IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

51 % des dépenses informatiques des entreprises dans les principaux segments du marché passeront au cloud d'ici 2025
Réduisant les opportunités de marché pour les fournisseurs

Le , par Sandra Coret

20PARTAGES

3  0 
Selon Gartner, Inc., les dépenses informatiques des entreprises en matière de cloud computing public, dans les segments de marché adressables, dépasseront les dépenses informatiques traditionnelles en 2025.

L'étude de Gartner sur le "cloud shift" ne comprend que les catégories d'informatique d'entreprise qui peuvent passer au cloud, au sein des marchés des logiciels d'application, des logiciels d'infrastructure, des services de processus d'entreprise et de l'infrastructure système. D'ici 2025, 51 % des dépenses informatiques dans ces quatre catégories seront passées des solutions traditionnelles au cloud public, contre 41 % en 2022. Près des deux tiers (65,9 %) des dépenses en logiciels d'application seront orientées vers les technologies du cloud en 2025, contre 57,7 % en 2022.

"Le passage au cloud n'a fait que s'accélérer au cours des deux dernières années en raison de la COVID-19, les entreprises ayant répondu à une nouvelle dynamique commerciale et sociale", a déclaré Michael Warrilow, vice-président de la recherche chez Gartner. "Les fournisseurs de technologies et de services qui ne parviennent pas à s'adapter au rythme de la mutation du cloud courent un risque croissant de devenir obsolètes ou, au mieux, d'être relégués sur des marchés à faible croissance."

En 2022, les offres traditionnelles constitueront 58,7 % du chiffre d'affaires adressable (voir figure 1), mais la croissance des marchés traditionnels sera beaucoup plus faible que celle du cloud. La demande de capacités d'intégration, de processus de travail agiles et d'architecture composable entraînera la poursuite du passage au cloud, alors que les initiatives de transformation numérique et de modernisation à long terme sont avancées à 2022. Les gestionnaires de produits technologiques devraient utiliser le passage au cloud comme mesure de l'opportunité du marché.


En 2022, plus de 1 300 milliards de dollars de dépenses informatiques des entreprises sont en jeu du fait du passage au cloud, et ce chiffre passera à près de 1 800 milliards de dollars en 2025, selon Gartner. La perturbation continue des marchés informatiques par le cloud sera amplifiée par l'introduction de nouvelles technologies, notamment le cloud distribué. Nombre d'entre elles brouilleront encore davantage les frontières entre les offres traditionnelles et les offres en cloud.

L'adoption du cloud distribué par les entreprises a le potentiel d'accélérer encore la transition vers le cloud, car il apporte des services de cloud public dans des domaines qui n'étaient jusqu'à présent pas couverts par le cloud, élargissant ainsi le marché adressable. Les organisations l'évaluent en raison de sa capacité à répondre aux exigences spécifiques à un lieu, telles que la souveraineté des données, la faible latence et la bande passante du réseau.

Pour tirer parti de la transition vers le cloud, Gartner recommande aux fournisseurs de technologies et de services de cibler les segments où cette transition est la plus agressive, en plus de rechercher de nouvelles opportunités de cloud à forte croissance. Par exemple, les segments liés à l'infrastructure ont un niveau plus faible de pénétration du cloud et devraient croître plus rapidement que des segments tels que les applications d'entreprise qui sont déjà très pénétrées. Les fournisseurs doivent également cibler des personas, des profils d'adoption et des cas d'utilisation spécifiques dans le cadre de leurs initiatives de commercialisation.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Quatre tendances déterminent l'avenir du cloud public, selon Gartner : l'omniprésence, les écosystèmes régionaux, le cloud durable et intelligent, et l'infrastructure programmable automatisée

Les dépenses des entreprises pour les services d'infrastructure cloud ont augmenté de 36 % au quatrième trimestre 2021, Amazon toujours en tête des fournisseurs, suivi de Microsoft

Les dépenses informatiques mondiales augmenteront de 5,1 % en 2022, et devraient atteindre 4 500 milliards de dollars, stimulées par de fortes attentes en matière de prospérité du marché numérique

Gartner prévoit une croissance de 4,7 % des dépenses informatiques dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) en 2022, pour atteindre 1 300 milliards de dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !