IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dépenses mondiales en services de cloud atteignent un niveau record de 49,4 milliards de dollars au troisième trimestre 2021
Amazon est en tête avec 32 % des parts, suivi de Microsoft et Google

Le , par Sandra Coret

61PARTAGES

5  0 
Les services d'infrastructure cloud sont restés très demandés au troisième trimestre 2021. Les dépenses mondiales ont augmenté de 35% pour atteindre 49,4 milliards de dollars US, sous l'effet d'une série de facteurs, notamment le travail et l'apprentissage à distance en cours, et l'utilisation croissante d'applications cloud spécifiques à l'industrie

Les dernières estimations de Canalys montrent que les dépenses ont augmenté de 12,9 milliards de dollars US par rapport au troisième trimestre 2020 et de 2,4 milliards de dollars US depuis le dernier trimestre. Les dépenses en services cloud sont toujours affectées par les efforts de transformation numérique nécessaires pour maintenir la continuité des activités lors de perturbations liées à une pandémie. En réponse, les principaux fournisseurs de services cloud ont mis l'accent sur l'expansion géographique des centres de données pour répondre à la demande croissante. Mais l'impact de la pénurie mondiale de puces est imminent, car les fournisseurs de composants de centres de données constatent des délais de livraison plus longs et des prix plus élevés qui seront répercutés sur les plus grands fournisseurs. Les hyperscalers se sont maintenant concentrés sur le développement de portefeuilles de services spécifiques à l'industrie et sur l'expansion de leurs canaux pour réussir à mettre sur le marché ces ensembles de produits de plus en plus diversifiés.

"La demande globale de calcul dépasse les capacités de fabrication de puces, et l'expansion de l'infrastructure pourrait devenir limitée pour les fournisseurs de services cloud", a déclaré Blake Murray, analyste de recherche chez Canalys. "Outre la gestion des chaînes d'approvisionnement au mieux de leurs capacités, les fournisseurs qui se créent un avantage se concentrent sur le développement de leurs canaux de commercialisation ainsi que sur leurs portefeuilles de produits pour rattraper une variété de plus en plus grande de cas d'utilisation par les clients qui a alimenté la demande depuis le début de la pandémie."


Amazon Web Services (AWS) a représenté 32 % des dépenses totales en services d'infrastructure cloud au troisième trimestre 2021, ce qui en fait le premier fournisseur de services cloud. Il a enregistré une croissance de 39 % sur une base annuelle. AWS a récemment annoncé AWS for Health, qui combine des offres spécifiques au secteur avec des solutions de cybersécurité et de conformité. L'entreprise a connu du succès dans le secteur public, remportant des contrats clés avec les gouvernements américain et britannique. Elle a également dirigé le développement des canaux de distribution par le biais de ses programmes de compétences, sa compétence gouvernementale étant devenue la plus importante compétence sectorielle parmi ses partenaires.

Microsoft Azure était le deuxième plus grand fournisseur de services cloud au troisième trimestre, avec une part de marché de 21 %. Sa croissance a dépassé 50 % pour un cinquième trimestre consécutif. Microsoft a continué à se concentrer sur les personnalisations de services cloud industriels et a étendu ses capacités dans les services financiers et l'industrie manufacturière. L'entreprise a également fait état du succès de nouveaux clients dans ses suites de services cloud pour la santé et le développement durable. Microsoft a travaillé sur sa position autour de la gouvernance des données et a également annoncé Azure Purview, une solution de données unifiées conçue pour prendre en charge la gestion des données dans des environnements multi-clouds.

Google Cloud était le troisième fournisseur le plus important et a connu une croissance de 54 % pour représenter 8 % du marché. Il a annoncé 20 partenariats technologiques élargis avec des entreprises de données et de cybersécurité pour approfondir l'expertise verticale. Google Cloud a également mis l'accent sur ses partenaires de distribution et a publié de nouvelles incitations dans son programme de partenariat. Il a annoncé une augmentation de 175 % des engagements clients par le biais de partenaires au cours du premier semestre 2021. Elle a également avancé son positionnement autour de la souveraineté des données avec la sortie de Google Distributed Cloud, qui offre aux clients des options pour étendre l'infrastructure de Google Cloud à la périphérie et aux centres de données des clients.


Canalys définit les services d'infrastructure cloud comme ceux qui fournissent une infrastructure en tant que service et une plateforme en tant que service, soit sur une infrastructure privée hébergée dédiée, soit sur une infrastructure partagée. Cela exclut directement les dépenses liées aux logiciels en tant que service, mais inclut les revenus générés par les services d'infrastructure consommés pour les héberger et les exploiter.

Source : Canalys

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Amazon, Microsoft et Google accaparent plus de la moitié des parts du marché mondial du cloud au troisième trimestre 2021, mais les autres fournisseurs ont progressé de 27 %, selon Synergy

Microsoft réalise un chiffre d'affaires de 45 milliards de dollars au premier trimestre de son année fiscale 2022, boosté par sa division cloud et ses 20,7 milliards de dollars de chiffre d'affaires

88 % des Français connaissent désormais le Cloud, mais seuls 28 % déclarent l'utiliser, 11 % affirment n'en avoir jamais entendu parler, selon une Étude Oracle/Odoxa « Les français et le cloud »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !