IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de la moitié des entreprises ont 100 % de leur infrastructure dans le cloud
L'informatique joue un rôle de plus en plus crucial dans la stratégie de l'entreprise, selon Rackspace Technology

Le , par Sandra Coret

28PARTAGES

5  1 
La nouvelle enquête mondiale de Rackspace Technology, en association avec Google Cloud, souligne le rythme rapide de l'adoption du cloud : plus de la moitié des entreprises interrogées ont 100 % de leur infrastructure dans le cloud

Rackspace Technology, l'un des principaux fournisseurs de solutions technologiques multicloud de bout en bout, a annoncé les résultats d'une nouvelle enquête mondiale, menée en association avec Google Cloud, auprès de plus de 1 400 responsables informatiques, Future of Compute, qui met en évidence le rythme de plus en plus rapide de l'adoption du cloud.

Selon l'enquête, la question n'est plus de savoir si les entreprises doivent migrer vers le cloud, mais comment elles peuvent tirer parti du cloud pour innover, être efficaces et se développer.

Plus de la moitié (51 %) de toutes les entreprises ayant répondu à l'enquête ont déclaré que 100 % de leur infrastructure applicable réside désormais dans le cloud, tandis que 49 % d'entre elles ont déclaré qu'elles prévoyaient de transférer une plus grande partie de leurs charges de travail dans le cloud. En outre, plus des deux tiers des charges de travail informatiques des répondants sont désormais prises en charge par des services de cloud public, de colocation et d'hébergement géré. Dans le même temps, la répartition des infrastructures informatiques a atteint un équilibre et les dirigeants s'attendent à ce qu'elle se maintienne au cours des trois à cinq prochaines années.

Soulignant le rôle de plus en plus central que joue la technologie dans la transformation des opérations, plus d'un tiers (35 %) des personnes interrogées affirment que les responsables informatiques jouent un rôle clé dans l'orientation de l'entreprise, alors que les silos entre les domaines fonctionnels continuent de se dissoudre.

"Stimulé en grande partie par la puissance du cloud, le paysage technologique actuel évolue à un rythme effréné, tandis que l'informatique pénètre tous les domaines de l'organisation", a déclaré Jeff DeVerter, Chief Technology Evangelist chez Rackspace Technology. "Dans cet environnement, les responsables informatiques ont le pouvoir d'aider les entreprises et les organisations à voir plus loin que le bout de leur nez pour résoudre leurs défis commerciaux à court et à long terme et leur fournir des conseils essentiels dans les domaines de la croissance de l'activité, de la sécurité, de l'efficacité et de l'expérience client."


Croissance rapide du cloud, utilisation accrue des applications conteneurisées

Le marché du cloud a augmenté de 23 % pour atteindre 323,3 milliards de dollars l'année dernière, selon Gartner, qui prévoit un taux de croissance futur de 18 % par an. En conséquence, la plupart des répondants disent qu'ils profitent déjà des avantages d'un cloud public (63 %) et/ou d'un cloud privé (66 %). En outre, les investissements dans le cloud public représentent jusqu'à 40 % de la plupart des budgets informatiques, les clouds privés représentant 30 %.

Les applications conteneurisées continuent également de gagner en popularité, les entreprises délaissant les centres de données sur site. La tactique la plus courante parmi les entreprises (85 %) qui utilisent le cloud public reste le "lifting and shifting" en utilisant des VM (machines virtuelles) basées sur le cloud, mais 84 % des personnes interrogées disent investir dans le cloud public avec des conteneurs. 62 % des personnes interrogées déclarent que leur utilisation d'applications conteneurisées augmentera au cours des deux prochaines années.

Orientations futures du cloud

La révolution du cloud a entraîné un afflux d'avancées dans le monde de l'informatique ; toutefois, la dernière décennie d'inondation est en train de s'installer dans un bassin d'opportunités plus plat. Au cours des 12 prochains mois, les personnes interrogées prévoient que leurs dépenses d'infrastructure comprendront les centres de données sur site (55 %), l'hébergement géré (52 %), le cloud public (51 %) et la colocation (34 %). Toutefois, 60 % des personnes interrogées ont également déclaré qu'elles envisageaient de ne pas posséder de centre de données dans les cinq prochaines années.

La sécurité (53 %), la confidentialité (47 %) et le contrôle (41 %) des données restent naturellement les principales préoccupations des responsables informatiques, en particulier pour les cas d'utilisation du cloud public. Bien que ces préoccupations constituent des obstacles valables pour qu'un plus grand nombre d'entreprises profitent pleinement des avantages du cloud, la réalité est qu'une infrastructure multicloud hétérogène s'avère être la norme. Les entreprises qui concentrent leurs ressources sur la résolution des problèmes de sécurité et de confidentialité des données tout en innovant avec le cloud peuvent espérer obtenir un avantage concurrentiel significatif.

Quelle est la vision de la virtualisation, des conteneurs et du serverless ?

34 % des responsables informatiques utilisent des modèles sans serveur, et 56 % ont indiqué que, même s'ils ne le font pas encore, ils prévoient de le faire à l'avenir. Parmi ceux qui utilisent actuellement le serverless, la majorité l'engage pour les assistants virtuels et les chatbots (52 %), les applications IoT (45 %) et l'autoscaling des sites Web et des API (44 %).

56 % des répondants ont indiqué que même s'ils ne fonctionnent pas encore sur des modèles serverless, ils prévoient de le faire à l'avenir. Seuls 10 % des répondants ont déclaré ne pas avoir l'intention d'adopter le serverless au sein de leur entreprise.

Une grande majorité (75 %) des personnes interrogées qui utilisent le serverless sont convaincues qu'elles tirent pleinement parti des avantages des modèles informatiques serverless. Pour ceux qui n'ont pas l'intention d'utiliser les modèles serverless, beaucoup disent que c'est parce qu'ils sont satisfaits de leur infrastructure existante (52%), mais une partie importante est freinée par le manque de compétences internes nécessaires pour mettre en œuvre serverless en toute confiance (42%). Comme pour toute technologie émergente, de nombreux responsables informatiques hésitent également à passer au serverless en raison de problèmes de sécurité (38 %) et d'un manque d'adhésion de leurs équipes dirigeantes (34 %).

Source : Rackspace

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
Quel est actuellement le niveau d'adoption du cloud au sein de votre organisation ?

Voir aussi :

L'adoption du cloud reste une priorité pour 83 % des entreprises en 2021, 50 % des applications logicielles en cours de développement sont basées sur le cloud, selon Security Compass

L'adoption du cloud continue d'augmenter dans tous les secteurs, mais la gestion des coûts et les exigences réglementaires restent les principales préoccupations des entreprises, selon O'Reilly

Seules 15 % des entreprises tirent pleinement parti du Cloud, et seulement 38 % des applications sont migrées vers le cloud, selon une enquête de Devoteam et IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2022 à 9:56
Personnellement, je ne connais aucune entreprise qui a 100% de son infrastructure dans le cloud!!!!!

Avec quoi est-ce que le personnel de ces entreprises utilisent leur cloud? Avec du papier et des crayons de couleur?

L'infrastructure informatique d'une entreprise ne se limitent pas des données et/ou applications logées dans le cloud, il y a aussi des appareils bizarres que certains appels "postes de travail", "pc portables", "tablettes", smartphones, etc...
3  0