IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les investissements en infrastructure cloud aux États-Unis augmentent de 29 % au premier trimestre 2021 pour atteindre 18,6 milliards de dollars US
D'après Canalys

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

5  0 
Les investissements dans les services d'infrastructure cloud aux États-Unis ont augmenté de 29 % au premier trimestre 2021 pour atteindre le chiffre record de 18,6 milliards de dollars US. Les dépenses totales ont augmenté de 4,2 milliards de dollars US au cours de la dernière année et de 621 millions de dollars US au cours du dernier trimestre, selon les dernières données de Canalys.

Dollar pour dollar, l'expansion annuelle est la plus élevée depuis deux ans, ce qui indique une demande robuste pour les services cloud. L'accent mis sur la transformation numérique pendant la pandémie de COVID-19 a été le principal facteur à l'origine du maintien de la dynamique d'investissement, aidé par la reprise économique et le redémarrage ultérieur de certains projets retardés. Les dépenses gouvernementales en matière de cloud devraient augmenter au cours de l'année à venir, avec l'intention manifeste de moderniser les technologies et de renforcer les pratiques de cybersécurité.

En réponse, les principaux fournisseurs de cloud développent leur infrastructure aux États-Unis et mettent en place des services dédiés. Globalement, les États-Unis étaient le plus grand marché au premier trimestre 2021, représentant 44 % des dépenses mondiales, suivis par la Chine avec 15 %. Les trois principaux fournisseurs de services cloud aux États-Unis étaient AWS, Microsoft Azure et Google Cloud, qui représentaient collectivement 69 % des dépenses totales.


La pertinence des services numériques s'accroît grâce au travail et à l'apprentissage à distance, au streaming de contenu, aux jeux et au commerce électronique. Les projets de transformation numérique des grandes entreprises reviennent également sur le devant de la scène avec le regain de confiance économique. L'histoire est similaire au sein du gouvernement américain, qui a récemment ajouté 1 milliard de dollars au Technology Modernization Fund dans le cadre du plan de relance plus large de la réponse à la pandémie, l'American Rescue Plan.

"Les fournisseurs de services cloud ont une grande opportunité avec le gouvernement américain, non seulement avec sa volonté affichée de moderniser les technologies, mais aussi avec son regain d'intérêt pour les efforts de cybersécurité", a déclaré Alex Smith, vice-président de Canalys. "Le récent piratage de SolarWinds a touché neuf agences fédérales et le piratage de Colonial Pipeline a exposé le risque élevé auquel toutes les organisations sont confrontées. Avec une concurrence intense pour les grands contrats gouvernementaux de cloud, tels que le contrat JEDI de 10 milliards de dollars US, un avantage en matière de sécurité sera payant pour les fournisseurs de services de cloud soumissionnaires."


Alors que la modernisation s'accélère aux États-Unis, les fournisseurs de cloud computing mettent rapidement en place des infrastructures. AWS est le fournisseur numéro un avec une part de 37 % des dépenses d'infrastructure cloud aux États-Unis et sept régions actives. Pour étendre sa couverture régionale, AWS a récemment ajouté une deuxième zone locale à Los Angeles et prévoit de construire de nouvelles zones locales à New York, Chicago et Atlanta en 2021.

Microsoft Azure est le deuxième plus grand fournisseur avec une part de marché de 23 %, et maintient actuellement huit régions actives aux États-Unis. Il a des plans d'expansion pour la Géorgie et l'Arizona en 2021, mais une plus grande croissance est attendue, car il a récemment annoncé des plans pour construire 50 à 100 nouveaux centres de données chaque année dans le monde entier.

Google Cloud détient 9% du marché américain et a lancé deux nouvelles régions l'année dernière à Salt Lake City et Las Vegas, ce qui porte son nombre total à sept régions aux États-Unis.

"Les clients de tous les secteurs ont besoin de solutions plus avancées et de pratiques de sécurité renforcées de la part des fournisseurs de services cloud. L'ampleur de la migration rapide des charges de travail et la complexité des environnements hybrides et multi-clouds accélèrent le développement de la portée géographique, de la capacité et des capacités de sécurité des centres de données", a déclaré Blake Murray, analyste de recherche chez Canalys. "Instaurer la confiance entre les clients et les fournisseurs de services cloud tout en mettant l'accent sur les avantages de la sécurité du cloud seront des facteurs décisifs dans la concurrence entre fournisseurs de services cloud en 2021."

Canalys définit les services d'infrastructure cloud comme des services qui fournissent une infrastructure en tant que service et une plateforme en tant que service, soit sur une infrastructure privée hébergée dédiée, soit sur une infrastructure partagée. Cela exclut directement les dépenses de logiciels en tant que service, mais inclut les revenus générés par les services d'infrastructure consommés pour les héberger et les exploiter.

Source : Canalys

Et vous ?

Que pensez-vous de cette croissance du marché du cloud américain ?
Qu'en est-il en France ?

Voir aussi :

Le marché mondial des services de cloud public a totalisé 312 milliards de dollars en 2020, Amazon Web Services et Microsoft se disputant la première place, selon IDC

Cloud Computing : le marché européen du cloud devrait plus que quadrupler d'ici 2027 en passant de 63 à 260 milliards d'euros, d'après le nouveau rapport de KPMG

Le marché mondial des services de cloud computing a augmenté de 35 % pour atteindre 42 milliards de dollars au premier trimestre 2021, 11 milliards de plus qu'en 2020

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !