré que l'augmentation de la consommation des services Azure, qui comprennent des offres telles que la puissance de calcul pour exécuter des applications et des services de stockage de données, a été le moteur de la croissance des revenus.

« Nous avons eu une bonne utilisation, ce qui compte beaucoup pour ce chiffre », a-t-elle déclaré à Reuters. « La chose principale sur laquelle nous nous sommes concentrés – qui est la croissance de la consommation - était assez bonne ».


Microsoft a également déclaré que les revenus de son "nuage commercial" - une combinaison d'Azure et des versions en nuage de logiciels tels qu'Office - ont atteint 12,5 milliards de dollars, contre 9 milliards l'année précédente. Les revenus des produits Office Commercial et des services cloud ont augmenté de 16 % grâce à la croissance de 27 % des revenus d'Office 365 commercial. Les revenus des produits Office Consumer et des services cloud ont augmenté de 19 % avec une croissance continue du nombre d'abonnés à Office 365 Consumer, qui s'élève à 37,2 millions.

La marge bénéficiaire brute du nuage commercial annoncé par Microsoft pour le deuxième trimestre de l’année fiscale 2020 a été de 67 %, contre 62 % pendant la même période l'année précédente.

« La forte mobilisation de nos équipes de vente et de nos partenaires a permis de faire passer le chiffre d'affaires du Cloud commercial à 12,5 milliards de dollars, soit une hausse de 39 % d'une année sur l'autre », a déclaré Amy Hood. Dan Ives, analyste chez Wedbush, a déclaré dans une note concernant l’offre cloud de Microsoft : « Ce trimestre a été une période de forte hausse dans tous les domaines, sans aucun défaut, et à notre avis, cela indique un point d'inflexion dans le flux des transactions, alors que de plus en plus d'entreprises choisissent Redmond pour le cloud ».

Microsoft Azure réduit l’écart avec le concurrent Amazon Web Services en se focalisant sur le cloud hybride

Microsoft s'est concentré sur l'informatique en nuage hybride ainsi que sur la mise en œuvre de ses programmes de productivité de longue date tels qu'Office via le nuage. Le nuage hybride est le service nuage dans lequel une entreprise peut utiliser un mélange des centres de données de Microsoft et des siens.

Selon Reuters, le passage au cloud a fait augmenter les actions de Microsoft de plus de 50 % au cours de l'année dernière, alors que l'entreprise gagne du terrain face au leader du marché Amazon et parvient également à parer les menaces que font peser sur ses logiciels classiques les nouveaux venus comme Google d'Alphabet Inc. En effet, en 2019, Microsoft détenait 22 % du marché des infrastructures de cloud computing, contre 45 % pour Amazon et 5 % pour Google, selon les données de Forrester Research rapporté par Reuters.


Il faut noter que Microsoft a également remporté en octobre dernier le gros contrat d'infrastructure de défense d'entreprise conjointe (JEDI) d’une valeur totale pouvant atteindre 10 milliards de dollars sur 10 ans, et qui couvrira toutes les branches de l’Armée US. Ce contrat permettra de créer un environnement de cloud standard au sein du département de la Défense. Dan Ives a déclaré ce mois-ci, selon Yahoo Finance, qu’un certain nombre d'autres contrats de déploiement d'informatique dans les nuages du gouvernement fédéral suivront JEDI pour Microsoft au cours des prochains mois.

« La croissance renouvelée d'Azure ne constitue pas encore une menace pour la suprématie d'AWS sur le marché du cloud, mais elle offre une opportunité de combler davantage l'écart sur Amazon et d'augmenter son avance sur les autres fournisseurs de cloud », a déclaré Andrew MacMillen de Nucleus Research.

Pour le troisième trimestre fiscal se terminant en mars, Microsoft a prévu des revenus de 11,9 milliards de dollars pour l'unité "Intelligent Cloud" de la société, contre 11,4 milliards de dollars attendus par les analystes.

L’unité de Productivity and Business Process, qui contient le réseau social LinkedIn et Dynamics, a déclaré des recettes de 11,8 milliards de dollars, contre des estimations de 11,4 milliards de dollars. Selon Microsoft, les recettes de LinkedIn ont augmenté de 24 % et les sessions LinkedIn de 25 % pour un engagement record. Les revenus des produits Dynamics ont également augmenté de 12 %, grâce à la croissance de 42 % des revenus de Dynamics 365.

Les revenus se sont également élevés pour atteindre 13,2 milliards de dollars pour l'unité qui contient Windows, contre des estimations de 12,8 milliards de dollars. Au cours de l'année dernière, les ventes de Windows ont été entravées par la pénurie de puces PC d'Intel Corp, mais le fabricant de puces a déclaré la semaine dernière qu'il avait réglé la plupart de ces problèmes d'approvisionnement, a rapporté Reuters. Microsoft a prévu des revenus entre 10,75 milliards et 11,15 milliards de dollars pour cette unité au cours du troisième trimestre fiscal.

Microsoft a également révélé que les revenus des jeux de la société ont baissé de 21 % par rapport à l'année précédente. Les revenus des logiciels et services Xbox ont enregistré une baisse de 11 %, sans que la société ne précise le nombre total de consoles Xbox vendues. Mais avec sa plateforme de jeu en streaming à la demande, les choses pourraient changer à l’avenir pour l’unité de jeux.

Source : Microsoft

Et vous ?

Les revenus dans les nuages dominent dans les résultats financiers de Microsoft ? Qu’en pensez-vous ?

Lire aussi

Satya Nadella, PDG de Microsoft, explique pourquoi Microsoft a remporté le contrat JEDI de 10 milliards de dollars pour le cloud, son leadership en matière de cloud hybride serait la raison
Microsoft présente les résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale 2019, avec un chiffre d'affaires en hausse de 14%
Microsoft remporte le contrat JEDI de 10 milliards de $ du Pentagone pour le cloud computing, en battant Amazon, le leader du marché
Project xCloud : Microsoft présente sa plateforme de jeu en streaming à la demande, qui vous permettra de jouer « sur tout appareil de votre choix »
Les cours et tutoriels pour apprendre le Cloud computing
Cloud computing - le tutoriel pour débutant
Le forum Cloud computing

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de MRSizok
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/01/2020 à 13:16
Microsoft a annoncé mercredi les résultats financiers du deuxième trimestre de l'année fiscale 2020 clos le 31 décembre 2019.
Je connais pas la fiscalité. Mais, pour moi deuxième trimestre 2020 c'est pas Décembre 2019. J'aurai plus fait ça fin Juin 2020. Après, c'est vrais la notions de temps est relatif au sujet et à son niveau de conscience. Même, si suivant la position du sujet dans le comos et son mouvement (avec la densité collatéral ambiante et la vitesse du sujet). On pourrait arriver à des écarts temporel aussi fort.

Après, peut être que je n'ai pas compris la fiscalité et leur raisonnement.
0  0 
Avatar de LeBressaud
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/01/2020 à 13:32
Citation Envoyé par MRSizok Voir le message
Je connais pas la fiscalité...
Effectivement, rien à voir avec l'année civile. Ils ont choisi de démarrer l'année fiscale le 1er juillet, il n'y a pas à réfléchir plus longtemps.

https://www.microsoft.com/en-us/Inve...AQ.aspx#FAQ_32
0  0