IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Gartner : Les revenus mondiaux du cloud s'élèveront à 474 milliards de dollars en 2022, contre 408 milliards de dollars en 2021
Le cloud sera la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques

Le , par Sandra Coret

27PARTAGES

4  0 
La pandémie en cours et la montée en puissance des services numériques font du cloud la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques, a déclaré Gartner, Inc.

Milind Govekar, vice-président distingué chez Gartner, déclare : "Il n'y a pas de stratégie commerciale sans stratégie de cloud. l'adoption et l'intérêt pour le cloud public se poursuivent sans relâche, les entreprises appliquant une politique de "cloud first" pour l'intégration de nouvelles charges de travail. Le cloud a permis de nouvelles expériences numériques, comme les systèmes de paiement mobile où les banques ont investi dans des startups, les entreprises du secteur de l'énergie qui utilisent le cloud pour améliorer les expériences de vente au détail de leurs clients ou les constructeurs automobiles qui lancent de nouveaux services de personnalisation pour la sécurité et l'infodivertissement des clients."

En 2022, le chiffre d'affaires mondial du cloud est estimé à 474 milliards de dollars, contre 408 milliards de dollars en 2021. Au cours des prochaines années, les analystes de Gartner estiment que les revenus du cloud dépasseront les revenus non cloud pour les marchés informatiques d'entreprise concernés.

Les analystes de Gartner ont discuté de la manière dont le cloud deviendra le style d'informatique le plus répandu dans un avenir proche, lors du Gartner IT Symposium/Xpo EMEA (Europe Middle East & Africa) :

L'utilisation des technologies natives du cloud sera omniprésente, et pas seulement populaire.

Selon les analystes de Gartner, plus de 85 % des entreprises adopteront le principe du "cloud first" d'ici 2025 et ne pourront pas mettre pleinement en œuvre leurs stratégies numériques sans recourir à des architectures et des technologies "cloud native".

"L'adoption de plateformes cloud-natives signifie que les équipes numériques ou de produits utiliseront des principes et des capacités architecturales pour tirer parti des capacités inhérentes à l'environnement cloud", a déclaré Govekar. "Les nouvelles charges de travail déployées dans un environnement cloud-native seront omniprésentes, et pas seulement populaires, et tout ce qui ne relève pas du cloud sera considéré comme un élément ancien."

D'ici 2025, Gartner estime que plus de 95 % des nouvelles charges de travail numériques seront déployées sur des plateformes cloud-natives, contre 30 % en 2021.

Avec l'évolution du modèle d'exploitation, l'organisation se tournera vers un modèle d'exploitation orienté produit où l'ensemble du flux de valeur de l'entreprise et de l'informatique devra être aligné par produits. Cela créera de nouveaux rôles et responsabilités, tels que les ingénieurs de fiabilité des sites, les chefs de produit ou les communautés de pratiques.

L'utilisation des technologies "Low-Code" et "No-Code" va presque tripler d'ici 2025

Le développement des applications va évoluer vers l'assemblage et l'intégration des applications. Les applications seront assemblées et composées par les équipes qui les utilisent. "Les silos technologiques et organisationnels de développement, d'automatisation, d'intégration et de gouvernance des applications deviendront obsolètes", a déclaré Govekar. "Cela favorisera l'essor des plateformes d'applications à faible code (LCAP) et du développement citoyen."

D'ici 2025, 70 % des nouvelles applications développées par les organisations utiliseront des technologies low-code ou no-code, contre moins de 25 % en 2020. L'essor des plateformes d'applications à faible code (LCAP) favorise l'augmentation du développement citoyen, et notamment la fonction des technologues d'affaires qui relèvent de l'extérieur des services informatiques et créent des capacités technologiques ou analytiques pour un usage commercial interne ou externe.


Se connecter partout avec le SASE (service d'accès sécurisé à la périphérie)

Le service d'accès sécurisé à la périphérie (SASE) fourni par le cloud présente l'opportunité de croissance la plus rapide sur le marché des réseaux et de la sécurité des réseaux. Étant donné que l'essentiel du trafic provenant des succursales et des sites d'informatique périphérique n'ira pas vers un centre de données d'entreprise, les DSI et les responsables informatiques utiliseront de plus en plus le SASE pour sécuriser les besoins d'accès en tout lieu et à tout moment des utilisateurs et des appareils.

Gartner estime qu'en 2022, les dépenses des utilisateurs finaux en matière de SASE s'élèveront à 6,8 milliards de dollars, contre 4,8 milliards en 2021. En outre, d'ici 2025, plus de 50 % des organisations auront des stratégies explicites pour adopter le SASE, contre moins de 5 % en 2020.

"Au lieu d'envoyer tout le trafic vers des appareils de sécurité centraux, les DSI et les responsables informatiques doivent apporter la sécurité aux sessions, au lieu d'apporter les sessions à la sécurité", a déclaré Govekar.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions de Gartner ? sont-elles pertinentes ?

Voir aussi :

Les revenus de l'écosystème du cloud font un bond de 25 % pour atteindre 235 milliards de dollars au premier semestre 2021, Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell, Google et IBM en tête des fournisseurs

Les revenus mondiaux des charges de travail liées au cloud IaaS et PaaS devraient atteindre de 400 milliards de dollars en 2025, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 28,8 %, selon IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !