IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cloud souverain : Amazon choisi par la SNCF et promu par Orange
L'Etat-actionnaire ferait le jeu des américains, la SNCF a décidé de transférer 7000 serveurs et 250 applications chez AWS

Le , par Bruno

120PARTAGES

9  0 
Est-il normal que des entreprises dans lesquelles l'Etat a des participations choisissent de soutenir des acteurs américains du cloud, en l'occurrence Amazon Web Services ? Le député vendéen Philippe Latombe du Modem s'en est ému jeudi à l'Assemblée nationale, via la procédure de question écrite au gouvernement. « De grandes entreprises, dans lesquelles l'Etat a de très importantes participations et possède pourtant une minorité de blocage, continuent de confier l'hébergement de leurs applications et de leurs données à des hyperscalers non européens », s'est-il indigné.

En guise de rappel, le ministre des Finances Bruno Lemaire avait annoncé à l’occasion de la conférence Criteo IA Labs ténue à Paris le 3 octobre que la France a engagé les sociétés Dassault Systemes et OVH pour élaborer des plans visant à briser la domination des entreprises américaines en matière de cloud computing. « … nous voulons construire un cloud digne de confiance pour stocker les données les plus sensibles de nos entreprises », avait-il déclaré, ajoutant que le projet serait réalisé au niveau franco-allemand dans un premier temps et éventuellement au niveau européen ultérieurement.


Début décembre, Scaleway, acteur majeur dans la fourniture des services cloud en France, déclare que le cloud souverain n'est pas crédible et abandonne le projet GAIA-X. Un projet de développement d'une infrastructure de données compétitive, sécurisée et fiable pour l'Union européenne. « Nous n'avons pas de temps à perdre à jouer aux échecs... ni l’envie de prolonger le statu quo. Les premiers mois du projet GAIA-X ont été caractérisés par une importante incompréhension quant à sa portée et ses objectifs : certains l'ont décrit comme un "Airbus du cloud", d'autres ont pensé qu'il opérerait un "cloud souverain", d'autres encore parlaient d'une ''fédération d'offres de cloud'' », indique le PDG de Scaleway, Yann Léchelle, PDG de Scaleway.

En octobre, le géant Français de la défense, Thales, et Google ont annoncé la création d'une nouvelle entreprise commune pour offrir un service de cloud souverain en France. « En adressant à la fois les aspects techniques et juridiques du label “cloud de confiance'' du gouvernement français, cette approche illustre notre compréhension commune des enjeux et bénéfices du cloud pour les entreprises et institutions françaises, et la volonté de collaborer étroitement et concrètement, en France, pour créer des conditions favorables à l’innovation, de façon ouverte et autonome », avait déclaré Samuel Bonamigo, Vice President EMEA South, pour Google Cloud.


Thales a annoncé cette nouvelle collaboration avec Google Cloud indiquant qu’elle accélérera la capacité des entreprises à migrer en toute sécurité des données sensibles entre des infrastructures informatiques à base de clouds publics, hybrides et privés. « Ensemble, les deux sociétés offriront de nouvelles fonctionnalités permettant aux équipes de sécurité des entreprises de posséder et de contrôler leurs clés de chiffrement tout en contribuant à répondre aux exigences réglementaires accrues, le tout en supportant des environnements de travail de plus en plus répartis », a indiqué l’entreprise française sur son Site officiel.

Alors que certaines personnes voient en cet acte l’idée de vouloir favoriser les entreprises Françaises en plus d'avoir un cloud souverain à terme, pour d’autres par contre, on assiste simplement à une autre théorie du complot. « … au bout du compte on va encore se faire avoir, comme à chaque fois avec le ‘’ricains’’. On n’a pas besoin d'eux, on peut tout faire nous même !!! », déclare un membre du club DVP, visiblement pas content des accords avec les entreprises américaines. « Franchement sur ces histoires de cloud il faut arrêter avec les théories du complot de "faire le jeu des acteurs américains", si vous faites un appel d'offres dans les règles il y a juste 0 % de chances que ce soit OVH ou Scaleway qui décroche le contrat »

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Selon vous, peut-on affirmer sans risque de se tromper, que le cloud souverain n'est pas un projet crédible ?

Peut-on parler de cloud souverain dans la perspective d'une collaboration avec des fournisseurs de cloud ameraicain ?

Voir aussi :

Cloud Act : la loi américaine qui donne aux USA un accès aux données stockées en UE inquiète l'Europe, la France prépare des mesures pour se protéger

France : Thales et Google créent une coentreprise française de cloud souverain, une offre conçue en France et pour la France

Le cloud souverain n'est pas crédible ? Scaleway abandonne GAIA-X, un projet de développement d'une infrastructure de données compétitive, sécurisée et fiable pour l'Union européenne

La France choisit Google et Microsoft pour la protection des données sensibles, Bruno Le Maire, Amélie de Montchalin et Cédric O ont présenté la stratégie nationale pour le cloud

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Chouteau
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/12/2021 à 16:48
Je me demande s'il ne serait pas plus judicieux (vu le nombre de serveurs) de monter ses propres datacenters ou de racheter un acteur du marché actuel.
7  0 
Avatar de ensi_en
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/12/2021 à 16:55
Je ne crois pas qu'on peut dire qu'un cloud est "souverain" juste parce qu'il est géré par une société dite française comme Dassault Systemes, OVH ou Thales.
Je ne crois pas que les américains pensent que Google et Amazon sont des clouds "souverains".
C'est les lois du marché qui s'appliquent c'est tout.

Tiens, pourquoi on n'élargit pas le sujet pour parler d'un éditeur de texte "souverain", d'un système d'exploitation "souverain" pour PC et téléphone, de matériel informatique "souverain"...
3  2 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/12/2021 à 17:39
Citation Envoyé par Chouteau Voir le message
Je me demande s'il ne serait pas plus judicieux (vu le nombre de serveurs) de monter ses propres datacenters ou de racheter un acteur du marché actuel.
Ben visiblement c'est pas la voie suivie...
Faire allégeance à cette nation ennemie semble mieux vu.
3  2 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/12/2021 à 19:48
De toutes les manières, la SNCF était en contrat avec IBM donc ça ne change pas grand chose.
1  0 
Avatar de Jules34
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/12/2021 à 10:29
Citation Envoyé par ensi_en Voir le message
Je ne crois pas qu'on peut dire qu'un cloud est "souverain" juste parce qu'il est géré par une société dite française comme Dassault Systemes, OVH ou Thales.
Je ne crois pas que les américains pensent que Google et Amazon sont des clouds "souverains".
C'est les lois du marché qui s'appliquent c'est tout.

Tiens, pourquoi on n'élargit pas le sujet pour parler d'un éditeur de texte "souverain", d'un système d'exploitation "souverain" pour PC et téléphone, de matériel informatique "souverain"...
C'est pas exactement ça, les données d'une entreprise sont sensibles par nature. L'information doit donc rester sur le sol national/européen chez quelqu'un dont on sait qu'il n'exploitera pas les informations stockés sur ses serveurs à des fins économiques/espionnage/etc. Data is value. ça n'a rien à voir avec un autre type de produit comme un ordinateur ou un logiciel.

C'est se fourrer le coude dans l'oeil de croire que "les lois du marchés", sinon celle de la jungle, s'appliquent. Elle s'applique sur le papier pour dire regardez lui il est moins cher, mais c'est sûr qu'il est moins cher vu qu'il n'ont pas de concurrents à la hauteur. Les montants et le nombre de serveur sont assez gros pour que la france puissent décider de monter sa propre structure, la rendre efficace économiquement et ne pas avoir besoin de faire de bénéfice. Bref une solution moins chère. Mais non il faut faire un cadeau et ensuite chouiner en disant qu'il y a plus d'oseille.

Les américains réutiliseront la data française si ça leur chante. Les chinois pareil si on leur donne de la data. C'est le vieil adage, "ce que l'homme peut il le fera", qui trouve à s'appliquer. Si on me met un bâton dans les mains je peux taper avec. Bha la c'est pareil et c'est pas la "loi du marché" qui va s'appliquer.

Surtout qu'un cloud souverain ou national ça ferait des économies si l'état prenait une participation majoritaire et que la boite n'aurait pas a réaliser de bénéfice mais juste faire son boulot. En plus apparemment les tarifs font pas l'unanimité !

On me signale dans l'oreillette qu'on a détruit les hôpitaux français, la filière nucléaire, la distribution de l'eau, les autoroutes, financés par les contribuables et donc des activités "à nous", souveraine, pour que des croulants et leurs héritiers puisse profiter des biens spoliés aux Français des biens publics en toute quiétude, alors le cloud souverain...

Ce qui me désole dans cette histoire c'est le niveau de désinformation auquel on en arrive. Tout ces mecs ont la légion d'honneur en fin de carrière mais je vois pas vraiment à quel moment ils ont rendus service aux français en privatisant des infrastructure primordiale. Il y avait un post sur l'électricité il y a pas longtemps. On se mange des augmentations à deux chiffre tout les ans A CAUSE DES TRAITES QU'ON A SIGNE et pas parceque l'électricité est plus chère ! Je dérive mais le stockage de data est une activité stratégique qui mériterait un investissement conséquent de l'état.

En gros cette fantastique "loi du marché" fini par systématiquement reproduire le schéma suivant :
1 . Privatisation d'une activité géré par l'état
2 . On la coupe en plusieurs activité : le rentable part au privé, les charges restent a l'état
3 . On fait de l'oseille et on raconte des histoires aux français : le trou de la sécu (et le recours aux mutuelle privées), la faillite des hôpitaux (dans mon cabinet on fait des approbations de compte pour les cliniques privées c'est une vaste escroquerie), des transports publics, le retard de la SNCF, l'eau, l'électricité, la caisse des retraites (Une des premières mesure de Sarkozy à ses copains les assureurs : création de fond privé pour la retraite, la même arnaque que les assurances personne dépendante)

Bref que du vent ! Tout marchait très bien AVANT d'appliquer la "loi du marché", qui n'est rien d'autre que la loi du plus fort, marche ou crève, le contraire de l'état de droit ou des activités sont dite publique et échappent à la sphère commerçante pour éviter ce genre de fils de put****

Je m'emporte j'ai besoin de vacance. Mais souverain c'est le bon terme. Il faut savoir ou on veut habiter. Dans une France couleur US ou au final ils auront le dernier mots sur tout parce qu'on est sous contrat avec eux et qu'en prime on a délaissé la compétence des tribunaux commerciaux français au profit d'arbitre international US ? C'est déjà le cas. La France ne va bientôt plus exister qu'au moment de payer des impôts , qu'elle s'empresse de reverser à cette clique de croulant multi milliardaire. Le monde rêvé, mais il va falloir se réveiller avant d'être dans la peau d'un esclave d'une colonie d'un nouveau genre qui ne donne pas son nom et nous laisse croire que nous somme "souverain" alors que pas du tout...
1  0 
Avatar de ensi_en
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/12/2021 à 12:27
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
C'est pas exactement ça, les données d'une entreprise sont sensibles par nature. L'information doit donc rester sur le sol national/européen chez quelqu'un dont on sait qu'il n'exploitera pas les informations stockés sur ses serveurs à des fins économiques/espionnage/etc. Data is value. ça n'a rien à voir avec un autre type de produit comme un ordinateur ou un logiciel...
Bien sûr que data is value, mais n'oublions pas que les ordinateurs et les logiciels contiennent et accèdent aux données. Imaginons on est dans un contexte d'espionnage, ça sert à quoi d'avoir le cloud français le plus "souverain" possible si on le gère et on y accède avec des machines et des logiciels gérés par des sociétés américaines ?

Je suis d'accord que les données sensibles doivent rester sur le sol français mais Google et Amazon ils ont des datacenters en France et en Europe

Ce que je voulais dire c'est que à partir du moment où on sauvegarde nos données chez une société privée, peu importe française ou autre, on oublie la souveraineté. La meilleure façon pour protéger ses données sensibles c'est avoir ses propres datacenters.
1  0 
Avatar de Jules34
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/12/2021 à 13:28
Citation Envoyé par ensi_en Voir le message
Bien sûr que data is value, mais n'oublions pas que les ordinateurs et les logiciels contiennent et accèdent aux données. Imaginons on est dans un contexte d'espionnage, ça sert à quoi d'avoir le cloud français le plus "souverain" possible si on le gère et on y accède avec des machines et des logiciels gérés par des sociétés américaines ?

Je suis d'accord que les données sensibles doivent rester sur le sol français mais Google et Amazon ils ont des datacenters en France et en Europe

Ce que je voulais dire c'est que à partir du moment où on sauvegarde nos données chez une société privée, peu importe française ou autre, on oublie la souveraineté. La meilleure façon pour protéger ses données sensibles c'est avoir ses propres datacenters.
Oui c'est vrai...
0  0