IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

AWS présente Proton, le service de gestion des conteneurs,
Pour automatiser le développement et le déploiement des conteneurs et d'applications "serverless"

Le , par Stan Adkens

199PARTAGES

3  0 
Lors de AWS re:Invent, l'évènement annuel du plus grand fournisseur de Cloud qui se tient jusqu’au 18 décembre, Amazon Web Services a fait plusieurs annonces relatives à ses offres de conteneurs. Plusieurs améliorations aux services existants et de nouveaux services Cloud ont fait l’objet d’une présentation, y compris la version Preview publique de AWS Proton. AWS Proton est un tout nouveau service de déploiement d'applications entièrement géré pour les conteneurs et les applications "serverless".

La conteneurisation des applications et l’architecture "serverless" offrent des avantages opérationnels évidents, mais elles modifient également la manière dont les clients développent et déploient leur code. Aujourd'hui, lorsque les développeurs créent des applications traditionnelles sur des instances Amazon EC2, les applications sont souvent construites comme un seul bloc de code, et il existe des outils bien établis qui les aident à développer et à déployer leur code, comme les modèles AWS CloudFormation (pour fournir l'infrastructure), AWS CodePipeline (pour mettre en place le processus CI/CD) et Amazon CloudWatch (pour surveiller les déploiements).



Une fois que les clients mettent en place une application sur EC2, les composants de l'application ne changent pas beaucoup en réalité. En général, le code est maintenu dans une seule version, de sorte qu'il est relativement facile de le maintenir coordonné. En revanche, les applications conteneurisées et "serverless" sont assemblées à partir de petits morceaux de code qui sont souvent développés et maintenus indépendamment, puis assemblés pour créer et faire évoluer une application.

Chaque morceau de code possède sa propre infrastructure qui doit être mise à jour et entretenue. Souvent, ces petits morceaux de code sont développés et exploités par des équipes différentes, qui ont donc la liberté de mettre à jour les composants à leur propre rythme. Il en résulte que les changements sont plus fréquents que pour les applications traditionnelles. Comme les clients ont naturellement été attirés par le développement d'applications en conteneur et sans serveur, ils ont également constaté qu'il peut être difficile de coordonner tous les changements au niveau de l'approvisionnement de leur infrastructure, des déploiements de code et des outils de surveillance.

« Maintenir des centaines - ou parfois des milliers - de microservices avec des ressources d'infrastructure en constante évolution et des configurations d'intégration/continuité de livraison (CI/CD) est une tâche presque impossible, même pour les équipes de plateforme les plus compétentes », a écrit AWS dans une annonce sur son site Web.

« AWS Proton résout ce problème en donnant aux équipes de plateforme les outils dont elles ont besoin pour gérer cette complexité et appliquer des normes cohérentes, tout en permettant aux développeurs de déployer facilement leur code à l'aide de conteneurs et de technologies "serverless" ».

Amazon Web Services, l’unité Cloud d’Amazon, propose trois offres principales de conteneurs : Amazon Elastic Kubernetes Service (EKS), Amazon Elastic Container Service (ECS) et AWS Fargate. Avec l'ajout de Proton, AWS vise à fournir un service de déploiement d'applications entièrement géré pour les applications conteneurisées et "serverless".

Définir "les piles" et les mettre à la disposition des équipes de développement pour différents cas d'utilisation

AWS Proton simplifie la mise à disposition, le déploiement et la surveillance des applications lorsque l'unité de calcul est petite et dynamique, comme c'est le cas avec les conteneurs et le sans serveur, d’après la société. AWS Proton permet aux clients de définir les composants d'une application comme des "piles" (c'est-à-dire les différentes combinaisons de morceaux de code utilisés dans une application). Les équipes d'infrastructure peuvent mettre les piles à la disposition des équipes de développement pour différents cas d'utilisation, et garantissent que les piles restent standardisées et à jour même si plusieurs équipes déploient les piles simultanément.

AWS Proton donne aux développeurs la possibilité de stocker et de réutiliser ces piles d'applications, fournit un environnement permettant de déployer des applications, surveille les applications en production et met automatiquement à jour les applications avec les derniers composants des piles. En bref, le service vise à aider les équipes d'infrastructure à gérer les microservices et à mettre à jour l'infrastructure sans nuire à la productivité des développeurs, a déclaré AWS.

« Au lieu de passer des heures à mettre en place l'infrastructure pour chaque équipe de développement, chaque plateforme ou chaque équipe d'exploitation, les déploiements sont gérés de manière centralisée, sans impact sur la productivité », lit-on dans l’annonce d’AWS. « Lorsqu'une partie quelconque de la pile doit être mise à jour, l'équipe d’infrastructure utilise Proton pour déployer les mises à jour des microservices exécutant des configurations obsolètes », a ajouté AWS.

Lors de son discours d'ouverture de re:Invent, le directeur général d'AWS, Andy Jassy, a déclaré que les clients ont toujours des conteneurs qui doivent fonctionner sur place, mais qu'ils veulent aussi les mêmes mécanismes de gestion qu'ils ont dans le Cloud. À cette fin, la société a également annoncé ECS Anywhere et EKS Anywhere, qui sont tous deux conçus pour permettre aux clients d'exploiter des services de conteneurs sur place et dans le Cloud. AWS a également déclaré qu'il est en train de rendre open source EKS, son service géré Kubernetes.

Amazon a déclaré que Proton est maintenant disponible en Preview dans l'est des États-Unis (Virginie du Nord), l'est des États-Unis (Ohio), l'ouest des États-Unis (Oregon), l'Asie Pacifique (Tokyo) et l'Europe (Irlande).


Parallèlement, AWS a également lancé la version publique d’ECR, un registre public de conteneurs promis précédemment qui permet aux utilisateurs de stocker, gérer, partager et déployer des images de conteneurs publics pour une utilisation ouverte. L'actuel registre de conteneurs élastiques a permis aux utilisateurs d'héberger des images de conteneurs privés sur AWS, donc cette nouvelle offre vise principalement à permettre l'hébergement et le partage d'images publiques.

Source : AWS

Et vous ?

Que pensez-vous de AWS Proton ?
Quels sont les avantages qui vous intéressent ?

Voir aussi :

AWS Ground Station, le service entièrement géré qui permet de contrôler les communications satellitaires, sans avoir à créer votre infrastructure de stations au sol, gagne en fonctionnalités
AWS annonce la disponibilité générale de la sixième génération d'instances Amazon EC2, avec trois nouvelles instances propulsées par des processeurs Graviton2 conçus par AWS
AWS lance Bottlerocket, un système d'exploitation conçu pour héberger des conteneurs, en version developer preview
Amazon Web Services annonce la disponibilité générale de Bottlerocket, un nouvel OS open source Linux conçu spécialement pour faire fonctionner des conteneurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !