IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

K3s : une distribution Kubernetes légère et facile à installer
Avec un binaire de moins de 100 Mo et des dépendances externes réduites au minimum

Le , par Anthony

19PARTAGES

3  0 
K3s : une distribution Kubernetes légère et facile à installer, avec un binaire de moins de 100 Mo et des dépendances externes réduites au minimum

K3s est une distribution Kubernetes facile à installer, avec moitié moins de mémoire requise et le tout dans un binaire de moins de 100 Mo.

Pour rappel, Kubernetes (communément appelé « K8s2 ») est un système open source qui vise à fournir une « plate-forme permettant d'automatiser le déploiement, la montée en charge et la mise en œuvre de conteneurs d'application sur des grappes de serveurs3 ». Il fonctionne avec toute une série de technologies de conteneurisation, et est souvent utilisé avec Docker. Il a été conçu à l'origine par Google, puis offert à la Cloud Native Computing Foundation.

Cette distribution est idéale pour :

  • Edge
  • IoT
  • CI
  • Développement
  • ARM
  • Intégrer K8s
  • Les situations où un PhD en clusterologie K8s n'est pas réalisable


Qu'est-ce que K3s ?

K3s est une distribution Kubernetes entièrement compatible avec les améliorations suivantes :

  • Packagée sous forme d'un binaire unique.
  • Backend de stockage léger basé sur sqlite3 comme mécanisme de stockage par défaut. etcd3, MySQL, Postgres sont également disponibles.
  • Enveloppé dans un lanceur simple qui gère une grande partie de la complexité de TLS et des options.
  • Sécurisé par défaut avec des valeurs par défaut raisonnables pour les environnements légers.
  • Des fonctionnalités simples mais puissantes "incluses dans les piles" ont été ajoutées, telles que :
    • fournisseur de stockage local
    • équilibreur de charge de service
    • contrôleur Helm
    • contrôleur d'entrée Traefik.

  • Le fonctionnement de tous les composants du plan de contrôle de Kubernetes est encapsulé dans un seul binaire et un seul processus. Cela permet à K3s d'automatiser et de gérer des opérations de cluster complexes telles que la distribution de certificats.
  • Les dépendances externes ont été réduites au minimum (seuls un noyau moderne et des montages cgroup sont nécessaires). K3s emballe les dépendances nécessaires, y compris :
    • containerd
    • Flannel (CNI)
    • CoreDNS
    • Traefik (Ingress)
    • Klipper-lb (Service LB)
    • Contrôleur de politique réseau intégré
    • Approvisionneur de chemins d'accès locaux intégré
    • Utilitaires pour hôtes (iptables, socat, etc.)


Pourquoi ce nom ?

Une installation de Kubernetes deux fois plus petite en termes d'encombrement mémoire a été souhaitée. Kubernetes est un mot de 10 lettres stylisé en K8s. Donc quelque chose de deux fois moins gros que Kubernetes serait un mot de 5 lettres stylisé en K3s. Il n'existe pas de forme longue de K3s ni de prononciation officielle.

Source : K3s - Lightweight Kubernetes

Et vous ?

Que pensez-vous de la distribution K3s, et de ses fonctionnalités ?

Voir aussi

Kubernetes exposé : Un Yaml près du désastre, 72% des installations sont non sécurisées et exposées aux attaques

OVHcloud vous offre un crédit cloud gratuit de 200 euros pour l'automatisation de vos déploiements avec l'outil d'infrastructure en tant que code Terraform ou Kubernetes

Scaleway lance Kubernetes Kosmos, la première solution de Kubernetes managé multicloud, et enrichit son écosystème cloud en renforçant son offre PaaS

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !