IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Scaleway lance Kubernetes Kosmos, la première solution de Kubernetes managé multicloud
Et enrichit son écosystème cloud en renforçant son offre PaaS

Le , par Sandra Coret

5PARTAGES

15  1 
L’entreprise consolide son ambition de construire une stratégie multi-cloud, en permettant aux clients de choisir la bonne infrastructure et la tarification juste pour toutes leurs charges de travail. Les développeurs peuvent désormais utiliser Kubernetes Kapsule, non plus seulement sur l’infrastructure compute, mais sur n’importe quelle machine - Bare Metal, serveur en colocation, infrastructure privée, ou encore instance provenant de tous fournisseurs.

Scaleway, fournisseur multi-cloud alternatif pour startups et développeurs, lance Kubernetes Kosmos en disponibilité générale. Avec Kosmos, la première solution de Kubernetes managé multi-cloud, Scaleway enrichit son écosystème cloud en renforçant son offre PaaS par des solutions haute-performance et essentielles. Les développeurs peuvent désormais attacher des nœuds à des instances de tous les fournisseurs de cloud ou sur des serveurs on-premise, que ces derniers proposent une solution de Kubernetes managé ou non, et à un prix fixe par cluster et par mois, quel que soit le nombre de nœuds.

Scaleway est donc rapidement devenu un grand nom de la communauté Kubernetes avec Kapsule, sa solution de Kubernetes managé, avec plus de 1 300 entreprises faisant déjà confiance à Scaleway pour déployer Kubernetes.

Grâce à Kosmos, les développeurs peuvent désormais utiliser Kubernetes Kapsule, non plus seulement sur l’infrastructure compute, mais sur n’importe quelle machine - instance provenant de tous fournisseurs, Bare Metal, serveur en colocation, ou encore infrastructure privée.

La base du cloud native

Alors que les entreprises sont toujours plus nombreuses à adopter le cloud public, la stratégie multi-cloud séduit de plus en plus. Pourtant, bien que les architectures cloud native reposent progressivement sur l’approche multi-cloud, afin d’offrir la possibilité de choisir la solution la plus adaptée à chaque besoin, tous les fournisseurs de cloud n’ont pas adopté cette approche et s’orientent au contraire vers le verrouillage technologique.

Scaleway s’engage à faciliter la transition vers une véritable stratégie multi-cloud, allant au-delà de la simple exploitation de ses infrastructures, pour permettre aux clients de choisir la bonne infrastructure et la tarification juste pour toutes leurs charges de travail chez divers fournisseurs de cloud.

Yann Lechelle, CEO, Scaleway, déclare : « Jusqu'ici, passer au multi-cloud était plutôt un choix opportuniste, passant d'un fournisseur à l'autre en fonction de leur offre d'infrastructures, ou de leur présence dans telle ou telle région. Avec Kosmos, nous facilitons la transition vers une véritable stratégie multi-cloud. Pour cela, nous partons d'une solution de Kubernetes managé qui fait déjà l'unanimité chez les développeurs pour sa simplicité d'utilisation et son niveau de performance, et nous l'amenons encore plus loin ».


La première solution de Kubernetes managé multi-cloud

Kubernetes Kosmos est un produit permettant de passer à une stratégie multi-cloud avec un Kubernetes managé en combinant les ressources de divers fournisseurs de cloud. Les développeurs et startups peuvent dorénavant profiter d’un processus simplifié grâce à un Control Plane unique au lieu d’avoir à gérer de nombreux clusters chez différents fournisseurs. Les clients de Scaleway peuvent attacher des nœuds externes, provenant de tous hébergeurs sans distinction et le tout depuis notre Control Plane.

Principales fonctionnalités de Kosmos (également disponibles sur Kapsule) :

  • monitoring centralisé ;
  • cycle de vie automatisé ;
  • control plane entièrement administré et redondant ;
  • autoscaling des pools pour une mise en mémoire tampon de son workload.


Fonctionnalités dédiées de Kosmos :

  • Gestion des clusters au sein de plusieurs fournisseurs ;
  • Gestion des pools sur tout type d’infrastructure - machines virtuelles, serveurs dédiés, en colocation ou infrastructure on-premise ;
  • Scalabilité possible de plusieurs fournisseurs ;
  • Haute disponibilité - possibilité de profiter de la même performance chez tous les fournisseurs de cloud.



À propos de Scaleway

Scaleway, fournisseur alternatif européen IaaS, Paas et pionnier du Bare Metal, répond aux besoins du marché avec une offre de ressources de calcul qui est flexible, fiable, sécurisée, durable. L’écosystème de cloud public de Scaleway est basé sur les standards du marché pour faciliter son usage : compatible S3 ou Terraform, orchestrable avec Kubernetes.

Source : Scaleway

Et vous ?

Que pensez-vous de Kubernetes Kosmos ?

Voir aussi :

L'hébergeur français Scaleway annonce des mesures contre le "plotting" et le "farming" abusifs de la cryptomonnaie Chia

Alter way signe un partenariat stratégique avec Scaleway pour un Cloud Public Souverain managé

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de toutwd
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/10/2021 à 12:39
C'est bien de proposer de nouvelles offres, il faudrait peut être qu'ils prennent en considération les spécificités des bons gaulois que nous sommes et notamment leur présentation écrite.
Je suis client chez Scaleway enfin j'ai souscris initialement chez Online, récemment j'ai eu besoin de consulter la documentation/aide en ligne, hé bien tout est en Anglais, même les vidéos d'aides, est ce normal pour une société Française.
Leur seule solution trouvée, me renvoyer sur les archives du site https://archive.org/ qui est une organisation indépendante qui stocke/archive les pages internet, pas terrible comme aide pour acteur qui se présente comme innovant...
Alors je sais, que l'Anglais est la langue de l'informatique, mais bon, et les non anglophone alors...
Une société Française doit d’abord s’adresser prioritairement aux français il me semble, cette façon de faire est assimilable à du french bashing, c'est fou...
J'ai quitté OVH et quant je vois ce qui s'y passe, je ne regrette pas, je quitterais Scaleway, si la documentation d'aide en ligne ne passe pas en Français rapidement.
8  1 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/10/2021 à 19:35
En vrai Scaleway est très peu connu, au niveau international comme on le voie ici ils n'existent pas : Dans l'ensemble de l'écosystème du cloud, les entreprises les plus en vue sont Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell, Google et IBM. Parmi les autres grands acteurs figurent Cisco, Adobe, Oracle, VMware, SAP, HPE, Alibaba, Inspur et Huawei, et les rares fois ou Scaleway est cité sur les réseaux sociaux ou forums US c'est pas du tout comme un opérateur Cloud mais juste comme un microscopique hébergeur de vps, mais infiniment moins bien connu qu'OVH, donc au final on a l'impression que toute cette communication orientée Cloud c'est du flan Marketing qui ne correspond pas à leur activité réelle, un peu comme fait OVH qui essaie de se faire passer pour un opérateur Cloud pour faire tendance, alors que le plus gros de son activité reste très largement du simple hébergement web (mutualisé, vps, dédié), principalement à l'intention des particuliers et des pme.

Sur la France pas mieux, ils sont quasiment inconnus, ce qui est dommage du reste.
Le fait qu'ils aient des docs en anglais pour viser l'international c'est très bien dans la théorie, mais dans la pratique il devraient commencer par viser les administrations françaises et certains grandes entreprises qui ont une contrainte locale, donc pour le marche du "cloud souverain", et la il est impératif d'avoir une communication et des docs en Français.

Ils sont en croissance car ils bénéficient de la croissance générale des besoins en informatique, mais le comble c'est que la part de marché des prestataires de services européens ne fait que baisser par rapport aux sociétés US, comme on le voie ici : Les fournisseurs européens de services de cloud computing ont doublé leur chiffre d'affaires entre 2017 et 2021, mais perdent des parts de marché, passant de 27 % à moins de 16 %, selon Synergy. Donc il y a peut être un manque de visibilité, après c'est sur que les prestataires US font un matraquage publicitaire très important, alors que je ne voie jamais rien sur Scaleway.
3  0 
Avatar de toutwd
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/10/2021 à 17:21
albert1234: @toutwd : certes, mais faire une documentation en Français implique que ta clientèle ne sera que francophone... et pour qu'une entreprise française (qui plus est sur le web !) puisse réussir, elle se doit d'être ouverte à l'internationale.
Bien sûr, pour s'ouvrir aux autres dans la monde, mieux vaut parler anglais, mais sans pour autant oublier qui on est, ni ceux qui on permis à Mr NIEL que Scaleway fasse du chiffre, les Français...
En France pour résister, pour exister face au monde anglophone il a fallu passer par des lois et notamment la loi dite TOUBON...



albert1234:Après rédiger une documentation en Anglais ET en Français implique davantage de ressources humaines... je préfère avoir une documentation en Anglais uniquement mais à jour, plutôt que des documentations en Français pas à jour (cf OVH où des dizaines d'articles sont obsolètes).
Pour ma part, je préfère une documentation en Français car JE SUIS Français !
Le fait que cette documentation en Français n'existe plus sous Scaleway alors qu'elle existait belle est bien chez Online au moment de ma souscription est de fait, une carence de service punissable.
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2021 à 17:09
Oui, enfin si on va par la autant supprimer à l'école l'étude du Français, faire étudier qu'une seule langue : l'anglais, bruler tous les livres en Français, remplacer bfmtv par skynews, et puis pourquoi pas interdire le camembert et nourrir les enfants qu'avec du Coca et des hamburgers

0  0 
Avatar de albert1234
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/10/2021 à 16:39
@toutwd : certes, mais faire une documentation en Français implique que ta clientèle ne sera que francophone... et pour qu'une entreprise française (qui plus est sur le web !) puisse réussir, elle se doit d'être ouverte à l'internationale.

C'est pas comme si c'était la boulangerie au coin de la rue

Après rédiger une documentation en Anglais ET en Français implique davantage de ressources humaines... je préfère avoir une documentation en Anglais uniquement mais à jour, plutôt que des documentations en Français pas à jour (cf OVH où des dizaines d'articles sont obsolètes).

Et il reste les traducteurs automatiques pour comprendre l'essentiel pour les non anglophones ;-)

Bonne journée
0  8