IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

82 % des entreprises pensent que les grands fournisseurs de "cloud hyperscale" facturent trop cher
74 % d'entre elles ont noté une augmentation moyenne des prix de 66 % ces 12 derniers mois

Le , par Sandra Coret

99PARTAGES

2  0 
Une nouvelle étude du fournisseur de services de cloud natif Civo, basée sur les réponses de plus de 1 000 entreprises, révèle que 82 % d'entre elles pensent que les grands fournisseurs de cloud public comme Amazon AWS, Google Cloud et Microsoft Azure surfacturent leurs clients, tout en affirmant que leurs offres de cloud sont peu coûteuses.

L'étude montre que 74 % des entreprises ont vu leurs coûts de cloud augmenter au cours des 12 derniers mois, avec une augmentation moyenne des prix de 66 % en glissement annuel. Malgré cela, ce sont les préoccupations en matière de sécurité et de temps de fonctionnement - plutôt que le verrouillage du cloud - qui les empêchent de changer de fournisseur.

Mark Boost, PDG de Civo, déclare :

"Notre étude a révélé qu'une grande majorité de clients pensent qu'ils paient trop cher leur service de cloud, et cela est dû à une perception erronée que les entreprises sont plus sûres et stables avec les plus grands fournisseurs de cloud public.

Cependant, Amazon, Google et Microsoft ont tous connu des pannes très médiatisées l'année dernière. Les utilisateurs d'Amazon ont subi à eux seuls 27 pannes au cours des 12 derniers mois. La taille n'est manifestement pas une garantie de disponibilité lorsqu'il s'agit de fournisseurs de cloud.

La complexité supplémentaire qu'implique la sécurisation des points d'extrémité du cloud public à l'aide des hyperscalers signifie qu'ils sont beaucoup plus susceptibles de ne pas être sécurisés, comme le prouve le nombre de violations de données causées par de simples erreurs de configuration de services tels qu'Amazon S3 ou Azure Container Instances de Microsoft.

En matière de choix d'un fournisseur de cloud, le plus gros est rarement le mieux. Les hyperscalers présentent une grande complexité inutile et davantage de pièces mobiles dans leurs offres, ce qui augmente les risques de problèmes ou de bugs pour les utilisateurs. En outre, l'empreinte des hyperscalers sur un nombre considérable de produits et de régions crée une surface d'attaque beaucoup plus grande que les mauvais acteurs peuvent exploiter.
"


Les principales raisons invoquées par les entreprises pour rester fidèles aux trois grands fournisseurs de cloud sont les suivantes : elles pensent que les petits fournisseurs de cloud sont moins sûrs (51 %), qu'elles subiront davantage de pannes (47 %) et qu'ils sont tout simplement plus pratiques (37 %).

Source : Civo

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ? le trouvez-vous pertinent ?
Qu'en est-il au sein de votre organisation ? Utilisez-vous des fournisseurs hyperscale ? comment cela a-t-il évolué ?

Voir aussi :

L'approche consistant à n'avoir qu'un seul fournisseur de services de cloud computing est "morte", selon une étude d'IBM

Les revenus de l'écosystème du cloud font un bond de 25 % pour atteindre 235 milliards de dollars au premier semestre 2021, Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell, Google et IBM en tête des fournisseurs

Les dépenses mondiales en services de cloud atteignent un niveau record de 49,4 milliards de dollars au troisième trimestre 2021, Amazon est en tête avec 32 % des parts, suivi de Microsoft et Google

Les développeurs de PME ne font pas totalement confiance aux grands fournisseurs de services de cloud, les valeurs d'entreprise étant plus privilégiées que d'autres critères, selon Linode

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !