Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les stratégies multi-Cloud plébiscitées, mais complexes à mettre en place,
94 % des entreprises ont rencontré un ou plusieurs défis lors de leur déploiement, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

171PARTAGES

3  0 
Alors que les entreprises continuent à migrer leurs applications critiques vers des environnements multi-Cloud, elles se retrouvent face à un véritable mur de complexité. Selon une nouvelle enquête sur les stratégies multi-Cloud, réalisée par Forrester Consulting pour le compte de Virtustream, les trois quarts des organisations interrogées ont entre deux et quatre fournisseurs de services Cloud Computing à l'heure actuelle. Cependant, la quasi-totalité des répondants (94%) a rencontré un ou plusieurs défis lors du déploiement de leurs stratégies multi-Cloud ainsi que pour la gestion de ces environnements.

Le multi-Cloud est un élément essentiel de l'entreprise numérique moderne, mais il peut être très complexe. Les entreprises se tournent vers les approches multi-Cloud pour toute une série d'applications et de flux de travail critiques, à la recherche de flexibilité, de puissance et d'efficacité opérationnelle. Pour évaluer l'état de ces stratégies multi-Cloud, Forrester Consulting a mené une enquête en ligne auprès de 822 décideurs mondiaux. Le rapport d’étude intitulé "How Expert Managed Services Accelerate Benefits of Multicloud" montre que presque toutes les entreprises sont confrontées à une grande complexité lorsqu'elles hébergent des applications critiques dans des environnements multi-Cloud. Cependant, elles continuent d’investir dans ces stratégies.


Selon le rapport d’étude, 42 % des décideurs informatiques en Amérique du Nord et en Europe considèrent que l'adoption de services Cloud gérés est une priorité élevée ou essentielle pour eux cette année. Par ailleurs, 94 % des répondants prévoient d'augmenter ou de maintenir leurs dépenses multi-Cloud, et 91 % veulent maintenir ou augmenter les effectifs pour gérer le multi-Cloud. Parmi les répondants, 92 % combinent des clouds privés et des clouds privés hébergés, et 82 % d'entre eux utilisent ces clouds pour des applications critiques pour leur entreprise.

Selon l’étude, les entreprises exigent que leurs applications critiques soient toujours disponibles à la demande, et les approches multi-Cloud les aident à réduire le risque de temps d'arrêt, ce qui est coûteux et potentiellement catastrophique pour ces capacités de base. Toutefois, la définition exacte d'une "application critique" varie d'une entreprise à l'autre. Selon 59 % des répondants, les applications critiques sont celles qui utilisent des données des clients.

55 % des sondés utilisent les stratégies multi-Cloud pour héberger les applications qui manipulent des données classifiées ou soumises à la propriété intellectuelle de l'entreprise, tandis que 54 % les utilisent pour les applications liées aux données financières. Les applications de productivité se positionnent en dernière place, jugées sensibles par seulement 49 % des répondants, selon le rapport d’étude. Il faut également noter que quatre sur dix des sondés ont déclaré qu'elles faisaient appel à plusieurs fournisseurs pour héberger différentes parties d'une même application critique ou d'un même écosystème.


Selon l’étude, les organisations qui adoptent des stratégies multi-Cloud trouvent souvent que leur approche offre plus d'options et de flexibilité, tout en apportant des avantages tels que l'adéquation entre la charge de travail, les différents niveaux de service, de performance et de conformité, la compatibilité technologique et les considérations de proximité. Cependant, la gestion d'applications dans plusieurs environnements augmente considérablement la complexité, ce qui peut entraîner une augmentation des problèmes opérationnels, des coûts plus élevés, des lacunes en matière de sécurité et, en fin de compte, une baisse des performances.

Les défis rencontrés par les entreprises qui se tournent vers les stratégies multi-Cloud

D’après l’étude de Forrester, la quasi-totalité des répondants (94%) a rencontré un ou plusieurs défis lors du déploiement de leurs stratégies multi-Cloud ainsi que pour la gestion de ces environnements. Mais les entreprises sondées préfèrent ces environnements multiples plateformes afin d’éviter de s'enfermer dans une configuration ou chez un partenaire unique.

Si 64 % des personnes interrogées disent que le fonctionnement des environnements multi-Cloud est au moins aussi compliqué que par le passé, 36 % des personnes interrogées déclarent que cela devient plus compliqué qu'il y a quelques années. Au niveau mondial, les répondants de la région Asie-Pacifique sont les plus nombreux à dire que la complexité du multi-Cloud augmente, 71 % d'entre eux affirmant que c'est le cas, contre 66 % aux États-Unis et 58 % dans l'Union européenne.

Selon le rapport, les véritables défis de déploiement concernent la planification entre les environnements, en matière de conception de réseau (30 %), de maintien des connaissances actuelles sur de multiples plateformes (30 %) et de gestion de la conformité entre les environnements (30 %). Du côté de la gestion, les défis sont le plus souvent associés au maintien de la sécurité des données en transit (33 %), au maintien de l'intégration à la fois dans le temps et entre les plateformes (32 %), et à la difficulté technique de gérer des environnements multi-Cloud (32 %), selon le rapport.


Pour répondre à ces défis, 30 % des entreprises se tournent vers le recrutement d'experts dotés de compétences multi-Cloud, lit-on dans le rapport d’étude. Les répondants européens ont une légère préférence pour cette stratégie (33 %) contre à 31 % des répondants de la région Asie-Pacifique et à seulement 27 % des répondants américains. Toutefois, le recrutement est en lui-même un enjeu, pour les organisations, impliquant des coûts et des délais importants pour trouver, recruter, embaucher et faire monter en puissance le personnel interne, comme le soulignent les auteurs de l'étude.

Les partenariats avec des fournisseurs de Cloud Computing proposant des services gérés apparaissent également comme un choix fréquent, mentionné par 29% des sondés. Les premières motivations pour faire appel à ces fournisseurs de services managés sont d'assurer l'intégration des services Cloud externes avec l'environnement IT traditionnel (pour 40 % des sondés), de bénéficier d'outils pour faciliter la gestion et/ou optimiser les coûts (39 %), ainsi que d'accéder à des compétences difficiles à trouver.


Selon Forrester, à partir de trois fournisseurs de Cloud différents, les entreprises sont davantage enclines à utiliser des services Cloud gérés. Parmi les entreprises utilisant de tels services pour leur démarche multi-Cloud, le premier bénéfice évoqué est de libérer du temps aux équipes internes pour travailler sur des initiatives stratégiques (44 %), suivi par l'accélération des délais de mise sur le marché (43 %) et le fait d'éviter l'acquisition difficile et coûteuse de compétences, sans compter leur rétention (42 %).

Les gains associés aux stratégies multi-Cloud diffèrent selon que l'entreprise fait appel ou non à des services gérés. Les répondants qui utilisent de tels services mentionnent notamment des délais de livraison de services réduits, la capacité à gérer les différents Cloud de façon unifiée, une agilité accrue côté métier, un meilleur usage du temps pour les collaborateurs ou encore une meilleure expérience client / utilisateur. En revanche, ils sont un peu moins nombreux à mettre en avant des bénéfices d'ordre financier que les entreprises n'utilisant pas des services gérés.

Source : Virtustream

Et vous ?

Que pensez-vous des données du rapport ? Pertinentes ou non ?
Avez-vous adopté une stratégie multi-Cloud ? Rencontrez-vous des difficultés dans le déploiement et la gestion dont parle le rapport ?

Voir aussi :

Trois raisons pour lesquelles le multi-cloud est de retour et pour un bon moment, par Dominic Wellington, Field Initiative & Readiness, EMEA chez MongoDB
Une plateforme vise à simplifier la gestion des environnements hybrides et multi-cloud, ainsi que des charges de travail d'analyse de données
La plateforme multicloud hybride Google Cloud Anthos supporte désormais les charges de travail sur AWS, le support de Microsoft Azure est encore en Preview

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !